Grégory Alldritt : « Ça s’est très bien goupillé »

  • Grégory Alldritt (XV de France).
    Grégory Alldritt (XV de France). Midi Olympique. - Patrick Derewiany.
Publié le

Quelle analyse faites-vous de votre performance ?

Je me suis senti plutôt bien, malgré des conditions assez difficiles. Nous sommes restés dans la structure de jeu définie, nous sommes restés dans notre ligne directrice et nous avons construit notre match comme il fallait.

Le manager Raphaël Ibanez a évoqué un manque de liant en première période. Comment expliquez-vous cela ? Avez-vous été surpris par l’impact physique des Italiens ?

Dans le vestiaire, avant le match, nous nous étions dit que ce serait peut-être une des mi-temps les plus difficiles du Tournoi. Ça s’est vérifié. Les conditions étaient vraiment difficiles. Cette équipe italienne s’est montrée plutôt bien structurée en défense. Quand on parlait de nos craintes avant la rencontre, ce n’était pas pour faire plaisir aux Italiens. Depuis maintenant quelques mois, c’est tout de même une autre équipe qui évolue match après match. On n’a pas été surpris par cette première mi-temps très physique. Et je pense même que c’est cette première mi-temps qui nous a permis de gagner le match.

À quoi ressemble un vestiaire du Tournoi des 6 Nations quand le sélectionneur est absent ?

En général, la semaine de travail est bien construite. Le staff prend beaucoup la parole, nous guide en direction du match. En revanche, le jour de la rencontre, ce sont plutôt les joueurs qui se prennent en main. Que ce soit Gaël (Fickou), Antoine (Dupont), Anthony (Jelonch) ou encore par moi-même. Ça se fait naturellement. Et puis, le staff est étoffé. Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. Après, j’imagine que Fabien (Galthié) faisait passer les infos et ses consignes à travers le staff. Mais, très sincèrement, ça s’est très bien goupillé.

Un des points noirs de la rencontre, c’est la discipline. Comment expliquez-vous ce chiffre de 14 pénalités sifflées contre le XV de France ?

C’est un secteur de jeu que l’on doit améliorer. Maintenant, c’est toujours un peu particulier de commencer un Tournoi des 6 Nations. C’est une compétition mythique, tout le monde veut se donner à 300 %. Peut-être devrons-nous avoir un peu plus de lucidité sur les prochains matchs. Quatorze fautes, c’est beaucoup sur un match international. Après, je ne suis pas inquiet. Nous allons revenir dessus durant la semaine et nous allons rectifier le tir.

Qu’avez-vous pensé de la performance de l’équipe d’Irlande ?

On connaît la valeur de cette équipe. C’est une formation très bien structurée, très bien organisée. Nous allons bien travailler cette semaine pour essayer de sortir le meilleur match possible samedi prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Propos recueillis à Saint-Denis par A. B.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?