Top 14 - Vainqueurs à Pau, les Rochelais peuvent regarder plus haut

  • Grâce à leur succès au Hameau, les Maritimes de Jules Favre se replacent dans la course au top 6.
    Grâce à leur succès au Hameau, les Maritimes de Jules Favre se replacent dans la course au top 6. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Deuxième victoire de la saison à l’extérieur pour des Rochelais qui se rapprochent des places qualificatives.

C’est une nouvelle saison qui a commencé pour le Stade rochelais. En s’imposant à l’extérieur – c’est seulement la deuxième fois – les hommes de Ronan O’Gara peuvent toujours espérer se qualifier. Ils étaient d’ailleurs venus au Hameau avec l’ambition de jouer un match de phase finale, quasiment éliminatoire dans leur esprit. « C’était eux ou nous », confiait le talonneur Pierre Bourgarit avec un grand sourire après la rencontre.

« C’est poussif mais cette victoire fait du bien à la tête », admettait l’arrière Pierre Popelin. « On espère que c’est le début de quelque chose. Il était temps que l’on vise quelque chose sinon les vacances allaient arriver plus tôt que prévu. »

Ce match au Hameau était d’autant plus déterminant que les Palois pouvaient revenir à la hauteur des Rochelais en cas de succès. Ronan O’Gara, le manager des Maritimes, avait bien senti que ce rendez-vous serait décisif dans la course à la qualification. Il avait d’ailleurs délaissé sa place en haut de la tribune pour donner de la voix en bord de touche. « C’est peut-être ma faiblesse d’être toujours pris par la stratégie. Aujourd’hui, c’était important d’avoir plus d’influence sur le côté humain en encourageant, en donnant un peu plus de consignes en direct. C’est une petite chose, mais c’est certainement une manière de montrer que l’on est ensemble. »

Un second acte de bonne facture

Le manager irlandais attendait des réponses de la part de ses joueurs et il leur a fait comprendre pendant la pause, après quarante premières minutes sans grand relief, même si les Rochelais comptaient trois points d’avance avant d’entamer le second acte : « On a fait un bon plan à la mi-temps. J’ai regardé dans les yeux des joueurs et à la fin j’étais content. C’est maintenant que nous avons besoin de caractère et on l’a vu aujourd’hui. Il y a toujours un ou deux trucs qui ne marchent pas mais c’est toujours comme ça. Les joueurs étaient intéressés pour trouver des solutions et pour aller chercher cette victoire. Ils ont montré du caractère et leurs c.... Pour moi, c’est hyper important. Nous ne sommes pas en pleine confiance mais on va retrouver plus d’énergie après le 6 Nations, quand beaucoup de leaders vont revenir. C’était une victoire hyper importante. Bravo aux joueurs. » 

La Rochelle a surtout su se transcender en fin de rencontre. Cette équipe avait connu de nombreuses désillusions dans les dernières minutes, notamment à l’extérieur, laissant craindre une faille rédhibitoire pour recoller au peloton de tête. Les Rochelais sont maintenant rassurés sur leur capacité à tenir la victoire, même loin de Deflandre. « On ne tue pas le match à 6-14, reconnaissait toutefois O’Gara. Si on avait été en confiance, on l’aurait fait. Mais je pense que notre meilleur rugby est devant nous. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?