Rugby à XIII - Les Dragons catalans ouvrent à Perpignan

  • Les Catalans de Fouad Yaha ont une revanche à prendre sur eux-mêmes après leur prestation ratée à St Helens.
    Les Catalans de Fouad Yaha ont une revanche à prendre sur eux-mêmes après leur prestation ratée à St Helens. Icon Sport
Publié le

Ce samedi (18 heures), ce sera la première de la saison à Gilbert-Brutus pour les Dragons, qui accueillent la formation anglaise de Wakefield.

Neuf jours après la défaite inaugurale à St Helens (28-8), les Dracs entendent réagir et lancer leur saison par un succès. Sauf qu’en ce début de saison, les planètes ne s’alignent pas aussi parfaitement qu’en 2021. Après la blessure d’Arthur Mourgue (cheville), pendant la préparation de la saison, ce sont trois piliers titulaires qui manqueront les prochains rendez-vous.

Julian Bousquet, opéré d’un avant-bras mercredi, va devoir patienter entre sept et dix semaines. Gil Dudson (trois matchs) et Dylan Napa (quatre) sont suspendus. Soit quatre joueurs qui manqueront cette première de la saison à Perpignan. « Nous devons maîtriser la suite, c’est-à-dire préparer Wakefield sans nous plaindre par rapport aux forfaits et en profitant surtout de l’occasion pour lancer d’autres joueurs », préfère avancer Steve McNamara. L’entraîneur des Dragons titularisera Mickaël Goudemand, quand Joe Chan et Alrix Da Costa seront sur le banc.

Trois joueurs qui n’ont pas été retenus à St Helens mais qui entendent profiter de l’occasion pour marquer des points. Surtout que les quatre joueurs touchés manqueront plusieurs journées.

De la frustration

Si l’encadrement a prévu ses rotations, il doit aussi corriger et rectifier le tir collectivement, après la stérilité offensive qui n’a vu les Dragons n’inscrire qu’un seul essai à St Helens : « Le soir du match, j’ai été très critique quant à notre manque d’intelligence offensive, sauf qu’en rentrant, j’ai travaillé sur le plan large et j’ai vu que les joueurs de St Helens ont été très souvent hors-jeu. Nous avons été mis sous une grosse pression que l’arbitre a laissé faire. ça fait des années que ça dure et nos joueurs n’ont pas réussi à trouver la parade. C’est très difficile de proposer du jeu et de lancer nos schémas dans ces conditions et c’est à nous, entraîneurs, de trouver les réponses. » Le message de Thomas Bosc, l’assistant coach en charge de l’attaque chez les Sang et Or, est direct et pas dans ses habitudes.

Mais les Dragons devront effacer cette frustration et la transformer en messages positifs. Là où le nouveau triangle de jeu (Sam Tomkins, Mitchell Pearce, Josh Drinkwater) se sait attendu. « Nous sommes tous déçus mais la saison est longue et nous avons l’occasion, non pas d’effacer cette défaite mais de passer à autre chose en gagnant devant nos fans », conclut l’arrière Sam Tomkins. Compétiteur hors-pair, le capitaine de l’Angleterre fera tout pour débloquer la situation offensive et lancer la saison 2022, celle de la confirmation ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?