Wardi fâche Montpellier et relance le marché des piliers

  • Wardi fâche Montpellier et relance le marché des piliers Wardi fâche Montpellier et relance le marché des piliers
    Wardi fâche Montpellier et relance le marché des piliers Icon Sport
Publié le

Après s’être initialement engagé avec le MHR, Reda Wardi a changé d’avis et va prolonger l’aventure à La Rochelle. Une décision qui ne sera pas sans conséquence.

Reda Wardi (26 ans) ne portera pas les couleurs du MHR la saison prochaine. Le pilier gauche s’était pourtant engagé avec le club héraultais à l’automne. Il a finalement décidé de revenir sur cette décision pour prolonger l’aventure à La Rochelle.

Ce revirement inattendu n’a pas été du goût de Philippe Saint-André. L’ancien sélectionneur du XV de France est revenu sur cet épineux dossier dans les colonnes de Midi Libre : "Wardi, via son agent, nous avait contactés parce qu’il voulait revenir à Montpellier pour être proche de sa maman qui travaille juste à côté du club, pour jouer dans son club formateur et parce que le projet l’intéressait. […] On avait entamé les discussions, le président Mohed Altrad lui avait proposé un contrat de trois ans, qu’il avait accepté. […] Le joueur n’a pas eu la décence d’appeler le président ou moi. Seulement un SMS. En plus, il fait sa rééducation en ce moment à Montpellier. Il a finalement décidé de changer d’avis. Ça veut dire que des clubs font des offres plus importantes que nous. Moi, je n’ai pas besoin de girouette dans mon effectif. J’ai besoin de mecs qui croient au projet et qui n’ont qu’une parole. […] Le dossier est clos. Mais il faut savoir qu’on ne fera pas de cadeaux." Selon nos informations, le désengagement du gaucher devrait coûter cher au Stade rochelais : une somme avoisinant 250 000 € est évoquée. Un nouveau contrat de quatre ans va lier Reda Wardi au club maritime.

Quel plan B pour Montpellier ?

Ce changement de plan n’est pas sans conséquence sur le marché des piliers gauche. Montpellier va devoir revoir ses plans. Le club héraultais va-t-il décider de conserver Grégory Fichten (31 ans), en fin de contrat et courtisé par Biarritz ? Ou bien va-t-il partir en quête d’un autre gaucher de calibre international ? Du côté de La Rochelle, la volte-face de Reda Wardi accrédite le départ de Dany Priso (28 ans, 14 sélections), en contacts avancés avec le Lou. Lyon qui a d’ailleurs avancé sur la constitution de sa première ligne pour la saison prochaine en consolidant son flanc droit. Après avoir démarché Ali Oz (26 ans), le club rhodanien a finalement opté pour la prolongation du Puma Francisco Gomez Kodela (36 ans, 19 sélections). Ali Oz devrait donc poursuivre sa carrière sous les couleurs du Racing 92 qui attendait une réponse positive de sa part.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
jmbegue Il y a 4 mois Le 14/01/2022 à 10:53

Ça lui va bien à Saint André d'être outré et de donner des leçons de morale...
La façon dont il a traité certains joueurs quand il entraînait l'EDF ou la manière qu'il a utilisée pour faire virer Garbajosa devraient le rendre un peu plus prudent quand il veut jouer les donneurs de leçons.