Une discipline militaire, des ailiers en feu... La victoire des Bleus en chiffres

  • Moefana, Penaud, Jaminet et Ntamack ont tout donné pour vaincre l'Irlande et se positionner, in fine, comme les grands favoris du Tournoi des 6 Nations.
    Moefana, Penaud, Jaminet et Ntamack ont tout donné pour vaincre l'Irlande et se positionner, in fine, comme les grands favoris du Tournoi des 6 Nations. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Au terme d'un bras de fer d'une intensité folle, le XV de France a fait plier l'Irlande et prend seul la tête du Tournoi des 6 nations 2022. Retour sur ce match fort en émotions, qui permet d'être la seule nation à pouvoir encore croire au Grand Chelem. Le chemin, encore long, débutera par un déplacement à Murrayfield dans deux semaines.

7 pénalités seulement contre les Bleus

Face à une équipe qui a tenu le ballon et a mis beaucoup d'intensité sur les impacts, les Français ont eu l'immense mérite de la discipline. Même sous pression, ils ont globalement maîtrisé leurs nerfs. Au final, sept pénalités seulement de concédées (11 pour l'Irlande). Et aucun joueur à deux pénalités.

54 % de possession pour l'Irlande

La victoire des Bleus tient principalement à deux facteurs : une entame de match tonitruante (10-0 après 7 minutes de jeu) et une défense de fer, qui leur a permis de résister aux vagues irlandaises jusqu'au coup de sifflet final. Pourtant, après un premier acte réussi, la France a souffert. La possession de balle est finalement irlandaise (54%) mais seulement 3 franchissements de la défense bleue.

16 plaquages pour Jelonch, 18 pour Doris

Dans un match où le combat fut féroce, logique de trouver des avants parmi les meilleurs plaqueurs. Du côté des Bleus, Anthony Jelonch se distingue (16) suivit de Cros (13). Fickou, discret en attaque, a en revanche été omniprésent dans le secteur défensif au centre du terrain (9 plaquages).

Pour les Irlandais, l'expert en la matière Caelan Doris termine meilleur plaqueur du match (18) devant Josh Van der Flier (16) et Tadhg Beirne (13). Au total, les Français réalisent 121 sur 133 au plaquage (91 % de réussite), les Irlandais 150 sur 164 (91%). Du haut niveau.

20 points pour Melvyn Jaminet

Régulièrement testé par les jeux au pied irlandais, sous pression et souvent en difficulté, l'arrière des Bleus a, en revanche, été (quasi) impeccable face aux perches. Une seule transformation laissée en route, sur les huit coups de pied qu'il eut à tenter. Et vingt points pour lui, au total (6 pénalités, 1 transformation).

14 défenseurs battus, les Français rois des duels

Avec moins de munitions que leurs adversaires, les Français ont toutefois brillé dans les duels. 14 remportés, au total (12 pour les Irlandais), c'est le scénario que craignait l'ancien capitaine Irlandais Rory Best, ce vendredi dans les colonnes de Midi Olympique : « La France, je crois, essaiera de mettre ses facteurs X comme Penaud ou Fickou en situations de un contre un. Quand ils y parviennent, les Bleus deviennent redoutables. […] Si j'étais Français, j'essaierais justement de vite trouver les extérieurs et de tester l'Irlande dans les couloirs des 5 mètres, là où ma vitesse et ma qualité dans les duels peut être supérieure. » Best avait vu juste. Et les Bleus ont fait des ravages dans les couloirs avec Damian Penaud et Gabin Villière qui ont posé d'énormes problèmes à leur vis-à-vis.

100 % en mêlée, 12/14 en touche, la conquête des Bleus impériale

S'ils ont pu trouver des espaces dans le désordre, les Français ont d'abord construit leur victoire sur leur conquête. Nettement dominateurs en mêlée fermée, ils réalisent un 100 % (5 sur 5). Ils ont également pu récupérer deux pénalités dans cet exercice de force.

En touche, ils ont égaré deux ballons en route : le premier sur un mauvais lancer de Marchand, le second dérobé par l'alignement irlandais.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?