Pro D2 - Baptême du feu réussi pour Justin Bouraux (Oyonnax)

  • Le jeune ouvreur Justin Bouraux a parfaitement guidé le jeu oyonnaxien pour sa première chez les professionnels. Photo Stéphanie Biscaye
    Le jeune ouvreur Justin Bouraux a parfaitement guidé le jeu oyonnaxien pour sa première chez les professionnels. Photo Stéphanie Biscaye Stéphanie Biscaye
Publié le

Oyonnax à la faveur de ce succès bonifié, Oyonnax est désormais premier. Plus que cette performance, les Oyonnaxiens ont dédié ce succès au jeune ouvreur Justin Bouraux, dont c’était la première titularisation chez les professionnels.

Disons-le tout de suite, Oyonnax a fait une excellente opération à Albert-Domec. Après les voyages fructueux à Grenoble, Vannes, Agen, Aix-en-Provence, Bourg-en-Bresse, les Oyonnaxiens ont passé la sixième sur l’herbe carcassonnaise. À la faveur de ce succès bonifié, Oyonnax prend désormais la tête au classement. Vendredi soir, le désormais leader de l’épreuve a rendu une copie plus que correcte. De bout en bout, l’équipe du capitaine Tommy Raynaud a particulièrement bien maîtrisé le débat. "On fait un match sérieux, corrobore le directeur sportif Joe El Abd. Dans tous les secteurs du jeu, nous avons été performants. De plus l’adversaire, n’est pas le dernier venu. Carcassonne fait partie des candidats à la qualification. Elle n’occupe pas par hasard cette septième place."

Doué pour le ski

Plus que le gain comptable de ces cinq unités, la satisfaction de l’encadrement oyonnaxien c’est l’excellente prestation du jeune ouvreur, Justin Bouraux, originaire de Saint-Claude. à 19 ans, Joe El Abd a lancé ce jeune poulain doué pour le ski, dans le corral d’Albert-Domec. La double absence des titulaires du poste, Jules Soulan et Yohan Le Bourhis, a ainsi favorisé la promotion du jeune Justin. Pour sa première feuille de match chez les pros, il a été à la hauteur de l’évènement. Derrière un pack conquérant, il a toujours eu le geste juste, son jeu au pied a été très pertinent. "En défense, il est à créditer d’une excellente rencontre, il n’a manqué aucun plaquage", ajoute Joe El Abd. Le seul bémol, il s’est fait contrer à hauteur des quinze mètres à la demi-heure de jeu par Benoît Jasmin. Action qui deux minutes après a abouti à l’unique réalisation carcassonnaise par le talonneur Raphaël Carbou. À sept minutes du terme, il s’est parfaitement racheté en adressant une passe au pied savamment millimétrée pour son ailier, Darren Sweetnam, lequel a parfaitement volleyé pour le flanker Kevin Lebreton qui a inscrit l’essai du bonus. Disons ainsi que pour son premier coup d’essai chez les pros, ce fut pour Justin Bouraux, un véritable coup de maître. "Nous sommes heureux pour lui, fier de sa prestation dans un contexte pas facile, renchérit le directeur sportif. Sa performance rejaillit aussi sur notre centre de formation qui est un laboratoire de l’équipe professionnelle. De plus, Justin Bouraux a rejoint Oyonnax Rugby à l’âge de 13 ans. On peut dire que c’est un pur produit du club."

Avec Jules Soulan et Yohan Le Bourhis, Oyonnax compte maintenant un autre numéro 10 de talent. Après ce baptême du feu réussi à Albert-Domec et cette première feuille de match comme titulaire, Justin Bouraux peut se permettre à son âge de rêver.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier Navarre
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?