Ulster-Clermont : Lowry, le joueur à suivre

  • Ulster-Clermont : Lowry, le joueur à suivre
    Ulster-Clermont : Lowry, le joueur à suivre PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Avec Mike Lowry (23 ans, 1,70 m, 81 kg), tout peut arriver sur un terrain. Il est le joueur à suivre de cette rencontre opposant l'Ulster et Clermont.

Les spectateurs de Marcel-Michelin présents le 11 décembre dernier en témoigneront : ce jour-là, l’arrière avait été intenable, tentant des relances à tout-va et franchissant à deux reprises. Dimanche, le grand espoir du rugby irlandais a encore brillé : avec deux essais, il a été le grand acteur de la victoire de l’Ulster à Northampton. Elu homme du match, le numéro 15 a fait part de son plaisir de pouvoir laisser s’exprimer ses qualités offensives : « C’était un match spectaculaire. C’est le type de jeu que j’aime pratiquer, j’ai vraiment apprécié. »

Mike Lowry est incontestablement une des sensations de cette Champions Cup.Si toutes les équipes n’ont pas joué le même nombre de matchs, les statistiques, même biaisées, n’en restent pas moins évocatrices : l’arrière irlandais est le joueur ayant parcouru le plus de mètres ballon en main (452), devant son partenaire James Hume (316) ; le numéro 15 est également premier aux défenseurs battus (15), devant DamianPenaud (14), et deuxième pour les franchissements (5).

Dan McFarland, l’entraîneur en chef de l’Ulster, savoure la vitalité de ses lignes arrière, de 22 ans de moyenne d’âge actuellement : « En termes de talent et de motivation, les entraîner est très excitant. » Les prestations de Mike Lowry ont tapé dans l’œil d’Andy Farrell.Pour la première fois, le sélectionneur irlandais a convoqué le numéro 15 dans son groupe, aux côtés de ses compères, l’ailier Robert Baloucoune et le centre James Hume.

En bref...

Belfast : là où Clermont n’a jamais gagné
La pelouse de l’ancien Ravenhill reste un terrain à conquérir pour Clermont : l’ASMy a déjà évolué à trois reprises pour autant de défaites, en 2009, 2011 et 2016.De manière générale, le déplacement en Irlande du Nord ne réussit pas vraiment aux équipes françaises : on dénombre seulement sept victoires tricolores dans cette enceinte mythique (Toulouse en 2000 et 2020, Toulon en 2014, Paris en 2008, Biarritz en 2005, Bourgoin en 1999 et Bordeaux-Bègles en 1995).

Ulster : Cooney était prochede venir en France
En début d’année, l’Ulster a annoncé la prolongation de l’engagement de son maître à jouer, John Cooney (31 ans, 11 sélections).Le demi de mêlée irlandais, élu homme du match et auteur d’une prestation de très haut niveau à Clermont, en décembre, avait pourtant hésité à quitter son île natale.A en croire le Belfast Telegraph, l’international avait été approché par Bordeaux-Bègles mais, après réflexion, a finalement décliné l’offre girondine.

Clermont : Lee à 100 %
Pour venir à bout de Sale, dimanche dernier, Clermont a dû batailler.Dans cet effort, l’ASM a pu compter sur la performance défensive irréprochable de Fritz Lee. Le numéro 8 néo-zélandais a réalisé un 100 % aux plaquages avec seize interventions à son actif.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?