Les résumés de la 17e journée de Fédérale 1

  • Les résumés de la 17e journée de Fédérale 1
    Les résumés de la 17e journée de Fédérale 1 Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Découvrez poule par poule tous les comptes-rendus de la 17e journée de Fédérale 1.

Poule 1

Drancy – Beauvais : 17-31

À Drancy - Samedi 19 heures - Beauvais bat Drancy 31-17. Arbitre : M. Pasteur (BFC). 300 spectateurs.


 

Beauvais : 5E Domolailai (6e), Fartass (12e), Giannini (22e), Schlienger (36e), Van Wyk (40e) ; 3T Drahonnet (6e, 12e, 40e). Carton jaune : Giannini (72e).

Drancy : 3E Belloc (46e), Verge (63e), Aznar (78e) ; 1T Mouysset (46e). Carton jaune : Lafrancesca (33e).


 

Beauvais 15. Robert ; 14. Fartas, 13.Tuva, 12. Pitan, 11. Tarey ; 10.Drahonnet (21. Paramelle, mt), 9. Berrod (20. Pellet, 58e) ; 7.Yonkeu, 8.Domolailai, 6. Simonet ; 5. Giannini, 4. Bihan (18. Corradi, 63e) ; 3. Van Wyk, 2. Schlienger (16. Santacapita, 46e), 1.Postiglioni (17. Ekwah Elimby, 42e). Non entré en jeu : 19. Vermersch, 23.Montes.

Drancy 15. Daoudou ; 14. Scozzi, 13. Dettre, 12. Pernet Demoret (21.Querru, 65e), 11.Vexler (22. Cisse, 57e) ; 10. Mouysset (20.Perrod, 65e), 9.Delcourt ; 7. Briatte (18.Verge, 49e), 8. Azor, 6.Chinour (19.Aznar, 60e) ; 5.Leboulanger, 4.Duclos ; 3. Lozaix (23.Dandoit, 23e), 2.Belloc (16.Didier, 50e), 1. Lafrancesca (17.Aline, 70e).


 

Les meilleurs : À Beauvais, Drahonnet, Domolailai, Berrot ; à Drancy, Belloc, Verge, Leboulanger, Aznar.


 

Le vent a joué un rôle. Dès le coup d’envoi Beauvais investit le camp drancéen et score rapidement par ses avants (6e) pour récidiver sur maul (12e). Pas en reste, les trois-quarts picards se lancent dans des offensives au large et, malgré les efforts défensifs, marquent deux essais (22e) et (31e). Pire, toujours cantonné dans ses 22, Drancy subit un dernier essai avant la pause. Drancy bénéficie à son tour du soutien de Eole et marque par son pack. Freiné par le vent et la bonne défense locale, Beauvais ne parvient pas a franchir à nouveau la ligne. Drancy insiste et sera récompensé en toute fin de match (78e). Marc SEGUIN


 

Marcq-en-Baroeul – Saint-Denis : 48-7

À VILLENEUVE-D’ASCQ - Samedi 18 h 45 - Marcq-en-Barœul bat Saint-Denis 48-7 (27-0). Arbitre : M. Godefert (Centre).


 

Marcq-en-Barœul : 7E Ouassiero (8e), Maraval (15e), Maso (25e), Dewhirst (30e), Carvalho (66e), Veillet Lavallée (72e), Iglesias (79e) ; 5T Dewhirst (25e, 30e, 66e, 72e, 79e) ; 1P Dewhirst (4e).

Saint-Denis : 1E Riffaud (61e) ; 1T Kruger (61e). Carton jaune : Doumbia (29e).


 

Marcq-en-Barœul 15. Maraval (22. Chrisostome 60e) ; 14. Olivier (20. Wasilkowski 63e), 13. Dewhirst, 12. Pommelet, 11. Ouassiero ; 10.Barbier (21. Erasmus 68e), 9. Cazanave (10. Barbier 77e) ; 7. Rebussone, 8. Carvalho, 6. Youcef ; 5. Maso (cap., 18. Lefebvre 47e), 4. Delaporte (19. Veillet Lavallée 56e) ; 3. Mendès (23. Akkaoui 52e), 2. Rieu (16.Iglesias 52e), 1. Boucherie (17. Atia 52e).

Saint-Denis 15. Bacquet ; 14. Evora Tavarès Brandao ; 13. Trentini, 12. Belguidoum (22. Toukoulou 60e), 11. Makombe ; 10. Kruger, 9.Strelkoff (12. Belguidoum 67e) ; 7. Riffaud, 8. Ngcungama (cap.), 6. Doumbia (19. Vangi 67e) ; 5. Mazibuko, 4. Lavocat (18. Keita 67e) ; 3. Silva Seguira (23. Salifou 60e), 2. Schnieder (16. Mokhtari 51e), 1. Core (17. Brosse 60e).


 

Les meilleurs : À Marcq-en-Barœul, Rebussone, Dewhirst, Pommelet, Maraval, Delaporte ; à Saint-Denis, Riffaud, Kruger, Trentini, Lavocat.


 

Face au dernier de la poule, les Marcquois ont su saisir l’opportunité de se relancer. Et ils ont pris le match par le bon bout, en profitant du vent en première période, pour creuser un écart conséquent. En seconde période, vent de face, la mécanique a mis du temps à redémarrer, et Saint-Denis en a bien profité pour s’installer en terre nordiste, jusqu’à inscrire un essai qui a sonné le réveil marcquois. En quelques minutes, et trois essais, Marcq pliait le match et s’assurait du bonus offensif. Guillaume DEPRECQ


 

Bassin d'Arcachon – Floirac : 5-20

À LA TESTE DE BUCH - Dimanche 16 heures - Floirac bat Bassin-d’Arcachon 20-5 (9-0). Arbitre : M. Roche (Auvergne-Rhône-Alpes). 1 000 spectateurs.


 

Floirac  : 1E Guiraud (50e) ; 5P Brethes (11e, 23e, 40e, 55e, 64e). Cartons jaunes : Escarnot (39e), Kizioni (80e).

Bassin d'Arcachon : 1E Métais (80e). Cartons jaunes : Maumont (25e), Claverie (37e), Cros (40e), Dazey (61e).


 

Floirac 15. Brethes ; 14. Brutus, 13. Bataille, 12. Courtade (22. Nu’u 58e), 11. Guiraud (21. Kizioni 63e) ; 10. De Wet, 9. Blot (20. Cadiou 51e) ; 7. Richard (19. Jourdan 65e), 8. Novello, 6. Julien ; 5. Letellier, 4. Batista (18. Escarnot 39e) ; 3. Traore (23. Bekhti 74e), 2. Lebastard (16. Seille 61e), 1. Clarac (17. Roux 80e).

Bassin d'Arcachon 15. Domec (22. Ayuso 51e) ; 14. Daros-Ducourneau, 13. Mathieu, 12. Barbouche (21. Bordier 68e), 11.Wallraf ; 10. Claverie, 9. Bats (20. Geneste 51e) ; 7. Dazey, 8. Cros, 6. Mayer (19. Besnard 55e) ; 5. Bartoszek (18. Métais 63e), 4. Farmer ; 3.Maumont (16. Sonzogni 41e), 2. Claudey, 1. Estorge (23. Kafoa 57e). Non entré en jeu : 17. Darchia.


 

Les meilleurs : À Floirac, Letellier, Traore, Guiraud, Brethes ; à Bassin D’Arcachon, Métais, Farmer.


 

Pour ce match entre prétendants à la Nationale 2, les joueurs de Floirac dominent le début de match et creusent l’écart au score par trois pénalités, sanctionnant les maladresses des joueurs du Bassin, inférieurs dans tous les compartiments à leurs adversaires.

La domination de Floirac se poursuit avec un essai en bout de ligne à la reprise et confirme la supériorité des Sang et Or sur le match. Le RCBA ne parvient pas à mettre son jeu en place malgré un essai en fin de match et s’incline très logiquement face à Floirac qui conforte sa place dans le top 4. Thomas GALLEGO


 

Chartres – Rennes : 12-30

À Chartres - Dimanche 15 heures - Rennes bat Chartres 30-12 (12-13). Arbitre : M. Dauvissat (Bourgogne Franche-Comté). 300 spectateurs.


 

Rennes : 3E Hickes (20e), François (41e), Botica (79) ; 3T Botica (20e, 41e, 79e) ; 3P Botica (31e, 36e, 48e).

Chartres : 2E Ndiaye (14e), Roche (38e) ; 1T Roche (14e).


 

Rennes 15. Brignonen ; 14. Drean, 13. A. François (Lepresle, 45e), 12. Hickes, 11. R. François (Salvai, 60e), 10. Botica, 9. Massicot (Ollion, 55e), 7. Gazin, 8. Ortega (Quesmel, 71e), 6. Wenger, 5. Gueroult, 4. Algans, 3. Le Jalle (Le Picaut, 59e), 2. Fau, 1. Ulutuipalelei (Hina, 4e’).

Chartres 15. Ndiaye, 14. Leclerc, 13. Bocquillon, 12. Roche, 11. Kitutu (Aboumejd Le Berre, 53e), 10. Kosse (Carrere, 62e), 9. Camara (Martel, 70e), 7. Tafili (Théodore, 71e), 8. Massyn (Nkoy, 62e), 6. Dumora, 5. Snyman, 4. Tematafaarere (Hamiaux, 50e), 3. Sofisa, (Halavatau, 46e), 2. Bertolino (Alamartine, 52e), 1. Vos

Les meilleurs : À Rennes, Botica, Gazin ; à Chartres, Tafili, Snyman.


 

Sans avoir démérité, le C’Chartres Rugby s’est toutefois incliné 12-30 à domicile face à Rennes, ce dimanche 20 février. Si la formation de Renaud Gourdon avait résisté jusqu’au bout au match aller (25-17), un match finalement perdu 25-0 sur tapis vert, elle a souffert un peu plus au retour. À la pause, après que le CCR a mené 7-0 grâce à un essai de Ndiaye, le score n’était que de 12-13. Mais les Bretons ont ensuite accéléré dès le retour des vestiaires. Avec ce résultat, le CCR a certainement tiré un trait sur ses derniers espoirs de finir dans le Top 8 de sa poule de Fédérale1 et de rejoindre ainsi le National 2 la saison prochaine. Rendez-vous dans une semaine, le 27 février, à Saint-Denis. Hervé PARAUT


 

Langon – Limoges : 21-20

À Langon - Dimanche 15 h 30 - Langon bat Limoges 21-20 (10-13). Arbitre : M. Desvaux (Normandie). 750 spectateurs.


 

Langon : 2E Dimitri (24e), Lartigue (76e) ; 1T Bertrand (24e) ; 3P Bertrand (6e, 54e, 65e). Carton jaune : Arraté (42e).

Limoges  : 2E Fournier (22e), collectif (69e) ; 2T P. Soto (22e, 69e) ; 2P P. Soto (33e), Lopez Bontempo (40e). Carton jaune : Serra (65e).


 

Langon 15. Bertrand ; 14. Lartigue, 13. Dimitri (21. Lopez 58e), 12. Arraté, 11. Lieures (22 Fumey 67e) ; 10. Castanier, 9. Frauciel (20. Le Roux 54e) ; 7. Mendy, 8. Amiranashvili (19. Thomas 64e), 6. Jimenez ; 5. Moreau, 4. Dessis (cap) (18. Bouet 64e) ; 3. Clavé (23. Graffouillère 50e), 2.Chambord (17. Scannell 70e), 1. Issaadi (16. Lenotre 58e).

Limoges 15. P. Soto ; 14. Estevenet, 13. S. Russell, 12. Lopez Bontempo (21. Cadieu 70e), 11. Mendy (22. Chalopin 58e) ; 10. Fournier, 9. B. Soto (cap) (20. Conio 79e) ; 7. Bures (L. Russell 79e), 8. Vea, 6. Calvet ; 5.Kavabioko, 4. Chabrier ; 3. Margveliani (23. Buisson 50e) 2. Vieira (16. Bonnefont 77e), 1. Touraud (17. Serra 50e).


 

Les meilleurs : À Langon, Chambord, Moreau, Mendy, Castanier ; à Limoges, Vieira, Vea, Lopez Bontempo.


 

Le Stade langonnais a remporté une rencontre à suspense face à Limoges (21-20). Les visiteurs étaient en marquant le premier essai du match par l’ouvreur Fournier, mais les Girondins répondaient aussitôt grâce au centre Dimitri (10-7, 24e). C’est Limoges qui virait en tête à la pause (10-13, 40e). En seconde période, le mano a mano entre les buteurs se poursuivait, Langon reprenait l’avantage grâce à deux pénalités supplémentaires (16-13, 65e). Mais les locaux encaissaient ensuite un essai casquette qui changeait la donne (16-20, 69e). Les Limougeauds finissaient par craquer avec un essai de l’ailier Lartigue (21-20, 76e), qui offrait un succès mérité à Langon. Jean-Baptiste LATHOUMETIE


 

Niort – Périgueux : 23-17

À Niort - Dimanche 15 h 30 - Niort bat Périgueux 23-17. Arbitre : M. Gardey. 2 500 spectateurs.


 

Niort : 2E André (47e), Bretagnolle (80e +3) ; 2T Lescalmel (47e, 80e+3) ; 3P Guénin (11e, 14e, 24e). Carton jaune : Botha (26e).

Périgueux  : 2E Lavergne (27e), Piveteau (71e) ; 2T Caillat (27e, 71e) ; 1P Caillat (44e). Carton jaune : Roussiere (74e).


 

Niort 15. Botha ; 14. Vunibaka, 13. Gelade, 12. Buch (22 Lilicama 61e), 11. Brétagnolle ; 10. Guénin (21 Lescalmel 45e), 9. Alcacebe (cap) (20 Digout 61e) ; 7. Goufan, 8. Grundlingh, 6. Alligner (19 Giraud 70e) ; 5. Qovu (18 Niéto 42e), 4. Baudin ; 3. Clermont (23 Kesteman 42e) (3 Clermont 54e), 2. André (16 Bonhommeau 65e), 1. Serra (17 Bougerol 51e).

Périgueux 15. Duchene ; 14. Scholes (18 Pace 76e), 13. Fouillade, 12. Piveteau, 11. Cavalière (21 Tallet 67e) ; 10. Caillat, 9. Blanc (20 Dischant 67e) ; 7. Konate (19 Tixier 73e), 8. Lambert, 6. Vialle ; 5. Iftimiluc, 4. Roussière ; 3. Taware (23 Tafili 67e), 2. Marijon (16 Arvouet 67e), 1.Lavergne (17 Pivert 36e). Non entré en jeu : 22 Seru.


 

Les meilleurs : À Niort, l’équipe niortaise au complet ; à Périgueux, Lambert, Konate, Duchene, Vialle, Caillat, Piveteau.


 

Une première période avec un sans faute du buteur local Guénin auquel répond le pilier périgourdin Lavergne permet au locaux de virer en tête à la mi-temps. Mais dès la reprise, Périgueux passe devant grâce à la botte de Caillat. Puis en force, le talonneur André pointe en terre promise et le chassé-croisé reprend jusqu’à la 71e minute. Avec l’essai du centre capiste Piveteau, les visiteurs repassent devant 17-16. Les débats s’équilibrent, Périgueux pensant tenir le match. Sur une touche trouvée par Périgueux à la 80e minute, des Niortais héroïques ont 60 mètres à parcourir pour atteindre le Graal. C’est à la 83e que Bretagnolle libère le stade Espinasso Éric MASSOUNIE


 

Poule 2

Vienne – Hyères-Carqueiranne-La Crau : 23-19

À Vienne - Samedi 18 h 30 - Vienne bat Hyères-Carqueiranne 23-19 (20-13). Arbitre : M. Sacatot (Nouvelle-Aquitaine). 1 200 spectateurs.


 

Vienne : 2E Dorrival (3e, 37e) ; 2T Dorrival (4e, 38e) ; 3P Dorrival (23, 31e, 73e).

Hyères-Carqueiranne : 1E Radevokula (19e) ; 1T Munro (20e) ; 4P Munro (10e, 35e, 44e), Defrance (62e).


 

Vienne 15. Dorrival ; 14. Bonnet-Gonnet, 13. Onutu, 12. Saïd-Omar, 11. Grange (22. Faure, 70e) ; 10. Petelat, 9. Cambérabéro (21. Piet, 44e) ; 7. Peyrat, 8. Smiler (18. Molénat 67e), 6. Arnaud (20. Truche, 62e) ; 5. Massot (19. Solnon 70e), 4. Petrod ; 3. Kavtidze (23. Vial 44e), 2.Bobryk (16. Colliat 67e), 1. Jegnti (17. Rocca 67e).

Hyères-Carqueiranne 15. Rapp ; 14. Radevokula, 13. Pallares, 12. Leveque, 11. Raikuna ; 10. Munro (21. Defrance, 46e), 9. Sonetti (20. Dubié 63e) ; 7. Beaumont, 8. Ormea (18. Gorcioala 63e), 6.Munoz ; 5. Damiani, 4. Charlier ; 3. Mchedlidze (23. Burtila 72e), 2.Huggett (16. Tyumenev 72e), 1. Hendricks (17. Lucien, 73e).


 

Les meilleurs : À Vienne, Dorrival, Jgenti, Massot ; à Hyères-Carqueiranne, Radevokula, Damiani, Munro.


 

Si Dorrival ouvrait le score pour Vienne avec un essai dès la troisième minute, les Varois répliquaient rapidement, d’abord au pied par Munro, puis par l’essai de Radevokula qui permettait à Hyères de prendre la tête. La suite sera un long chassé-croisé, et l’on sentait que chaque équipe pouvait faire le break à tout moment. Après un nouvel essai à la 37e, Vienne menait 20-13 à la pause. À la reprise, Hyères mettait de la vitesse et réduisait la marque sur pénalité, 20-16, puis 20-19 à la 62e. Mais malgré une occupation et une possession féroces. Le dernier ballon varois était perdu suite à un bon conteste des viennois qui s’imposent, 23 à 19. Alexandre ALLAMANCHE


 

Bédarrides-Châteuneuf-du-Pape - Châteaurenard 18 - 16

Bédarrides - Dimanche 15h30 - AS Bedarrides-Chateauneuf du Pape bat Chateaurenard 18-16 (6-10). Arbitre : M.Simon (Sud). 2 500 spectateurs.


 

Bédarrides-Châteuneuf-du-Pape : 2E Brana (65e), Alary (78e) ; 1T Wokorach (66e) ; 2P Wokoach (18e, 30e) . Carton jaune : Havelu 42e,.

Châteaurenard : 1E Pourret (21e) ; 1T Chauvet (21e) ; 3P Chauvet (15e, 42e), D.Russel (68e) . Carton jaune : L.Russel 30e Paget 70e.


 

Bédarrides-Châteuneuf-du-Pape 15. L.Daminiani; 14. Alary, 13. Wokorach, 12. Vaffier, 11. Brana; 10. Achahbar, 9. Lombarteix; 7. Recordier (Perez Galeone 55e), 8. Tahar (Maamry 66e), 6. Solano; 5. Havelu, 4. Rosati (Soqeta 44e); 3. Aboitiz, 2. Agro(Berail 55e), 1. Vergnes (Didier 57e).

Châteaurenard 15. Aubert; 14. Vaufreydaz, 13. Mege, 12. D.Russel, 11. Monie; 10. Chauvet (Pilet 60e), 9. Faltrept; 7. Paget, 8. Pourret, 6. Davis (Fontaine 77e); 5. Vuagat, 4. Carrier; 24. Belhaouari (Valentin 66e), 2. L.Russel (Alligier 55e), 1. Asensi.


 

Les meilleurs : À Bédarrides-Châteuneuf-du-Pape, Alary, Brana, Vaffier ; à Châteaurenard, Pourret, Chauvet.


 

Les joueurs de l’ASBC ont éprouvé toutes les peines du monde pour venir à bout d’une valeureuse équipe de Chateaurenard. Face à des visiteurs en pleine reconstruction, les Castel-Bedarridais ont du attendre la 79 eme pour inscrire l’essai de la delivrance. Jusque là les locaux avaient paru apathiques, montrant des difficultés à mettre leur jeu en place. Dominés devant, et faisant beaucoup de fautes, ils s’en sont remis à leurs ailiers comme souvent cette saison. Meme si le spectacle ne fut pas à la hauteur, l’essentiel est là avec cette victoire. Jean-Yves LAUGIER


 

Berre-l'Etang – Beaune : 24-27

À Berre - Dimanche 15 h 15 - Beaune bat Berre-l’Etang 27-24 (17-17). Arbitre : M. Rouquié. 400 spectateurs.


 

Beaune : 3E Bibi Bizuwu (27e, 35e), Misseland (62e) ; 3T Foubet (27e, 35e), Ferro (62e) ; 2P Foubet (46e), Ferro (62e). Carton jaune : Courcoul (79e).

Berre- l'Etang : 3E Narumessa (8e), Sito Alvarado (17e), Taofifenua (50e) ; 3T Niarquin (8e, 17e, 50e) ; 1P Niarquin (40e). Carton jaune : Niaz (31e).


 

Berre-l'Etang 15.Levy ; 14. Narumessa, 13. Lebeau, 12. Giordano, 11. Quintane (22.Jouve 13e) ; 10. Parra (21.Albert 32e), 9. Niarquin (20. Tempier 50e) ; 7.Niaz, 8. Tuilakep (19.Joubert 56e), 6. Achou ; 5. Taofifenua (18. Touache 62e), 4.Lockey ; 3.Sito Alvaredo (17. Lauria 30e, 3. Sito Alvaredo 60e), 2.Carrat (16. Peutin 62e) 1.Lopez Perez (23. Hassani 30e-60e).

Beaune 15.Towwo (22. Misseland 60e) ; 14.Lanny, 13.Guilaume, 12.Ferro, 11. Benard ; 10. Jonas (21. Arland 60e, 9. Foubet (20. Perrier 60e) ; 7.Magne (18. Courcoul 62e), 8. Bibi Biziwu, 6. Rossi (19. Schmitt 62e) ; 5. Peacoc (17.Belleville 62e), 4. Jonck ; 3.Mgua (23. Darlington 45e), 2.Visagie, 1. Botha.


 

Les meilleurs : À Beaume, Bibi Biziwu, Guilaume, Ferro, Benard, ; à Berre-l’Etang, Achou, Levy, Niaz.


 

Cette rencontre entre deux concurrents qui entretenaient encore un espoir de se qualifier allait être indécise. L’entame était tout à l’avantage des locaux avec deux essais de Narumassa (8e) et Sito Alvarado (17e) transformés par Niarquin. Les partenaires de Botha et après s’être remis de ce KO, allaient refaire leur retard en l’espace de dix minutes (27e, 35e). en faisant parler la puissance de Bibi Biziwu. En seconde période les Berrois reprendront l’avantage par un essai de Taofefinua, puis Misseland pointera à son tour. C’est sur une pénalité de Ferro que les visiteurs auront le dernier mot. Jean-Paul HENRIC


 

Issoire – Stade métropolitain : 10-20

À Issoire – Dimanche 15 h15 – Stade Métropolitain bat Issoire 20-10 (10-3). Arbitre : M. Favier (Aura). 1 150 spectateurs.


 

Stade Métropolitain : 2E Collopy (35e), Gabriel (49e) ; 2T Maiquez ; 1P Maiquez (4e) ; 1D Maiquez (80e). Carton jaune : Collomb (63e).

Issoire : 1E Rude (72e) ; 1T Bourliaud (72e) ; 1P Breuil (8e). Carton jaune : Jallut (38e).


 

Stade Métropolitain 15. Jeannet ; 14. Lopez, 13. Gabriel (21.Michel 58e), 12. Serele, 11. Glaize (22. Moutome, 80e) ; 10. Maiquez, 9.Marcoux ; 7. Derrien (cap.) (20. Susler, 58e), 8. Forel (1.Stankovic 63-73e), 6.Estrade ; 5. Kotze (18. Barrera 54e), 4. Chillet (19. Moluh 76e) ; 3. Lapé (1. Stankovic 73e), 2. Collopy (16.Collomb 54e), 1. Stankovic (23. Truchet 54e). Non entré en jeu : 17. Laurent.

Issoire 15. Jaoudat ; 14. Ramade, 13. Thooris, 12. Amblard, 11.Moreau (22. Delli-Carpini 64e) ; 10. Berthoule (20. Villatte 55e), 9. Breuil (21.Bourliaud 55e) ; 7. Jallut, 8. Orluc (19. Garcevic 50e), 6. Causse (18. Cabantous 58e) ; 5. Vueti, 4. Chalus (cap.) ; 3. Dagouret (23. Turlier 50e), 2. Laroche (16. Rude 50e), 1. Ducros (17. Guyot 50e).


 

Les meilleurs : À Stade Métropolitain, Jeannet, Maiquez, Gabriel ; à Issoire, Jaoudat, Rude.


 

L’US Issoire a concédé une deuxième défaite à domicile consécutive (10-20), face à un Stade métropolitain pragmatique. Les Issoiriens n’ont jamais su trouver le rythme dans cette rencontre hachée. Plutôt dominateur, il a fallu attendre la 72e minute pour voir enfin les locaux inscrire un essai par Pierre Rude. Mais il était déjà trop tard, puisque les banlieusards lyonnais avaient fait la différence par deux essais de Collopy et Gabriel. Grégory Maiquez s’occupait du reste, avec une belle efficacité au pied. Les Auvergnats laissaient alors échapper le point de bonus défensif. Julien OURY


 

La Seyne-sur-Mer – Mâcon : 0-19

À La Seyne-sur-Mer - Dimanche 15 heures - Mâcon bat la Seyne- sur-Mer 19-0 (12-0). Arbitre : M. Janicot (IDF). 700 spectateurs.


 

Mâcon : 1E Van Wyck (64e) ; 1T Brechenmacher (64e) ; 4P Gensana (14e, 23e, 33e, 40e). Carton jaune : Clermont (28e).

La Seyne-sur-Mer : Cartons jaunes : Merabet (44e), Graulier (52e).


 

Mâcon 15.F.Martin ; 14.Sao, 13.Court, 12.Ropiha, 11.H.Martin ; 10.Brechenmacher, 9.Gensana ; 7.Moroldo, 8.Burns, 6.Van Wyk ; 5.Du Preez, 4.Angels ; 3.Koroi, 2.Maurice, 1.Clermont. Entrés en cours de jeu : 16.Vuli, 17.Bezuidehout, 18.Duvert, 19.Fernandez, 20.Deville, 21.Leota, 22.Lavaux, 23.Ralier.

La Seyne-sur-Mer 15.Mignoni ; 14.Andreu, 13.Ben Bouazza (22.Tuifua 55e), 12.L.Guilpin (21.Lombard 55e), 11.Boulhasen ; 10.Falconetti, 9.Magnaval (20.Escuder 55e) ; 7.Nistor, 8.Garcia, 6.Braille (19.Graulier 62e) ; 5.Doukbi, 4.Durbesson ; 3.Merabet (23.Catenacci 60e), 2.Barberis (16.Guilpin 50e), 1.Arnold (17.Dardet 42e).


 

Les meilleurs : À Mâcon, Sao, Berchenmacher, Gensana, Burns, Du Preez, Bezuidehout, Koroi. ; à la Seyne-sur-Merr, Ben Bouazza, braille, Durbesson, Arnold, Lombard.


 

Les Seynois n’ont pas existé au cours de ce match à sens unique que les Bourguignons auraient pu remporter encore plus largement. Avec l’aide du vent, les Mâconnais vont prendre le score par quatre pénalités de Gensana face à des Seynois qui ont beaucoup de mal à sortir de leur camp. Malgré le vent favorable, le scénario va être identique après la pause où cette fois la mêlée et la touche des visiteurs subtilisent tous les ballons à leurs adversaires. Sans toutefois beaucoup d’efficacité au tableau d’affichage. Il faut d’ailleurs attendre un contre de 80 mètres à un quart d’heure du terme pour faire un break définitif et sceller le sort de ce match. Sébastien BOTTASSO


 

Nuits-Saint-Georges - Rumilly 15 - 21

À Nuits-Saint-Georges - Dimanche 15 heures - Rumilly bat Nuits-Saint-Georges 21-15 (10-7). Arbitre : M. Carbonnel Romain (Aura). 500 spectateurs.


 

Rumilly : 3E Lopez (16e), Pignier (44e), Collectif (61e) ; 3T Guigue (16e, 44e), Larue (59e) ; 1P Larue (66e). Cartons jaunes : Janikowski (69e), Marcotte (73e).

Nuits-Saint-Georges : 2E Wieme (31e), Angeli (76e) ; 1T Lombard R. (31e) ; 1P Lombard R. (35e). Carton jaune : Wieme 46e.


 

Rumilly 15. Pignier ; 14. Buissart, 13. Angelier, [12. Houdiarne (20. Lambert 62e), 11. Bazin (22. Dunlop 52e) ; 10. Larue, 9. Guigue ; 7. Gahetau (19. Janikowski 43e), 8. Iarussi (cap.), [6. Lebas (21. Pecheux 70e) ; 5. Fanlupe (18. Poissard 47e), 4. Barbot ; 3. Svinadze (23. Marcotte 40e), 2. Lopez (16. Larroque 45e), 1. Sevestre (24. Aanikid 50e).

Nuits-Saint-Georges 15. Wieme ; 14. Genieux, 13. Feleu, 12. Prin, 11. Merle C. (20. Angeli 64e) ; 10. Lombard R., 9. Lecheneaut Q. (22. Gracbling 47e) ; 7. Bouille, 8. Demangeot (19. Lithaud 55e), 6. Manière (cap.) ; 5. Raymond, 4. Baude ; 3. Ben Abdallah (23. Galletti 40e), 2.Boureau (17.Vigot 47e), 1. Belbenoit (16. Tchafitchadze 47e). Non entré en jeu : 21. Waterlot.


 

Les meilleurs : À Rumilly, Guigue, Iarussi ; à Nuits-Saint-Georges, R.Lombard, Baude, Gracbling.


 

C’est un match d’un tout autre calibre qui a eu lieu, par rapport au week-end précédent. Les deux équipes produisent un jeu vivant, très aéré. Le ballon circulant d’un camp à l’autre amenant le score de 10-7 en faveur de Nuits à la mi-temps. À la reprise, accélération du pack de Rumilly qui enfonce son vis à vis avec, à la conclusion deux essais. Mené au score, Nuits n’abdique pas, jouant tous les ballons, sans succès. Bernard MONNOT


 

Poule 3

Castanet - Castelsarrasin 18 - 59


 

À Castanet - Dimanche 15 h 45 - Castelsarrasin bat Castanet (59- 18 (24-8). Arbitre : M.Girard (GE). 400 spectateurs.


 

Castelsarrasin : 8E Lilo (2e, 72e), Lilomaiava (22e, 40e), Decavel (41e), Van Der Westhuizen (51e), Sicard (63e, 74e) ; 8T Salut (2e, 22e, 40e, 51e, 63e, 72e, 74e) ; 1P Salut (8e). Cartons jaunes : El Youmouri (29e, Lilomaiava (57e).

Castanet : 3E Gledhill Laigneau (6e), Divies Basset (60e, 79e) ; 1P Denjean (16e). Carton jaune : Sebire (40e).


 

Castelsarrasin 15. Bounaudet (20. El Quassaoui 62e), 14.Nacagilaba (23. Hemilembolo, 26e), 13. Bertrand (21. Reymond 40e), 12.Lilomaiava, 11.Lilo ; 10. Decavel, 9.Salut, 8. Julia, 7. Laborie (cap.) (17. Bergada 50e), 6.Boue (22. Sicard 57e), 5. Barrieu, 4. Sicard (18. Giry 16e), 3. El Youmouri (23.Hemilembolo 57e), 2. Van Der Westhuizen, (16. Passaga 62e), 1. Gros (19. Gorcioaia 50e).

Castanet 15, Divies Basset, 14. Khoumchane, 13. Meda (22. Ghirardo 57e), 12. Denjean, 11. Rasalou, 10. Manent (21. Dutrieux 57e), 9. Gledhill Laigneau (20. Felborg 57e), 8. Ramonjiarivony (24. Martin 44e), 7.Gonindard, 6. Bethfort (18. Devisme 44e), 5. Capelli, 4. Benistant, 3.Lestoux (23. Lenei 50e), 2. Boudon (cap.) (16.Dalbavie 50e), 1. Sebire (19. Calvet 50e).


 

Les meilleurs : À Castelsarrasin, Salut, Barrieu, Lilo, Julia ; à Castanet, Divies Basset, Khoumchane, Capelli, Gonindard.


 

Une nouvelle fois Castanet a eu la punition dominicale avec cette fois-ci les 50 points dépassés. Castelsarrasin a récité son rugby avec application et respect de l’adversaire. Toutes les offensives sentaient le danger notamment dans une seconde période à sens unique. La sentence ne pouvait qu’être sévère, chaque ballon porté ouvrait de grandes brèches. Mais Castanet n’est jamais sorti du match dans l’état d’esprit, jouant tous les coups à fond. Daniel Drouet


 

Céret – Graulhet : 23-19

A CERET - Dimanche 15 heures - Céret bat Graulhet 23 -19 (6-16).Arbitre : M. Gau.500 spectateurs


 

Céret : 2E D. Cristofol (55), Girones (80e) ; 2T (55e, 80e) ; 3P Noye (3e, 15e, 60e).

Graulhet : 1E de pénalité (69e) ; 3P Boulogne (5e, 10e) ; Chiffre (64e) ; 1DG Boulogne (36e).


 

Céret : 15.D.Cristofol ; 14.R. Cristofol, 13.Busson (23. Ehouarne 63e), 12.Desaphy, 11.Faconnier ; 10.Noyé (21. Hacini 70e), 9.Tondut ; 7. Baquer (20. Lopez, 58e), 8.R. Busquets, 6.Flores (cap.) ; 5.Gimeno-Alvarez (19. N.Busquets 45e), 4.Hubert ; 3.Custoja (18. Melaine 55e), 2.Girones, 1.Butler (17. Magne 40e).


 

Graulhet : 15.Portes ; 14.Vunisa, 13.Nabaro (23. Lagikula 62e), 12.Soulé, 11.Gomes ; 10.Boulogne (21. Laheurte 35e), 9.Chiffre ; 7.Durand, 8.Gigauri, 6.Davies ; 5.Maisuradze (19. Fondouy 52e), 4.Regnier ; 3.Jincharadze (18. Van Dijken 45e), 2.Mara (16. Ducombs 45e), 1.Kaikatsishvili (17. Noui 45e).


 

Les meilleurs : À Céret, D. Cristofol, Faconnier, R. Busquets, Flores, Custoja ; à Graulhet, Boulogne, Portes, Nabaro, Soulé, Durand.


 

Entrés timidement dans la partie, les Catalans se trouvaient privés de ballons.Sur une mêlée conquérante, les Tarnais inscrivaient un essai de pénalité. L’efficacité au pied de l’ouvreur catalan, Nolan Noyé permettait à Céret de rester au contact, mais avec dix points de débours à la pause, la cause semblait désespérée. Mais contre toute attente, les Catalans redoublaient d’ardeur. Suite à une pénalité rapidement jouée par Tondut, son compère Cristofol bouclait au pied des poteaux et au-delà du temps réglementaire, le talonneur Girones passait en force pour offrir la victoire aux siens. Alain Bonneriez


 

Lavaur – Nîmes : 6-27

À Lavaur - Dimanche 15 h 15 - Nîmes bat Lavaur 27- 6 (17-3). Arbitre : M. Paris (Auvergne-Rhône-Alpes). 350 spectateurs.


 

Nîmes : 3E E Banc (22e), Roches (34e), Guillimin (78e) ; 3T Roches (22e, 34e, 78e) ; 2P Roches (17e, 52e).

Lavaur : 2P Eridia (3e, 50e). Carton jaune : Vega (78e).


 

Nîmes 15. Roches ; 14. Valderama (22. Chiker 17e), 13. Darmon (20.Pichard 65e), 12. Mazet, 11. Banc ; 10. Debladis, 9. Nierat (21.Guillimin 61e) ; 7. Barnerias, 8. Sparano (19. Llabres 57e), 6. Tonin ; 5. Vernier (18.Gonzalez 47e), 4. Gely ; 3.Ciccioli (17.Duprat 67e), 2.Nierat (16.Benyachou 53e), 1. Gori (23. Baudry 67e).

Lavaur 15. Mellies ; 14. Passoni (20. Lopez 63e), 13. G.Hallinger (21.Taillet 63e), 12. Folliot, 11. Norkowski ; 10. Eridia, 9. Arenas (22. Adrianse 50e) ; 7. Auvergnas, 8. Calmon, 6. Gouailahardou (19. Vega 66e) ; 5.Caceres (18. V. Pradalé 53e), 4. Nunez ; 3. Kounga Kuate (23. Masciardo 53e), 2. Warnet (16. Pelisse 62e), 1. Rondeau (17. A.Pradalié 50e).


 

Les meilleurs : À Nîmes, Darmon, Ciccioli, Gely ; à Lavaur, Mellies, Kounga Kuate.


 

Nîmes s’impose logiquement à Lavaur et ramène une victoire bonifiée du Tarn. Mais si les pronostics dans une rencontre entre leader et avant-dernier n’ont pas été déjoués, les Tarnais ne sont pas récompensés de leurs efforts. C’est eux qui vont ouvrir le score et se montrer dangereux en début de rencontre avant de tomber un ballon dans l’enbut que l’ailier Banc va aplatir. Les locaux ne vont pas baisser les bras, se procurer des occasions, mais le réalisme est gardois avec des occasions qui iront irrémédiablement à dames quand il manquera toujours un petit détail aux Vauréens pour conclure. Lavaur aurait mérité mieux, Nîmes assure son bonus offensif en fin de match et tout le monde se tient dans la logique du classement. Richard Schittenhelm


 

Mazamet – Pamiers : 10-17

À Mazamet - Dimanche 15 h 30 - Pamiers bat Mazamet 17-10. Arbitre : M.Lebègue (Hauts-de-France). 1 500 spectateurs.


 

Pamiers : 1E Gmir (30e) ; 4P Boscus (7e), Ducousso (39e, 67e, 77e). Carton jaune : Fuzani (22e).

Mazamet : 1E Bellavia (22e) ; 1T Almela (22e) ; 1P Almela (70e). Cartons jaunes : Gallego (39e), Roques (64e).


 

Pamiers 15.Bertro ; 14. Gmir, 13. Van der Westhuizen, 12. Casenave, 11.Campino (22. Cancian, 60e) ; 10. Boscus (21. Ducousso, 23e), 9.Sentenac (20. Basque, 60e) ; 7. Gatti (cap.) (17. Pradaud, 48e), 8.Nakobukobua, 6.Pecrix ; 5. Fuzani (18. Fourie 60e), 4. Maurens ; 3.Benlebbad (23. Lalanne, 54e), 2.Turashvili (16. Khanfous, 41e), 1.Mignot (19. Khalhal, 50e).

Mazamet 5. Almela ; 14. J. Salvetat, 13. Bellavia, 12. Giovale, 11.Sablayrolles ; 10. Lolmède (20. Alran, 67e) 9. Raynaud ; 7. Roques (22.Fournier, 73e), 8. Ilisescu (cap.), 6. Ruiz (19. Natua, 57e) ; 5. Gallego (18.Maffre, 58e), 4 Laurençin 3. Destruels (23. Basile, 50e), 2. Durif (16.Sanchez-Pereira, 39e), 1. Marmoiton (17. Nuninger, 50e). Non entré en jeu : 21. C. Salvetat.


 

Les meilleurs : À Pamiers, Gatti, Gmir, Ducousso, Campino ; à Mazamet, Bellavia, Sablayrolles, Marmoiton.


 

Coup d’arrêt pour Mazamet qui n’enchaînera pas une septième victoire de rang. La faute à Pamiers, leader incontestable mais contesté par les Tarnais, du moins lors du début de la rencontre. L’essai superbe de Bellavia ne récompensait pas suffisamment l’investissement inaugural des locaux, qui ont par la suite beaucoup souffert face à un Pamiers maître des airs et des rucks. Mazamet y a laissé des points, armant la botte de Boscus, puis de son suppléant Ducoussau, après sa sortie sur blessure. Au final, c’est l’équipe la plus cohérente qui s’est imposée sans briller ni puiser dans ses réserves. Bruno MASAROTTO


 

Saint-Sulpice-sur-Lèze - Marmande 21 - 13

À Saint-Sulpice-sur-Lèze - Dimanche 15 h 30 - Saint-Sulpice-sur-Lèze bat Marmande 21-13. Arbitre : M. Aiguebonne. 500 spectateurs.


 

Saint-Sulpice-sur-Lèze : 3E Tebaldini (18e), Kalo (28e), Soulage (42e) ; 3T Tebaldini (18e, 28e), Roquebert (42e). Carton jaune : Tebaldini (37e).

Marmande : 1E Vengeon (77e) ; 1T Pierre (77e) ; 2P Kralfa (6e, 25e) Carton jaune : Vengeon (41e).


 

Saint-Sulpice-sur-Lèze 15. Jeudy ; 14. Soulisse, 13. Kalo (21.Cherel 60e), 12. Roquebert (20. Fremont 72e), 11. Pit (22. Gimeno 57e) ; 10. Latapie, 9. Tebaldini (12.Roquebert 78e) ; 7. Salis, 8. Bonhoure (19. Meneghel 49e), 6. Roche (18 Da Cunha 68e) ; 5. Capezzone Saez, 4. Saux ; 3. Bousquet (23.Dufour 54e), 2. Soulage, 1. Caujolle (17.Celaya 49e).

Marmande 15. Pierre ; 14. Rioualen, 13. De Koker, 12. Gregory-Ring, 11. Bares ; 10. Kralfa, 9. Châteauraynaud ; 7. Ren, 8. Broudiscou, 6. Vengeon ; 5. Marmie, 4. Germain ; 3. Vial, 2. Benjamin, 1. Dumain.


 

Les meilleurs : À Saint-Sulpice-sur-Lèze, Salis, Roquebert, Roche, Tebaldini, Soulage ; à Marmande, Kralfa, Vengeon, Pierre.


 

La formation saint-sulpicienne recevait un adversaire des plus sérieux. Les Marmandais étaient venus chercher une victoire en bord de Lèze mais les hommes de Labat et Argentin avaient la ferme intention de prendre leur revanche en bonne et due forme. Durant la première mi-temps, les deux équipes se sont montrées offensives. Saint-Sulpice concéda quatre pénalités en début de partie. Il n’en fallut pas moins pour réveiller les guerriers de la Lèze.Un coup de pied croisé de Latapie, permit à Kalo d’inscrire un essai, succédant à celui de Tebaldini dans un exploit personnel. L’étau des guerriers de la Lèze se resserre ensuite autour des Marmandais, le rideau défensif ferme l’accès aux Bleu et Blanc qui se contenteront d’un unique essai en fin de match qui privera les locaux du bonus offensif. Justine DOMANCHIN


 

Toulouse TTFCT - Valence-d’Agen 15 - 11

À Toulouse - Dimanche 15 h 30 - Toec-Toac-FCT bat Valence-d’Agen 15-11 (mi-temps 3-6). Arbitre : M. Marceau (CVL). 500 spectateurs.


 

Toec-Toac-Fct : 5P Baudonnat (8e, 49e, 55e, 62e, 79e). Carton jaune : Tabeuguia (75e).

Valence-d’Agen : 1E Bertrand (76e) ; 2P Chapon (3e, 12e).


 

Toec-Toac-Fct 15.Sellier ; 14.Retegui, 13.P. Dupuy, 12.Martin, 11.Beilles (22. Lehodey 49e) ; 10.Hernandez (21. Torres 60e), 9.Baudonnat ; 7.Agbadouma, 8.Sicard (19. B. Dupuy 62e), 6.Brody (20. Manié 74e) ; 5.Tabeuguia, 4.Raturat (18. Lahali 62e) ; 3.Lebrequier (cap.) (23. Jordana 49e), 2.Samyn (16. Bueno 50e), 1.Flitti (17. Tarroque 50e).

Valence-d’Agen 15.Borderies ; 14.Bernard (21. Bertram 54e), 13.Henric, 12.Lecareux (cap.), 11. Durand ; 10.Chapon (9. Macia 61e), 9.Macia (22. Hellec 54e) ; 7.Lescout, 8.Lelesio, 6.Mombet (19. Caccia-Couasmon 45e) ; 5.Naude, 4.Vezes (18. Teissedre 62e) ; 3.Vermont (23.Aouadi 45e), 2.Flanquart (16. Fidende 54e), 1.Delon.


 

Les meilleurs : À Toec-Toac-Fct, Agbadouma, Tabeuguia, Raturat, Baudonnat, Brody, Martin, Sellier, Retegui ; à Valence-d’Agen, Vezes, Mombet, Delon.


 

Valence-d’Agen venu pour faire un coup a été à deux doigts de réussir dans son entreprise mais le club visiteur a connu une malchance rare dans le money time avec la blessure de son buteur, un poteau sur pénalité et une transformation d’essai ratée. En face Pierre-Elliot Baudonnat a été chirurgical avec cinq réalisations pour assurer la victoire de sa formation. Pour des Toécistes qui géraient mal ces fins de rencontres, la roue a peut-être tournée ce dimanche. Côté jeu les deux formations se sont neutralisées dans tous les secteurs se contentant d’occuper le terrain. L’essai valencien marqué sur une transversale au pied est le seul mouvement de la rencontre. Fabrice Hermen


 

Poule 4

Auch - Lannemezan 19 - 11

À auch - Samedi 16 heures - Auch bat Lannemezan 19-11 (13-8). Arbitre : M.Meler (Occitanie). 1 900 spectateurs.


 

Auch : 2E Gaignard (17e), Demai-Hamecher (39e) ; 3P Vignes (34e, 47e, 63e). Carton jaune : Menabdishvili (43e).

Lannemezan : 1E Martiello (19e) ; 2P Sère-Peyrigain (28e, 59e). Cartons jaunes : Cazorla (33e), Granja (43e).


 

Auch 15. Vignes ; 14. Gaignard (20. Talbot, 72e), 13. Lagardère (22.Lafforgue, 57e), 12. André, 11. Demai-Hamecher ; 10. Pérusin, 9.Briscadieu (21.Viviez, 74e) ; 7. Clauzade (cap.) (17. Dardenne, 74e), 8.Thierry, 6. Soufflet ; 5.Loutocky, 4. Guérois (19.Debets, 63e) ; 3.Menabdishvili (1.Lombard-Buret, 72e), 2. Bosque (16.Balagna, 69e), 1. Lombard-Buret (23.Janlin, 34e). Non entré en jeu : 18. Fossaert.

Lannemezan 15. Belzunce (22.Rust, 54e) ; 14. Martiello, 13. E.Paris, 12. Ducau, 11. Baisagale (21.Laffitte, 67e) ; 10. Sère-Peyrigain, 9.Aubanell (20.Mesure, 60e) ; 7. Bonnecarrère, 8. Cazorla (19.Orso, 65e), 6. T.Paris ; 5. Daste, 4. Nawaqadau (18.Liebenberg, 54e) ; 3. Alvarez (23.Rixens, 44e), 2. Tourreau (16.Leffler, 4e), 1. Granja (17.Gabarre, 72e).


 

Les meilleurs : À Auch, Loutocky, Thierry, Gaignard, Pérusin, André, Vignes ; à Lannemezan, Cazorla, Aubanell, Martiello, Sère-Peyrigain.


 

Auch a assuré la victoire lors d’un match joué sur un faux rythme et haché de bout en bout. Les Auscitains ont fait jouer leurs avants et dressé leur muraille devant des Lannemezanais décomplexés qui sont allés marquer une fois. Auch aurait pu se rendre la vie plus facile sans toutes ces petites scories et ces pénaltouches perdues. Toutefois, Auch a marqué deux beaux essais en bout de ligne par ses ailiers et Vignes a gonflé le score au pied. À cause de nombreuses fautes Lannemezan n’a jamais pu embrayer un rythme supérieur et se doit d’être plus ambitieux. Le RCA est un leader à la force tranquille. Alain CANTARUTTI


 

Bagnères-de-Bigorre - Anglet 16 - 26

À bagneres-de-bigorre - Dimanche 15 h 15 - Anglet bat Bagnères 26-16 (7-6). Arbitre : M. Albuisson (Nouvelle-Aquitaine). 1 300 spectateurs.


 

Anglet : 2E Scaloni (10e), Layan (77e) ; 2T Dhuin (10e, 77e) ; 3P Dhuin (48e, 64e, 85e) ; 1DG Dhuin (53e). Carton jaune : Scaloni (56e).

Bagnères : 1E Sauné (60e) ; 1T Matier (60e) ; 3P Matier (21e, 29e, 44e). Carton jaune : Rokva (64e).


 

Anglet 15. Scaloni (22. Iturriria, 67e) ; 14. Fischer, 13. Tsouladze, 12.Chabat, 11. Layan ; 10. Dhuin, 9. Aziza ; 7. Bergounioux (19. Cazaux, 62e), 8. Laulhe, 6. Leconte (20. Egurrola, 66e) ; 5. Dos Santos (cap.) (4.Dartigues, 82e), 4. Dartigues (18. Gilibert, 62e) ; 3.Jadot (17. Isopet, 73e), 2. Mena, 1. Martinez (23. Ropars, 45e).

Bagnères 15. Matier ; 14. Ibos (21. Mallet, 62e), 13. Grimaud, 12.Cabanne, 11. Moro ; 10. Dulucq, 9. Danos (22. Cayrolle, 53e) ; 7.Sauné (3. Lisbani, 70e ; puis 19. Malaret, 75e), 8. Capberbet, 6.Gélédan (20. Gayri, 45e) ; 5. Caïla (18. Ferras, 60e), 4. Colombo ; 3. Lisbani (23.Rokva, 53e), 2. Pujo (cap.) (16. Bernard, 53e), 1. Reyes (17. Pambrun, 53e).


 

Les meilleurs : À Anglet, Scaloni, Tsouladze, Dhuin, Laulhe, Leconte ; à Bagnères, Cabanne, Capberbet, Sauné, Lisbani, Pujo.


 

Anglet est venu jouer un bien mauvais tour à des Bagnèrais méconnaissables par rapport à leur victoire de la semaine précédente. Dominateurs face au leader auscitain, ils n’ont jamais su se dépétrer de la nasse, parfois à la limite, tressée par les visiteurs. Surpris d’entrée de jeu sur un contre, ils semblaient pourtant en mesure de renverser le cours des choses en revenant au score à l’heure de jeu. Mais ils allaient payer cher leur manque de réalisme lors d’une fin de match où ils encaissaient un essai, puis perdant même le bonus défensif sur une dernière pénalité pendant les arrêts de jeu. Alain LACOME


 

Nafarroa - Fleurance 22 - 34

À Saint-Jean-Pied-de-Port - Dimanche 15 h 15 - Fleurance bat Nafarroa 34-22. Arbitre : M. Jossie (NAQ). 1 100 spectateurs.


 

Fleurance : 3E Ducelier (18e), Rochelli (28e), Yborra (46e) ; 2T Bouisset (28e, 46e) ; 4P Bouisset (7e, 33e, 39e, 49e) ; 1D Bouisset (66e). Carton jaune : Durango (37e), Espinasse (49e). Rouge : Hill (40+2e).

Nafarroa : 1E T. Spring (76e) ; 1T T. Spring (76e) ; 5P G. Tissier-Iputcha (3e, 5e, 21e, 30e), T. Spring (44e). Carton rouge : A. Brust (40+2e).


 

Fleurance 15. Ducelier (22. Leraitre, 65e) ; 14. Rochelli, 13. Espinasse, 12. Andreu (20. Brethous, 70e), 11. Cantaloup ; 10. Bouisset, 9. Lanave (cap) (21. Bertolissi, 67e) ; 7. Puydupin (19. Begue, 67e), 8. Hill, 6. Yborra ; 5. Luamanu, 4. Shalamberidze (18. Vidal, 56e) ; 3. Durango, 2. Trabuchi (16. Vignasse, 65e), 1. Pagoaga (23. Albinet, 49e, 17. Abadie, 70e).

Nafarroa 15. T. Spring ; 14. Texier (22. Barnetche, 45e), 13. Orhategaray, 12. Etcheverry (23. Duhau, 62e), 11. Aguerre ; 10. A. Tissier-Iputcha, 9.G.Tissier-Iputcha (21. Mousques, 37e) ; 7. M. Brust (20. Gastambide, 45e), 8. A. Cachenaut (cap), 6. A. Brust ; 5. Harlouchet (19. Iphar, 53e), 4.Chassier ; 3. Cedarry (18. Toro, 45e), 2. Perez (16. Arthaberro, 62e), 1.Ortiz (17.Antchagno, 45e).


 

Les meilleurs : À Fleurance, Rochelli, Andreu, Bouisset, Yborra ; à Nafarroa, Aguerre, M. Brust, Perez.


 

Devant une assistance fournie, Fleurance a maîtrisé de bout en bout cette rencontre. Après avoir laissé passé l’orage bas-navarrais des vingt premières minutes sans dommage au score, les Fleurantins, bien que dominés territorialement, ont su piquer à chacune de leur incursion dans le camp basque, et répondre au combat imposé par leurs adversaires. Nafarroa n’a pas réussi à imprimer son rythme, en se faisant contrer par une défense organisée et bien en place, en témoigne l’interception déterminante de Rochelli (30e). Jean-Jacques AMBIELLE


 

Peyrehorade - Lombez-Samatan 25 - 3

À Peyrehorade - Dimanche 15 h 30 - Peyrehorade bat Lombez-Samatan 25-3 (10-3). Arbitre : M. Jobert (Nouvelle-Aquitaine). 600 spectateurs.


 

Peyrehorade : 3E Discazeaux (23e), Brana (44e), Mahamat (71e) ; 2T Discazeaux (23e, 44e) ; 2P Discazeaux (36e, 49e).

Lombez-Samatan : 1P Bensalla (30e). Carton jaune : Damiot (70e).


 

Peyrehorade 15. Discazeaux ; 14. Brana (21. Belleret 60e), 13.Bourlon (8. Bomard 73e), 12. Bonnet (22.Van de Ven 13e), 11. Nayraguet ; 10.Labescau, 9. Gatuingt ; 7. Dubois (20.Sallaberry 48e), 8. Bomard (19. Darmanthé 72e), 6. Saint-Cristau (17. M.Duvert mt) ; 5. Darricau (18.Bachacou 62e), 4. A. Duvert ; 3. Lescoulié (23. Mahamat 66e), 2.Darguy, 1. Le Bonnec (16.Rièges 53e).

Lombez-Samatan 15. Bouquet ; 14. Denis, 13. Perez, 12. Dubessy, 11. Cazabonne ; 10. Cortes (22. Fenol 46e), 9. Bensalla (21. Massonaud 72e) ; 7. Cugier (18.Vanneste 56e), 8. Tavberidze (7. Cugier 74e), 6.Sanda (19. Berhamel 57e) ; 5. Dachary (20. Damiot 57e), 4. Labatut ; 3. Dikhal (23. Batbie 50e), 2. Bedel (16.Murello 47e), 1. Del Matto (17. Derkaoui 75e).


 

Les meilleurs : À Peyrehorade, Discazeaux, Brana, Mahamat, Van de Ven, Dubois ; à Lombez-Samatan, Bensalla, Labatut, Tavberidze.


 

Les Peyrehoradais ont mis fin à une spirale infernale en dominant sans partage une équipe de Lombez-Samatan joueuse. Voilà donc un succès bonifié mérité qui va faire un bien fou dans les têtes landaises et le score aurait pu même être plus lourd pour les visiteurs. En somme, un match plaisant fort maîtrisé par les Verts de bout en bout. Les supporters locaux pouvaient arborer un sourire radieux à la fin de la rencontre : ils avaient retrouvé leur équipe et surtout le jeu qui leur a procuré tant de plaisir en début de saison. Jean-Claude LAMARQUE


 

Saint-Jean-de-Luz - Mauléon 23 - 3

À Saint-Jean-de-luz - Dimanche 15 h 30 - Saint-Jean-de-Luz bat Mauléon 23-0 (6-3). Arbitre : M. Martin (NAQ). 2 100 spectateurs.


 

Saint-Jean-de-Luz : 2E Garicoïx (44e), Bordagaray (79e) ; 2T Belie (44e), Otazo (79e) ; 3P Belie (8e, 13e, 50e).

Mauléon : 1P Bouillon (10e).


 

Saint-Jean-de-Luz 15. Viudes ; 14. Mendiague, 13. Garicoïx, 12.Daubas, 11. J. Elissalde (22. Miura 53e) ; 10. Belie (21. Otazo 65e), 9. Alliot (20.Bordagaray 60e) ; 7. Chiappesoni, 8. X. Elissalde (19. Cancillo 50e), 6.Juanicotena ; 5. Eranossian, 4. Ferré (18. Richard 45e) ; 3.Penigaud (23.Eloff (57e), 2. Hiriart Urruty (19. Echeveste 48e), 1.Tescher (17. Acosta 59e).

Mauléon 15. Carrique (21. Rozier) ; 14. Berrogain (22. Laplace Claverie), 13. J. Orabe, 12. Barberarena, 11. Queheille ; 10. Bouillon, 9. Etchegoyen (20. Aguer 6e) ; 7. Aubame (19. Le Tiec 56e), 8. JV. Orabe, 6. Caballero ; 5.Alvarez (18. Jezerquellou 72e), 4. Ainciburu ; 3. Pelaez (17. Uhalde 65e), 2. Perez (23. Derday 70e), 1. Recondo (16. Loustau 64e)


 

Les meilleurs : À Saint-Jean-de-Luz, Tescher, Hiriart Urruty, Penigaud, Chiappesoni, Alliot, Garicoïx, Daubas, Viudes ; à Mauléon, Caballero, J.Orabe, Berrogain.


 

l Forts d’une défense bien organisée, les Mauléonnais exploitaient les ballons abandonnés par les Luziens, dominateurs dans tous les secteurs de la conquête, mais maladroits ou inefficaces à la conclusion. Dès le retour des vestiaires, Garicoïx, qui s’était distingué chez les Maritimes, marquait un splendide essai entre les poteaux. L’écart au score libérait les Luziens qui allaient largement dominer cette deuxième mi-temps, marquant un nouvel essai. Grâce à une défense héroïque, les Mauléonnais évitaient un troisième essai, face à des locaux en quête d’un bonus offensif. Jean-Pierre IRAOLA


 

Tyrosse - Oloron 27 - 21

À Tyrosse - Dimanche 15 h 30 - Tyrosse bat Oloron 27-21 (17-9). Arbitre : M. Hueso (Occitanie). 850 spectateurs.


 

Tyrosse : 3E Loustaunau (24e), Descazaux (35e), Kahn (55e) ; 3T (24e, 35e, 44e) ; 2P Baldy-Martin (1e, 46e). Carton jaune : Latitte (70e).

Oloron : 2E Inçagaray (51e), Zono (62e) ; 1T (52e) ; 3P Box (3e, 28e, 41e).


 

Tyrosse 15. Lagarde ; 14.Villetorte, 13.Descazaux, 12.E.Salles (21.Brauges 67e), 11.T.Barbe ; 10.Baldy-Martin (20.Hourcade 67e), 9.Loustaunau ; 7.Castet, 8.Lafitte, 6.Montois (19. De Molder 44e) ; 5.Samson (18.Vervoort 58e), 4.Kahn ; 3.Belestin (23. Lafontan 50e), 2.Brissot (cap.) (17.Azpiroz 54e), 1.Hontebeyrie (16.Dominici 50e). Non entré en jeu : 22. Rama.

Oloron 15.Zono ; 14.Pailhassar, 13.Boucau, 12.Lafourcade (21.Paillot 71e), 11.Pillardou ; 10.Box (22.Latournerie 59e), 9.Jully (20. Lemonnier 50e) ; 7.P.Crampe (cap.) (18. Allouache 58e), 8.Thevenot, 6.Pinto Da Silva (19. Loustalet 58e) ; 5.Welemu, 4.Panigaï ; 3.Pargade (23. Tomili 59e), 2.Amans (cap.) (16.Inçagaray 9e), 1.Sotteau (17. Moncade 46e).


 

Les meilleurs : À Tyrosse, Villetorte, Barbe, Loustaunau, Castet, Kahn, Samson, Brissot, Hontebeyrie ; à Oloron, Box, Lafourcade, Thevenot, Welemu, Pargade.


 

En prenant le dessus sur l’équipe en forme du moment, les locaux, malgré quelques sueurs froides, ont rempli leur contrat pour rester sur le podium. Pour cela il a fallu répondre au défi physique imposé par l’athlétique pack visiteur.Dès que le jeu pouvait s’accélérer, les lignes arrières landaises s’avéraient dangereuses. Finalement un plus grand nombre d’essais marqués récompensera les sudistes. En deuxième période les Oloronnais pas malheureux sur certaines décisions arbitrales purent croire à l’inversion de tendance, surtout en supériorité numérique, mais eux aussi eurent leur lot d’approximations. J.-J. LECOUONA


 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?