Pro D2 - L'enseignement du week-end : Vannes prend le large sur la zone rouge

  • Avec ce succès capital contre Nevers, le RC Vannes a non seulement confirmé son embellie mais a lancé parfaitement son année 2022.
    Avec ce succès capital contre Nevers, le RC Vannes a non seulement confirmé son embellie mais a lancé parfaitement son année 2022. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Avec ce succès capital contre Nevers, le RC Vannes a non seulement confirmé son embellie mais a lancé parfaitement son année 2022.

Un grand bol d’air et peut-être un peu plus. C’est la sensation des Vannetais après leur victoire contre Nevers. Plein d’opportunisme, ils exploitaient les erreurs neversoises et marquaient sur leurs temps forts. La première demi-heure vit les Morbihannais prendre le large avec trois essais inscrits. « L’objectif était de faire ces trente minutes au top, confesse Jérémie Abiven. Et tout nous a réussis. Le jeu au pied aussi était très bon. » Leur prise d’initiative et leur réalisme furent les détonateurs et la base de leur victoire vendredi soir. La preuve que le RC Vannes a soigné ses plaies ? « La défaite contre Grenoble à la dernière seconde nous a fait très mal, se remémore Jean-Noël Spitzer, qui évoque des moments « très difficiles ». L’accumulation des blessures n’a pas aidé… Mais depuis mi-octobre on remonte la pente doucement. » Que le manager est modeste… Depuis la 7e journée, ses Vannetais ne représentent rien d’autre que la quatrième meilleure équipe du championnat, leur bilan étant de 29 points en 10 matchs (6 victoires et 2 nuls).

Finalement, la victoire contre l’USON Nevers rugby, sérieux prétendant aux phases finales et deuxième budget du championnat, est moins le point de départ d’une nouvelle dynamique que la conséquence du « regain d’énergie » qu’évoque Jérémie Abiven : « En fait on avait tous à cœur de redémarrer la deuxième partie de saison. Le début de saison a été très compliqué. On a eu un coup de mieux sur la fin et on voulait repartir sur les mêmes bases. Nous sommes tous motivés. » La séquence défensive en fin de rencontre a ajouté un côté galvanisant à ce succès déjà encourageant. « Ça fait du bien mentalement de remporter ce bras de fer à quelques mètres de notre ligne et même sur notre ligne, se félicite le troisième ligne, qui est l’un des capitaines vannetais avec Nick Abendanon. On partait toujours perdant sur ce genre de bras de fer. » « Ils savaient que je les attendais au tournant, ajoute Jean-Noël Spitzer, souriant. On avait cédé trop facilement avant la mi-temps sur les enchaînements de « pick and go ». Ils s’étaient un peu enlevés. Ils se sont donc bien rachetés. »

« Un match décisif pour nous »

Au rayon des bonnes nouvelles, on notera aussi la prestation de cadres tels que Francisco Gorrissen ou Branden Holder. « Sur une percée Branden va marquer tout seul, relève Jérémie Abiven, lui aussi à créditer d’un bon match. Quand des joueurs comme ça sont capables de sortir des gros matchs, évidemment ça te met dans l’avancée, tout est plus facile et tout le monde se met au diapason. » Dans la même veine, les retours de Myles Edwards, Eric Marks, Ewan Johnson et Joseph Edwards participeront à la dynamique positive du RCV. «Très clairement, réagit le manager. Ils se sont déjà entraînés cette semaine et cela densifie notre entraînement, le rend de meilleure qualité. C’est un élément très positif. » De bon augure avant de s’attaquer à un calendrier qui n’offrira pas de répit. Le programme est corsé : voyages à Grenoble et à Agen avant de terminer le bloc par la réception du leader montois… Mais tout cela n’empêche pas les Vannetais d’être ambitieux : « C’était difficile de parler de ce bloc de janvier avant de recevoir Nevers dans un match décisif pour nous. Le fait de l’avoir gagné va nous permettre de se déplacer plus libéré. On a besoin de gagner à l’extérieur. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?