Pour Antoine Dupont, touché à un genou : jusqu'ici, tout va bien...

  • Dupont : jusqu’ici, tout va bien...
    Dupont : jusqu’ici, tout va bien...
Publié le

Entre les reports et une infiltration à un genou, le capitaine des Bleus n’a pas joué depuis plus d’un mois. Mais la question de son état de forme n’inquiète pas le staff tricolore.

Cela fait plus d’un mois qu’Antoine Dupont n’a pas disputé la moindre minute avec le Stade toulousain. Mais il n’a pas passé tout son temps à l’infirmerie puisque, le 26 décembre dernier, il devait, par exemple, être titulaire contre le Stade français avant que le match ne soit reporté quelques heures avant le coup d’envoi. Depuis, le demi de mêlée international, mis au repos puis victime d’un état grippal, soigne surtout une douleur à un genou qui lui a valu une infiltration pendant les fêtes. Tout le monde s’est emballé quand son manager Ugo Mola a acté sa blessure, jeudi dernier en conférence de presse sans en indiquer la nature exacte, pour justfier son absence aux Wasps samedi : "On va attendre de voir s’il récupère. Je pense que vous ne le verrez pas ce week-end. Il est en délicatesse." Avant d’ajouter : "J’espère que ça ira pour tout le monde et notamment pour l’équipe de France." Dès lors, le bruit d’un éventuel forfait pour le début du Tournoi des 6 Nations s’est répandu durant quelques heures. Capitaine du XV de France en l’absence de Charles Ollivon, Dupont sera pourtant bien dans la liste annoncée mardi par Fabien Galthié. Cela n’a jamais fait aucun doute aux yeux du staff des Bleus.

De retour contre Cardiff ?

Mola s’était aussi montré rassurant : "Cela ne m’inquiète pas car la saison est longue. […] Il y a des petits soucis, pas forcément très graves, qui l’ont éloigné." Dupont, en reprise individualisée en début de semaine passée, n’était d’ailleurs pas loin de postuler pour le déplacement en Angleterre. Le staff a préféré rester prudent mais le meilleur joueur du monde devrait faire son retour pour la réception de Cardiff samedi, avant de rejoindre Marcoussis. Certes, les questions de son état de forme et d’un éventuel manque de rythme se poseront. Mais il faut rappeler qu’on évoque là un garçon hors norme sur le plan physique et athlétique, lequel a déjà prouvé qu’il était capable de retrouver son meilleur niveau plus vite que la moyenne. Jusqu’ici, tout va bien…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?