La Dream Team de la 17e journée de Top 14

  • Vous en avez l'habitude, voici la Dream Team de la 17e journée. Une équipe est particulièrement représentée avec huit joueurs, il s'agit du Racing après la rouste infligée à Brive. Mention spéciale à Perpignan et Montpellier qui ont respectivement 3 et 2 joueurs dans cette équipe, et on va pas se le cacher, elle a fière allure cette team! 
    Vous en avez l'habitude, voici la Dream Team de la 17e journée. Une équipe est particulièrement représentée avec huit joueurs, il s'agit du Racing après la rouste infligée à Brive. Mention spéciale à Perpignan et Montpellier qui ont respectivement 3 et 2 joueurs dans cette équipe, et on va pas se le cacher, elle a fière allure cette team!  Icon Sports - Icon Sports
Publié le

Vous en avez l'habitude, voici la Dream Team de la 17e journée. Une équipe est particulièrement représentée avec huit joueurs, il s'agit du Racing après la rouste infligée à Brive. Mention spéciale à Perpignan et Montpellier qui ont respectivement 3 et 2 joueurs dans cette équipe, et on va pas se le cacher, elle a fière allure cette team! 

15. Kurtley Beale (62,1 points)

Quinze courses avec le ballon, deux franchissements, sept plaquages cassés, l'arrière du Racing 92 a chamboulé la défense briviste et sa présence n'est donc pas une surprise.

14. Lucas Dubois (48,5 points)

Repositionné à l'arrière, en l'absence de Melvyn Jaminet, face au Stade toulousain Lucas Dubois a brillé sur la pelouse d'Aimé Giral lors de la victoire des siens (36-13). Quatre plaquages cassés, huit courses avec le ballon et un essai plein d'audace où le catalan a pris de vitesse la défense toulousaine.

13. Olivier Klemenczak (74 points)

À l'image de son équipe, Olivier Klemenczak a déroulé face à Brive. L'ancien centre de Dax a d'ailleurs inscrit son premier doublé dans l'élite. En plus de son apport offensif (huit courses, sept plaquages cassés), il a aussi performé en défense avec cinq plaquages. 

12. Virimi Vakatawa (76 points)

Relâché par Fabien Galthié et son staff, Virimi Vakatawa avait sans doute à  cœur de se montrer ce week-end et les brivistes en ont fait les frais. Un essai, trois franchissements et treize courses avec le ballon, l'ancien septiste a retrouvé ses sensations face au CAB.

11. Juan Imhoff (50 points)

Décidement la base arrière du Racing 92 était à la fête sur sa pelouse samedi. Tout comme ses coéquipiers, Juan Imhoff a donné le tournis aux brivistes avec une réalisation et huit courses avec le ballon. À 33 ans l'argentin est toujours aussi décisif.

10. Tristan Tedder (52,5 points)

Capable du meilleur comme du pire le demi d'ouverture de l'USAP a réalisé un match solide et plein d'audace samedi face au champion d'Europe. Solide au pied (quatre transformations, une pénalité), et inspiré dans le jeu (quatre franchissements) Tristan Tedder a parfaitement dirigé son équipe. 

9. Cobus Reinach (53,5 points)

69 minutes de jeu et trois essais soit une réalisation toutes les 23 minutes, Cobus Reinach a été le grand bonhomme de la victoire montpelliéraine face à Pau ce week-end. Depuis le début de saison il compte déjà sept essais en championnat.

8. Zach Mercer (49,8 points)

Valeure sûre de La Grande mêlée, le troisième ligne centre anglais continue d'impressionner journée après journée. Face à Pau, l'ancien de Bath s'est encore démené en défense avec dix plaquages. 

7. Wenceslas Lauret (58,7 points)

Six plaquages, dix courses avec le ballon et un essai, Wenceslas Lauret n'a pas chomé durant les 47 minutes qu'il a passé sur le terrain face à Brive. 

6. Baptiste Chouzenoux (capitaine, 81 x 2 = 162 points)

Le meilleur score de cette 17e journée est signé Baptiste Chouzenoux qui à rapporté 81 points. Un essai, deux franchissements, cinq plaquages... le troisième ligne était lui aussi au four et au moulin face au CAB.

5. Luke Jones (40 points)

Dominant, comme bon nombre de ses coéquipiers, le seconde ligne australien du Racing a été performant dans le travail de l'ombre avec neuf plaquages mais il a aussi porté le ballon à six reprises. 

4. Tom Staniforth (40 points)

Auteur de quatorze plaquages sur la pelouse de Mayol, Tom Staniforth s'est encore démené pour bloquer les offensives toulonnaises tout au long de la rencontre. Une activité payante puisque les castrais sont repartis de Toulon avec la victoire. 

3. Sacha Lotrian (41,6 points)

Journée après journée, le jeune pilier (21 ans) de Perpignan confirme son statut de révélation de la saison. Samedi, il a encore été performant en mêlée mais aussi dans le jeu avec un essai en guise de récompense bien méritée.

2. Guillaume Cramont (38 points)

Sur le plan personnel Guillaume Cramont n'a pas grand chose à se raprocher, un essai, dix plaquages et cinq courses pour le talonneur toulousain.

1. Cedate Gomes Sa (42,3 points)

Solide en défense, précieux en attaque et récompensé par un essai, Cedate Gomes Sa a réalisé une bien belle performance ce samedi.

16. Léo Berdeu (Supersub, 28,2 x 3 = 84,6 points)

Le stage avec l'équipe de France lui a fait du bien et même s'il était remplaçant au coup d'envoi, Léo Berdeu a rentabilisé la demi-heure qu'il a passée sur le terrain face au Stade français. Ses cinq pénalités ont été déterminante

17. So'otala Fa'aso'o (49,7 / 2 = 24,8 points)

Avec un essai, cinq défenseurs battus, et douze plaquages en 56 minutes de jeu So'otala Fa'aso'o a été l'un des rares brivistes à la hauteur contre le Racing 92.

18. Jordan Taufua (47,8 / 2 = 23,9 points)

Cinq plaquages cassés, dix courses, dix plaquages, le troisième ligne du LOU était partout sur la pelouse de Gerland face au Stade français. Une performance déterminante dans la victoire des siens (26-22).

La Dream Team de la 17e journée !
La Dream Team de la 17e journée !

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?