Bayonne et la chasse aux points

  • L'Aviron Bayonnais face à Narbonne
    L'Aviron Bayonnais face à Narbonne Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Match test à Béziers pour les Bayonnais plus que jamais à la poursuite des deux premiers. Mais ils se déplacent diminués.

Bayonne poursuit un double objectif. D’abord celui de reprendre des points à Oyonnax et Mont-de-Marsan. Ensuite de rester sur la dynamique actuelle et même de la conforter.

Les Basques, en signant un résultat à Béziers, pourraient atteindre en partie le premier puisque les deux leaders se rencontrent. Ce but-là est bien sûr dépendant de la forme de jeu qu’il pourra développer dans l’Hérault. Depuis cette victoire à Nevers où ils ont accompli leur meilleur match de la saison, leur confiance se raffermit. Ainsi, face à Narbonne, ils ont confirmé leur solidité même si le match a mis plus de temps à se décanter qu’attendu. Mais quand l’Aviron se met en ordre de marche, rien ou personne ne paraît lui résister. La deuxième rencontre de ce bloc sera instructive à plus d’un point. D’abord, elle lui permettra de mesurer cet équilibre retrouvé, cette faculté à s’imposer face aux meilleurs comme dans la Nièvre. Car Béziers, même s’il se trouve dans le ventre mou du classement avec un match en moins, fait partie de ces formations redoutables de la division, bien difficiles à manœuvrer. Pour Bayonne il s’agira, ni plus ni moins, que d’un test. Test de combat, test de caractère. À l’aller, les Bayonnais vainqueurs 20-16, avaient pu mesurer les qualités de leur adversaire.

L’obligation de résultat existe bel et bien chez eux s’ils veulent coller aux deux premiers. Désormais, ils se doivent d’aller chercher des points partout. Et la série des cinq matchs en cours se présente comme une rampe de lancement vers les phases finales. Après la victoire face à la lanterne rouge, une mise en bouche, les épreuves à venir seront d’une autre teneur. Avec donc le déplacement de ce vendredi, puis la réception de Colomiers, le voyage à Provence et la réception d’Oyonnax. Ce dernier match aura déjà des senteurs de printemps.

L’écueil de Béziers est bien réel, accentué aussi puisque Bayonne se présente très diminué avec cinq cas de Covid (voir par ailleurs), et toujours des blessés. Il va encore faire appel à la richesse de son effectif, certes une force, mais il s’en serait bien passé.

Ce rendez-vous à Béziers pourra, néanmoins, prendre des allures de match charnière dans sa progression.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Edmond Lataillade
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?