Top 14 - Défait à Brive, Toulon s’enfonce dans le doute

  • Après deux victoires à domicile, les Varois de Julien Hériteau (à droite) n’ont pas su fructifier leurs bons résultats par une victoire à Brive.
    Après deux victoires à domicile, les Varois de Julien Hériteau (à droite) n’ont pas su fructifier leurs bons résultats par une victoire à Brive. Icon Sport
Publié le

Après deux victoires à domicile, les Varois n’ont pas su fructifier ces bons résultats par une victoire à Brive, chez un concurrent direct. Le RCT est bien dans le doute…

Avec ce déplacement à Brive, le RCT pouvait basculer. Après deux victoires à domicile, les Toulonnais avaient l’occasion de prendre un bon bol d’air face à un concurrent. Mais voilà, les Varois sont passés à côté. Battus dans l’engagement et sur des secteurs clés, les hommes de Franck Azéma repartent de Corrèze sans point mais avec beaucoup de doutes.

« Il nous a manqué beaucoup de choses : de la rigueur sur notre défense, de la discipline, de la précision, de la justesse sur notre alignement. Ça fait beaucoup trop de secteurs où nous sommes moyens et à la sortie on ne peut pas espérer ramener des points », regrette le manager toulonnais.

Et samedi, les quelques exploits de son ailier fidjien Jiuta Wainiqolo n’auront pas suffi. « Quand nous avions des coups à jouer, nous y avons été avec le frein à main. Nous avons toujours été en demi-teinte. On peut se tromper mais il faut oser et ce soir nous avons été trop timides. Il y a énormément de frustration. » 

Un constat partagé par Anthony Belleau. « Nous avons des coups qui sont bons à jouer, mais il nous manque cette assurance. Je pense que nous ne sommes pas une équipe assez forte dans ce sens-là. On n’ose pas sortir de cette zone de confort. Cela traduit notre fébrilité sur ce genre de matchs. On manque de certitudes. On ne peut dire que nous sommes en pleine confiance. Nous avons forcément des doutes sur certaines choses car nous n’arrivons pas à nous adapter, à trouver ce levier qui va nous faire basculer du bon côté. »

« Les histoires se créent aussi à l’extérieur »

« On ne se voile pas la face, on sait que nous ne sommes pas dans une situation favorable, soupire Anthony Belleau. C’était un bon test après nos deux victoires à domicile. On se rend compte qu’entre les matchs à Mayol et ceux à l’extérieur comme ici à Brive, il faut qu’on aille chercher quelque chose en plus. Gagner à domicile mais les équipes, les histoires se créent aussi et surtout à l’extérieur… »

Voilà tout le défi des Toulonnais qui n’ont pas le droit à l’erreur le week-end prochain à Biarritz, chez un autre concurrent direct. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?