Pro D2 - Oyonnax a perdu le bras de fer et la place de leader

  • Pris par la furia montoise, les Oyonnaxiens auront des leçons à tirer de cette défaite dans les Landes.
    Pris par la furia montoise, les Oyonnaxiens auront des leçons à tirer de cette défaite dans les Landes. Icon Sport
Publié le

Pris par la furia montoise, les Oyonnaxiens auront des leçons à tirer de cette défaite dans les Landes.
 

Dans la course aux deux premières places, ce match au sommet pouvait s’avérer déterminant pour les troupes de Joe El Abd en cas de victoire, comme le sera leur déplacement à Bayonne dans quelques semaines. Au final, les Oyonnaxiens reviennent bredouilles et abandonnent temporairement la place de leader à leur adversaire du jour. Tout juste peuvent-ils se satisfaire d’un goal-average particulier positif en cas d’égalité avec les Landais à la fin de la saison régulière.

Il y avait donc une pointe de déception dans les propos de l’ancien troisième ligne, mais tout de même des motifs de satisfaction : « Je crois que nous avons fait une bonne publicité pour le championnat de Pro D2. On s’attendait à ce bras de fer. C’est le genre de match qui se joue sur des détails. Ce soir nous sommes un peu moins précis que les Montois. Nous avons perdu la bataille du jeu au sol, en particulier en début de rencontre, et surtout nous encaissons un essai trop rapidement après avoir pris la tête. C’est dommage que nous n’ayons pas pu faire douter un peu plus longtemps notre adversaire. Il y a donc des axes de travail pour améliorer certaines choses, mais je suis quand même satisfait de l’investissement des garçons. Nous abandonnons la place de leader aux Montois, mais c’est anecdotique. Il reste neuf journées, c’est à la fin qu’il faudra être en tête. Maintenant, nous avons un autre long déplacement qui nous attend. Il faut se remettre au travail pour aller à Montauban avec de l’ambition, en gommant les petites imperfections. »

Prochaine échéance en vue

Dans cette course extrêmement serrée aux deux premières places, où tous les points vont compter, les joueurs de l’Ain doivent en effet se projeter rapidement sur la prochaine échéance, face à une équipe tarn et garonnaise qui reste sur une série de trois défaites consécutives et qui va forcément être en mode commando si elle veut continuer de croire en une possible qualification. De quoi permettre à Joe El Abd de mesurer la capacité de réaction de ses troupes. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre Baylet
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?