Pau n'a pas fait le poids face au Lou

  • Les matchs se suivent et se ressemblent à l’extérieur pour les Béarnais, qui ont encore largement cédé alors qu’ils étaient venus se tester.
    Les matchs se suivent et se ressemblent à l’extérieur pour les Béarnais, qui ont encore largement cédé alors qu’ils étaient venus se tester. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Les matchs se suivent et se ressemblent à l’extérieur pour les Béarnais, qui ont encore largement cédé alors qu’ils étaient venus se tester.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Venus la saison dernière avec une équipe remodelée, les Palois étaient repartis un peu surpris de la victoire servie sur un plateau par un adversaire dispendieux. Cette fois, venus se tester contre une équipe présente dans le Top 6 depuis le début de la saison, les Palois sont tombés de haut. Pour le dire franchement, ils n’étaient pas invités. Et ils ont la malchance de tomber sur un Lou en mode rouleau compresseur, qui n’a pas eu la politesse, comme il en a l’habitude depuis le début de saison d’avoir un ou deux de ces trous d’air dont il est coutumier.

La défaite paloise s’est construite en deux temps. D’abord, la Section a souffert physiquement devant la puissance adverse. Le troisième ligne néo-zélandais, Jordan Taufua, auteur d’un doublé, et l’ailier fidjien, Josua Tuisova, ont été ses bourreaux. "Ils ont mis leur équipe dans l’avancée, regrettait l’entraîneur palois, Antoine Nicoud. Nous avons été dominés dans le rapport homme à homme dès le début du match. Notre rideau était en place mais nous n’avons pas réussi à nous opposer. Les Lyonnais n’ont pas eu à forcer leur talent aujourd’hui. C’est ce qui est agaçant. Nous avons des ballons en première mi-temps, mais nous ne sommes pas assez précis, ou on jette les ballons…"

Des erreurs aux mauvais moments

Il y a eu notamment ces deux en-avant dans le camp lyonnais (2e, 15e) sur des ballons bons à jouer, quand le score était encore à faire d’un côté ou de l’autre, ou ce coup de pied expédié directement en touche (30e), qui permit à Lyon de retourner dans le camp adverse et de marquer son troisième essai (34e).

Après l’heure de jeu, Pau ne sut pas non plus profiter du coup de barre lyonnais pour atténuer le score. "En deuxième mi-temps, on se dit qu’on a dix grosses minutes à faire mais on ne les fait pas, regrette le centre, Nathan Decron. On se retrouve ensuite vite loin au score. Forcément, on surjoue peut-être quelques ballons et on se fait des passes sur la tête. Il faut arriver à être plus précis et rigoureux, et à faire des choses simples. Quand nous avons réussi à le faire, nous avons avancé."

Il faudra s’en souvenir le 5 février pour le prochain déplacement en Top 14, à Montpellier. S. F.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?