Amateurs - Les résumés de la 18ème journée de Fédérale 1

  • Amateurs - Les résumés de la 18e journée de Fédérale 1.
    Amateurs - Les résumés de la 18e journée de Fédérale 1. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Comme chaque semaine, découvrez poule par poule l'intégralité des résumés de la 18e journée de Fédérale 1.

Poule 1

Limoges - Marcq-en-Baroeul : 17-12

À Limoges - Samedi 20 heures - Limoges bat Marcq-en-Baroeul 17-12 (10-9). Arbitre : M. Caulier (Occitanie).

Limoges : 2E Estevenet (15e, 61e) ; 2T P. Soto (15e, 61e) ; 1P P. Soto (18e) . Carton jaune : Samisoni (23, 70e), Chabrier (68e). Carton rouge : Samisoni (70e).
Marcq-en-Baroeul : 4P Dewhirst (13e, 23e, 33e, 42e).

Limoges : 15. P. Soto ; 14. Estevenet, 13. Cadieu (21. S. Russell, 68e), 12. Lopez Bontempo, 11. Chalopin (22. Mendy, 58e) ; 10. Fournier, 9.Conio (20. B. Soto, 56e) ; 7. Vea, 8. Samisoni, 6. Calvet ; 5. Kavabioko, 4. Boissière (cap., 18. Chabrier, 34e) ; 3. Buisson (23. Margveliani, 56e), 2. Vieira (16. Bonnefont, 65e), 1. Touraud (17. Serra, 57e).
Marcq-en-Baroeul : 15. Chrisostome (21. Maraval, 63e) ; 14.Dewhirst, 13. Olivier (22. Wasikowski, 65e), 12. Pommelet, 11. Ouassiero ; 10.Erasmus, 9. Barbier ; 7. Rebussone (19. Youcef, 63e), 8. Carvalho, 6. Veillet ; 5. Maso (cap., 18. Lefebvre, 50e), 4. Delaporte ; 3. Mendes (23. Akkaoui, 56e), 2. Rieu (16. Iglesias, 56e), 1. Boucherie (17. Atia, 56e).

Les meilleurs - À Limoges, Vieira, Chabrier, Calvet, Vea, Estevenet ; à Marcq-en-Baroeul, Maso, Veillet, Dewhirst.

En s’imposant devant Marcq-en-Baroeul, l’USA Limoges a mis un terme à 76 jours d’infortune et une série de trois défaites bonifiées. Cette victoire, les Limougeauds l’ont arrachée avec une générosité de tous les instants, particulièrement dans le dernier quart d’heure joué en infériorité numérique, dont huit minutes à 13 contre 15. Après avoir repris la main sur le score grâce au doublé d’Estevenet, Limoges a ensuite déployé des trésors d’énergie et fait montre d’un esprit de corps pour résister à l’épreuve de force engagée en mêlée fermée par des Nordistes incapables de profiter de l’occasion. Jean-François DARTHOUX

Beauvais - Niort : 16-20

À Beauvais - Dimanche 15 heures - Niort bat Beauvais 20-16 (3-7). Arbitre : M. Averseng (Franche comté). 900 spectateurs.

Niort : 2E Grundlingh (42e), Alligner (72e) ; 2T Lescalmel (42e,72e) ; 2P Lescalmel (21e,48e) . Cartons jaunes : Serra (8e), Bretagnolle (62e).
Beauvais : 1E Tuva (26e) ; 1T Drahonnet (26e) ; 3P Drahonnet (50e, 57e, 63e) . Carton jaune : Domolailai (34e).

Niort : 15. Marche ; 14. Bonnet, 13. Gelade(22 Luteau 52e), 12. Lilicama, 11. Bretagnolle ; 10. Lescalmel (cap), 9. Digout (20. Alcacebe 55e); 7.Alligner, 8. Grundlingh, 6. Giraud (18. Goufan 57e) ; 5. Singer, 4.Nieto (19. Baudin 64e) ; 3. Clermont(23 Talia Uli 48e-66e), 2.Andre(16.Bonhommeau 64e), 1. Serra(17.Bougerol 9e-19e; 48e). Non entré en jeu : 21. Pinaud.
Beauvais : 15. Robert ; 14. Fartass, 13. Tuva, 12. Fitan, 11. Tarley ; 10. Drahonnet, 9. Berrod ; 7. Yonkeu(cap), 8. Domolailai, 6. Simonet ; 5.Giannini, 4. Bihan(18. Vermersch 49e) ; 3. Montes(23. Van Wyk 50e), 2. Schlienger(16. Santacapita 58e), 1. Postiglioni(17. Ekwah 58e). Non entrés en jeu : 19. Livio, 20. Corradi, 21. Pellet, 22. Dembele.

Les meilleurs - À Niort, Lescamel, Grundlingh, Alligner, Gelade ; à Beauvais, Tuva, Drahonnet, Berrod, Giannini.

Sous un beau soleil, le match entre Beauvais et Niort a donné lieu à une vrai partie d’échec entre les deux équipes. Et ce n’est qu’à la 21ème minute que Lescamel inscrit une pénalité pour Niort, puis Tuva pour Beauvais inscrit un essai qui sera transformé. Ce qui sera le score à la mi-temps. Les Niortais entame fort la deuxième période avec un essai transformé de Grundlingh et une pénalité supplémentaire de Lescalmel, mais les Beauvaisiens vont reprendre l’avantage avec trois pénalités de Drahonnet, mais ce sont les Niortais qui auront le dernier mot avec un essai transformé d’Alligner. Guillaume WASIK

Floirac - Drancy : 37-17

À Floirac - Dimanche 15h30 - Floirac bat Drancy 37-17 (25-10). Arbitre: M. Gleyses (Occitanie). 500 spectateurs.

Floirac : 5E Kilioni (9e), Traore (17e), Guiraud (40e), Toulouze (51e), penalité (76e) ; 3T Brethes (17e), Rittaud (40e), Penalite (76e) ; 1PBrethes (22e) ; 1D Courtade (13e) .
Drancy : 2E Leboulanger (32e), Didier (67e) ; 2T Perrod (32e,67e) ; 1PPerrod (7e) . Carton jaune : Querru (40e).

Floirac : 15. Brethes ; 14. Kilioni, 13. Courtade, 12. Nu’u (22.Brutus 55e), 11. Guiraud; 10. Rittaud, 9. Cadiou ; 7.Ambourhouet (19.Ribaudo), 8. Novello, 6. Julien ; 5.Richard, 4. Jourdan (18.Seuru 68e) ; 3. Traore (23. Pomponio 64e), 2. Lebastard (16.Seille 40), 1. Clarac (17. Roux77e). Non entrés en jeu : 20.Toulouze,21.Derramon.
Drancy : 15. Macia (22.Cisse 53e) ; 14. Scozzy, 13. Detre (19.Chevalier 65e), 12. Querru (21.Pernet 53e), 11. Daoudou ; 10. Perrod, 9. Mouysset (20. Delcourt 58) ; 7. Aznar, 8. Verge, 6. Chinnour ; 5. Leboulanger, 4. Duclos (18.Sacko 49e) ; 3. Dandoit, 2. Lozaic (16. Didier 50e), 1. Aline. Non entré en jeu : 17. Belloc.

Les meilleurs - À Floirac, Novello, Julien, Ambourhouet, Kilioni ; à Drancy, Leboulanger, Perrod, Daoudou.

Sous un soleil printanier, Drancy déflore la marque par une pénalité, mais les Floracais répliquent immédiatement suite a groupé pénétrant puis Nu’u perce et Kilioni marque en coin. Mauvais dégagement de Drancy, Courtade récupére aux 40m et passe le drop. Ensuite c’est Traore qui marque avant que les Drancéens répliquent et poussent Leboulanger derrière la ligne de craie. Floirac répond en envoyant Guiraud en terre promise poussé par son pack. En 2eme mi-temps, Floirac a concrétisé sa domination pour s’imposer tranquillement. Jean-Louis MONTALIEU

Périgueux - Langon : 29-10

À Perigueux - Dimanche 15h30 - Périgueux bat Langon 29-10 (19-10). Arbitre : M. Heueso (Occitanie). 500 spectateurs.

Perigueux : 2E Ouchène (13e), Marijon (63e) ; 2T Caillat (14e 64e) ; 5P Caillat (1e 6e 32e 35e 50e). Carton jaune : Tixier 27e.
Langon : 1E Pénalité (28e) ; 1P Bertrand (11e). Cartons jaunes : Christophe 30e Lobjoit 63e Bertrand 79e.

Perigueux : 15.Ouchène ; 14.Yarde 13.Delorme (22. Fouillade 45e), 12.Piveteau, 11.Cavalière ; 10.Caillat (21. Tallet 70e), 9.Blanc (20. Dischant 70e) ; 7.Tixier, 8.Lambert (19. Konaté 53e), 6.Vialle ; 5.Rousserie (18. Seru 48e), 4.Pace ; 3.Tawake (23. Tafili 60e), 2.Arvouet (16. Marijon 60e), 1.Tindilière (17. Pivert 40e).
Langon : 15.Bertrand ; 14.Lartigue, 13.Lafon, 12.Christophe, 11.Fumey ; 10.Castanier, 9.Franciel (20. Leroux 48e) ; 7.Gach, 8.Amniranashvili (19. Mendy 48e), 6.Jimenez ; 5.Bouet (18. Lobjoit 50e), 4.Dessi ; 3.Graffouillère (17. Lenotre 48e), 2.Chambord (16. Scanell 53e), 1.Issaadi (23. Clavé 48e).

Les meilleurs - À Perigueux, Caillat, Piveteau, Lambert, Pace, Vialle, Konaté ; à Langon, Dessi Jimenez Gach.

Les locaux prennent rapidement les devants sur une pénalité de Caillat, les visiteurs font beaucoup de fautes et le buteur périgourdins double la mise à la 6e minute. Sur un superbe mouvement des arrières Ouchène trouve l’intervalle et marque à la 13e. Les débats s’équilibrent et les Grondins font parler la puissance de leur pack avec un essai de pénalité. Juste avant la pause Caillat rajoute six nouveaux points. De retour des vestiaires la rencontre est émaillé de beaucoup trop de fautes des deux côtés l’arbitre n’hésitant pas à mettre la main à la poche pour les Langonnais ; et sur une pénaltouche dans les 22 adverses sur un ballon porté, Marijon file en terre promise, les hommes de Richard Hill s’imposent. Pierre MAZEAU

Rennes - Bassin d’Arcachon : 30-21

À Rennes - Dimanche 15h30 - Rennes bat Bassin d’Arcachon 30-21 (13-7). Arbitre : M. Carbonnel. 600 spectateurs.

Rennes : 3E Dréan (30e), Ollion (43e), Hickes (47e) ; 3T Botica (30e, 43e, 47e) ; 3P Botica (10e, 38e, 50e). Carton jaune : Salvai (23e), Quesmel (53e).
Bassin d’Arcachon : 3E Cros (25e), Domec (56e), Métais (80e) ; 3T Claverie (25e), Bats (56e, 80e). Carton jaune : Claudey (34e).

Rennes : 15. Salvai (20. Massicot 53e) ; 14. Dréan, 13. Dubois, 12. Hickes (22. Lepresle 63e), 11. R. François (15. Salvai 75e) ; 10. Botica (21. Leroyer 63e), 9. Ollion ; 7. Ortega (18. Quesmel 40e), 8. Gazin, 6. Wenger (19. Aparicio 67e) ; 5. Gueroult, 4. Algans ; 3. Le Jallé (23. Hina 63e), 2. Fau (16. Tuugahala 56e), 1. Le Picaut (17. Taillart 68e).
Bassin d’Arcachon : 15. Domec ; 14. Darclanne (20. Ayuso 50e), 13. Barbouche, 12. Mathieu (22. Bordier 65e), 11. Wallraf ; 10. Claverie (20. Sanz 65e), 9. Bats ; 7. Dazey, 8. Cros, 6. Mayer (19. Server 62e) ; 5. Bartoszek (18. Besnard 74e), 4. Farmer ; 3. Sonzogni (23. Maumont 65e), 2. Claudey (16. Estorge 50e), 1. Kafoa (17. Métais 53e).

Les meilleurs - À Rennes, Algans, Wenger, Ollion, Botica, Hickes, Dubois, Dréan ; à Bassin d’Arcachon, Cros, Claverie, Mathieu.

Sérieux et appliqués, les Rennais ont gagné assez logiquement face au RCBA. Véritablement, les deux formations ont joué, gardé le ballon dans le terrain, proposé du volume. Les longues séquences des visiteurs, efficaces dans la conservation, ont fait face aux attaques fulgurantes du REC et ses multiples franchissements. Dans cette poule, le RCBA s’affirme comme cette équipe irrégulière mais très joueuse et qui ne sortira jamais le ballon si ses cerveaux imaginent que la passe peut les faire avancer. Quant à eux, les Bretons sont abonnés au Top 4 et construisent leur avance patiemment. Jean LESACHER

St-Denis - Chartres : 22-31

Saint-Denis - Dimanche 15h30 - Chartres bat Saint-Denis 31-22 (5-7). Arbitre : M. Girard (Grand-Est). 200 spectateurs.

Chartres : 5E Tematafarere (30e), Massin (63e), Halavatau (67e), Martel (76e), Boquillon (81e) ; 3T Abomedj (63e, 76e,81e) .
Saint DENIS : 3E Riffaut (6e), Strelkoff (44e), Bacquet (51e) ; 2T Bouillere (6e, 51e) ; 1P Bouillere (64e).

Chartres : 15. Leclerc ; 14.NDiaye, 13.Carrere (22. Kituti mt), 12.Boquillon, 11. Martel ; 10.Kosse (21. Roche 20e), 9.Camara (20. Aboumedj mt) ; 7.Hamiaux , 8.Deland (18. Tafili 39e), 6.Massyn ; 5.Tematafareere (19. Nikoy 60e), 4.Snyman ; 3.Thedore (23. Halavatau 30e), 2.Bertholino (16. Alamartine 20e), 1.Vos (17. Sofisa 80e).
Saint-Denis : 15. Bouillere ; 14.Bourron, 13.Trentini (12.Belguidoum (22. Martocq), 11. Macombe ; 10.Bacquet, 9.Lespare (21. Strelkoff mt) ; 7. Riffaud (20. Wangui 70e), 8.Ngcungama, 6.Doumbia (18. Janvier mt) ; 5.Mazibuko, 4.Sawazi (19. Keita 51e) ; 3.Silva (23. Salifou 63e), 2. Mokhatari (16. Velia 62e), 1.Corré (17. Brosse 62e).

Les meilleurs - À Chartres, Malavatau, Aboumejd, Vos ; à Saint-Denis, Corré, Bouillere, Riffaut, Silva.

Très nette progression du niveau de jeu au SDUS. Mais, hélas, toujours pas de victoire… Les Dionysiens ont résisté jusqu’à la 65eme minute, mais la profondeur de banc de nos adversaires du jour à encore fait la différence.Le soleil a donné des ailes aux Bleu et Blanc pour arriver, pour la première fois de la saison, en tête aux citrons, avec deux ponts d’avance. Ce tout petit bonus, a bien motivé les locaux, qui ont tenu jusqu’à la 65eme minute.Hélas, le dernier quart d’heure, a généré trois essais qui ont scellé définitivement, la victoire des Chartrains. Les joueurs peuvent avoir des regrets, mais cela va mieux! Jean-François DEMERY

 

Poule 2

Beaune - Bédarrides : 23-25

À Beaune - Dimanche 15 heures - Bédarrides bat Beaune 25-23 (9-13). Arbitre : M. Favier. 500 spectateurs.

Bédarrides : 3E Berail (34e), Brana (41e), Soqeta (46e) ; 2T Wokorach (41e, 46e) ; 2P Wokorach (10e,), Gabriel (74e). Cartons jaunes : Perez Galeone 19e, Vergnes 68e.
Beaune : 2E Peacock (29e), Ferro (49e) ; 2T Jonas (29e, 49e) ; 3PJonas (6e, 24e,), Foubet (72e) .

Bédarrides : 15. Daminiani ; 14. Alary (21. Montoya 65e), 13. Wokorach (22. Gabriel 66e), 12. Sililo, 11. Brana ; 10. Achahbar, 9. Lombarteix (20.Ravanello 61e) ; 7. Perez Galeone, 8. Solano (17. Tahar 51e), 6.Bertrand ; 5. Soqeta (18. Recordier 50e), 4. Stankovic ; 3. Didier (23.Maamry 31e) , 2. Berail, 1. Hebal (16. Vergnies 31e)
Beaune : 15. Missland ; 14. Lanny, 13. Ferro, 12. Guillaume (21. Foulte 62e), 11. Benard (22. Thomas 52e) ; 10. Jonas, 9. Perrier ; 7. Magne, 8.BibiBiziwu (19. Jonck 75e), 6. Schmitt ; 5. Peacock (18. Tabakanalagi 57e), 4. Rossi (20. Gail 43e) ; 3. Darlington (23. Mguca 49e), 2. Khaouti (16. Visagie 48e), 1. Belleville (17. Botha 48e).

Les meilleurs - À Bédarrides, Wokorach, Brana ; à Beaune, Jonas, Guillaume.

Dès le début du match, les locaux sont dedans et mettent beaucoup d’intensité, forçant l’adversaire à la faute pour mener rapidement de 3 points. Les visiteurs répondent rapidement, et le jeu s’équilibre. Sur un coup d’accélérateur, les Beaunois trouvent la faille grâce à leur puissant deuxième ligne Peacock. Encore une fois, les Vauclusiens répondent, 13-8 à la pause. La reprise est difficile pour les bourguignons qui encaissent deux essais mais répondent dès le renvoi avec un essai éclair ! Beaune repasse devant mais se met à la faute sur la fin et les visiteurs passent la pénalité de la gagne ! Lucas POUILLAULT

Châteaurenard - Issoire : 13-26

À Châteaurenard - Dimanche 15 heures- Issoire bat Châteaurenard 26-13 (15-3). Arbitre : M.Janicot ( île de france). 800 spectateurs.

Issoire : 3E Cabantous (20e), Chalut (34e), Turlier (80e) ; 1T Villatte (21e) ; 3P Villatte (13e, 57e, 65e) .
CHATEAURENARD : 1E Monier (55e) ; 1T Russel (56e) ; 2P Russell (33e, 68e) . Carton jaune : Fontaine (19e). Carton rouge : Pourret ( 65e).

Issoire : 15. Delicarpini ; 14. Japudat, 13. Rhooris, 12. Ollier (20.Emblard 60e), 11. Ramade; 10. Village (22 Desserre 70e), 9. Siéger (21 Bourliaud 60e) ; 7. Chalut, 8. Garvenic, 6. Soulier (19 Jalut 52e) ; 5. Cabantous (18 Magat 52e), 4. Vuetti ; 3. Dagouret, 2. Eude (16 Laroche 52e), 1.Guyot (17 Ducros 52e)
Châteaurenard : 15. Aubert ; 14. Mege, 13. Gonsalez, 12. Pilet, 11.Monier ; 10. Russell, 9. Faltrep (22 Fernández 35e) ; 7. Fontaine, 8.Pouret, 6. Davis (19. Antonelli 19e); 5. Menar( 18 Georgesco 55e), 4. Carrier; 3. Bekada ( 23 gallardet 55e), 2. Russell (Tsabadze 55e), 1. Asensi (17. Valentin 55e)

Les meilleurs - À Issoire, Chalut, Garcevic, Villatte ; à Châteaurenard, Monier, Fernandez, Bekada.

Tout laissait entrevoir une autre issue pour les locaux avec les résultats prometteurs des dernières semaines. Malgré une mêlée dominante, le RCC a mis une mi-temps à rentrer dans son match. En face, Issoire a été opportuniste et réaliste avec des essais à chaque incurtion dans le camp adversaire. En seconde mi-temps, coup du sort avec la sortie sur carton bleu du neuf du RCC, véritable chef de l’attaque. Monier réalise un exploit individuel, qui n’a pas réveillé les locaux. Issoire a continué son bonhomme de chemin avec des attaques tranchante, et une excellente troisième ligne... Match à oublier pour Châteaurenard. Jérémy BUCHACA

Hyères-Carqueiranne - Berre-l’Etang : 28-11

À Hyeres - Dimanche 15h30 - Hyères bat Berre-l’Etang 28-11 (14-11). Arbitre : M Marbon (Occitanie). 450 spectateurs.

Hyeres : 4E Radevokula (6e, 53e), Lavocat (23e), Ormea (68e) ; 2T Defrance (6e, 23e), Munro (68e). Cartons jaunes : Uhila (48e) Cordier (75e).
Berre : 1E Joubert (5e) ; 2P Albert (8e, 28e). Carton jaune : Lauria (22e).

Hyeres : 15.Rapp (21 Munro 61e) ; 14.Radevokula 13. Raikuna (22 Cordier 69e) 12. Leveque, 11. Smith ; 10. Defrance, 9. Dubie (29 Sonetti 59e) ; 7. Nowicki (18 Poquet 82e), 8. Lavocat, 6. Munoz (19 Ormea 67e) ; 5. Damiani, 4. Beaumont ; 3. Mchelidze (23 Mathieu 91e) : 2 Huggett (16 Tuymenev 50e), 1. Uhila (17 Hendrickx 42e)
Berre : 15. Albert (22. Levy 72e) ; 14.Joubert, 13. Narumaja, (21. FAliati 50e) 12.Datrino, 11. JOuve (21.Falcati 89e) ; 10. Brevier, 9. Tempier ; 7.Chiche (24. Micheletti 50e), 8.Joubert Adrien, 6. Lockey ; 5. Touache (19 Myas 50e), 4. Tuilakepa (18 Taififenoua 50e) ; 3. Lauria (23. Marie 30e), 2. Peutin (16 Lellis 50e) 1. Verlaque.

Les meilleurs - À Hyères, Nowicki, Lavocat, Rdevokula ; à Berre-l’Etang, Verlaque, Touache, Joubert, Narumaja.

Devant une équipe visiteuse joueuse et sans complexe, Hyeres Carqueiranne a dû surmonter les nombreuses absences. Après le démarrage étonnant de Berre ouvrant la marque dès le coup d’envoi, les Varois ont dû opposer une sévère défense face aux ambitions adverses. Grâce à une penaltouche gagnante Ormea remettait l’ambition de la Nationale 2 en route. Mais, confirmant leurs présences en touche et en mêlée fermée, les visiteurs revenaient dans le camp varois pour réaliser un exploit. Le défi était trop lourd pour les joueurs de Le Corvec Pezery. Un essai était refusé. Ouf ! Les Varois conservaient leur bonus et leur récompense d’une saison exemplaire. René GHIGLIONE

Mâcon - Vienne : 18-20

À Mâcon - Dimanche 15 h 30 - Vienne bat Mâcon 20-18 (7-11). Arbitre : M. Desvaux (Normandie). 900 spectateurs.

Vienne : 2E Piet (16e), Dorrival (60e) ; 2T Dorrival (16e, 60e) ; 2PDorrival (43e, 48e) .
Mâcon : 2E Brechenmacher (8e, 68e) ; 1T Gensana (68e) ; 2P Gensana (4e, 25e) . Carton jaune : Koroi (75e).

Vienne : 15. Dorrival ; 14. Bazin (22. Faure 63e), 13. Grange, 12. Saïd-Omar, 11. Brunel; 10. Petelat, 9. Piet (21. Camberabero 66e) ; 7. Massot, 8. Peyrat (20. Arnaud 61e), 6. Truche; 5. Molenat (19. Ramiha 50e), 4.Petrop (18. Solmon 61e) ; 3. Kavtidze (23. Vial 50e), 2. Bobryk (16.Colliat 66e), 1. Jgenti (17. Rocca 70e).
Mâcon : 15. Félix ; 14. Sao, 13. Court, 12. Leota (19. Ropiha 40e), 11.Martin (22. Cornez 63e ; 10. Brechenmacher (21. Lavaux 68e), 9.Gensana ; 7. Moroldo, 8. Burns (20. Deville 73e), 6. Van Wyk ; 5.DuPreez, 4. Angels ; 3. Rallier (23. Koroi 63e), 2. Maurice (16. Vuli 40e), 1. Quérin (17. Clermont 46e). Non entré en jeu : 18. Duvert.

Les meilleurs - À Vienne, Dorrival, Piet, Saïd-Omar, Massot ; à Mâcon, Brechenmacher, Burns, Rallier, Du Preez.

Après une entame de match tonitruante, la machine viennoise se met en marche. Les mauls se succèdent et mettent à mal les locaux. C’est Piet, qui d’une valise opportuniste, conclut au pied des perches. Gensana, le buteur mâconnais, réussit une pénalité et à la pause, Mâcon mène 11 à 7. En seconde période, Vienne accentue sa domination. Dorrival, à deux reprises, déchire les perches et le CSV prend les commandes pour la première fois du match à la 48e (14-11). Un avantage confirmé par un essai de Dorrival. Mâcon jette toutes ses forces dans la bataille. Brechenmacher marque avant qu’une pénalité de Gensana dans la dernière minute ne passe à droite des poteaux. Salvatore BARLETTA

Rumilly - La Seyne-sur-Mer : 33-15

À Rumilly - Dimanche 15h15 - Rumilly bat La Seyne-sur-Mer 33-15 (15-12). Arbitre : M. Lebègue. 700 spectateurs.

Rumilly : 4E Pecheux (19e), Bournonville (27e), Angelier (63e), Houdiarne (68e) ; 2T Larue (19e, 69e) ; 2P Larue (50e, 55e) ; 1D Dunlop (4e). Carton jaune : Bazin 35e.
La Seyne-sur-Mer : 5P Tuifua (2e, 7e, 33e, 35e, 60e). Carton jaune : Durbesson 22e. Carton rouge : Le Taif 26e.

Rumilly : 15. Larue ; 14. Bazin, 13. Pecheux, 12. Houdiarne (22. Buissart 71e), 11. Angelier ; 10. Dunlop (21. Masima 52e), 9. Lambert (20. Guigue 71e) ; 7. Poissard, 8. Iarussi (4. Barbot 76e), 7. Lebas ; 5. Tuifua (18. Fanalupe 66e), 4. Barbot (cap) (19. Gahetau 62e) ; 3. Marcotte (23. Bougherara 58e), 2. Bournonville (16. Larroque 69e), 1. Sevestre (17. Aanikid 52e)
La Seyne-sur-Mer : 15. Falconetti (cap) ; 14. Andreu, 13. Ben Bouazza, 12. Lombard (21. Guilpin 54e, 22. Duchaussoy 69e), 11. Bayer (9. Escuder 70e) ; 10. Tuifua, 9. Escuder (20. Magnaval 60e) ; 7. Philibert (19. La Marne 66e), 8. Garcia, 6. Durbesson (18. Tellaroli 69e), ; 5. Le Taif, 24. Braendlin ; 3. Merabet (23. Catenacci 69e), 2. Guilpin (16. Barberis 50e), 1. Normand (17. Arnold 58e)

Les meilleurs - À Rumilly, Bournonville, Barbot, Tuifua, Iarussi, Lebas ; à La Seyne-sur-Mer, Tuifua, Escuder, Garcia.

En s’appuyant sur la puissance de son pack et sa bonne gestion du vent Rumilly est parvenu à ajouter le bonus offensif à sa quatrième victoire consécutive. Face à des Varois qui surent exploiter les fautes adverses mais fragilisés par un carton rouge (26e), les Haut-Savoyards ont fait la différence en seconde période en cherchant à proposer du jeu. Ce succès les laisse dans la course aux quatre premières places avant une mise à jour de leur calendrier. Jean-Pierre DUNAND

Stade Métropolitain - Nuits-St-Georges : Remis

 

Poule 3

Castelsarrasin - St-Sulpice-sur-Lèze : 24-25

À Castelsarrasin - Dimanche 15h30 - Saint-Sulpice-sur-Lèze bat Castelsarrasin 25-24 (17-21) Arbitre : M. Frayssinet (Nouvelle Aquitaine). 800 spectateurs.

St-Sulpice-sur-Lèze : 3E Meneghel (30e), Pénalité (38e), Cassart (68e) ; 1T Tebaldini (31e); 1P Tebaldini (9e) ; 1DG Roquebert (52e).
Castelsarrasin : 3E Bertrand (12e, 34e), Sicard (20e) ; 3T Salut (13e, 21e, 35e) ; 1P Salut (65e). Carton jaune : Julia (38e).

St-Sulpice-sur-Lèze : 15. Jeudy ; 14. Soulisse, 13. Kalo, 12. Roquebert (20. Latapie, 70e), 11. Gimeno Alvarez (22. Fraresso, 55e) ; 10. Cherel (21. Fremont, 70e), 9. Tebaldini ; 7. Roche, 8. Meneghel (18. Da Cunha, 65e), 6. Salis ; 5. Capezzone Saez, 4. Saux (19. Cassard, 55e) ; 3. Bousquet (17. Gata, 60e), 2. Soulage (16. Caujolle, 60e), 1. Celaya (23. Dufour, 65e).
Castelsarrasin : 15. Lilo (22. Bounaudet, 70e) ; 14. Bertrand, 13. Decavel P., 12. Lilomaïava (20. Nacagilaba, 65e), 11. Sicard (21. Reymond, 60e) ; 10. Decavel L., 9. Salut ; 7. Laborie, 8. Julia (18. El Quassaoui, 55e), 6. Boué ; 5. Giry, 4. Barrieu (19. Gorcioaia, 60e) ; 3. Hemilembolo (23. El Youmouri, 55e), 2. Van der Westhuizen (16. Torrent, 67e), 1. Bergada (17. Turano, 67e).

Les meilleurs - À Saint-Sulpice-sur-Lèze, Saux, Roquebert, Meneghel ; à Castelsarrasin, Bertrand, Lilomaïava, Decavel.

Castelsarrasin a produit énormément de jeu, mais a fait trop de fautes qui l’ont finalement sorti du match. De son côté, en s’appuyant sur le pied de Roquebert, Saint-Sulpice s’est contenté de se nourrir des fautes de leur adversaire. En se contentant d’un jeu d’avants bien huilé et d’un alignement performant au point de récupérer trois touches sur lancé adverse, les Hauts-Garonnais ont scoré à chacune de leur venue dans le camp des cacistes. L’expérience des visiteurs leur aura permis de l’emporter d’un petit point. Armelle CONTAMIN

Graulhet - Castanet : 51-7

À Graulhet - Dimanche 15 h 30 - Graulhet bat Castanet 51-7 (22-0). Arbitre : M. Caballero (Nouvelle-Aquitaine). 1 200 spectateurs.

Graulhet : 8E Mara (16e), Durand (36e), Gomes (38e, 60e, 73e), Soulé (41e), Vunisa (45e), Gauthier (75e) ; 4T Chiffre (16e, 36e), Tignères (60, 73e) ; 1P Chiffre (5e).
Castanet : 1E Journou (67e) ; 1T Dejean (67e). Carton jaune : Sebire (30e).

Graulhet : 15. Portes, 14. Vunisa, 13. Nabaro (22. Gauthier, 51e), 12. Soulé, 11. W. Gomes, 10. Tignères, 9. Chiffre (21. Laheurtre, 50e), 7. Kesseiri (20. Bos, 60e), 8. Durand (19. P. Gilbert, 50e), 6. Davies, 5. Maisuradzé (18. Fondoux, mt), 4. Regnier (cap) 3. Lagikula (23.Jincharadzé, 42e), 2. Mara (16. Bruno, 42e), 1. Noui (17. Kaikatschisvili, 42e)
Castanet : 15.Dutrieux, 14. Divies-Basset, 13. Rascalou, 12. Ghirardo (cap) (21. Manent, mt), 11. Guerin (22.Journou, 60e), 10. Dejean, 9. Geledhill-Laingneau (20. Felborg, 50e), 7. Castel (17. Sellan, 31e temp), 8. Ramonjiarovoni, 6. Gonivard (19. Devisme, 60e), 5. Capelli (18. Martin, 60e), 4. Denistan, 3. Lenei (16. Lestoux, mt, 17. Sellan), 2. Boudon (23. Balonas, 18e), 1. Sebire.

Les meilleurs - À Graulhet, Kesseiri, Regnier, Davies, Gilbert, Nabaro, Gomes ; à Castanet, Devistan, Dutrieux.

Graulhet devait marquer un maximum de points pour rester dans la course aux quatre premières places. C’est chose faite même si la manière a parfois fait défaut et avec un trou d’air de vingt minutes en première mi-temps. Castanet, faible en mêlée et désorganisé en défense, n’a eu que son courage à opposer à des Graulhétois pourtant loin de leur meilleur niveau de la phase aller mais profitant des largesses haut-garonnaises. Les lendemains tarnais s’annoncent plus délicats avec un déplacement redoutable dans 15 jours à Saint-Sulpice. Gérard DURAND

Marmande - Toulouse TTFCT : 27-10

À Marmande - Dimanche 15 heures - Marmande bat Toulouse TTFCT 27-10 (9-7). Arbitre : M. Camus (Occitanie). 1 000 spectateurs.

Marmande : 2E Benjamin (62e, 67e) ; 1T Pierre (63e) ; 5P Pierre (25e, 31e, 40e, 43e, 49e). Carton jaune : Broudiscou (12e).
Toulouse TTFCT : 1E Manié (16e) ; 1T Baudonnat (17e) ; 1P Baudonnat (56e). Cartons jaunes : Pagès (12e), Manié (32e), Saint-Martin (66e).

Marmande : 15. Potgieter ; 14. Laporte, 13. De Koker, 12. Gregory-Ring, 11. G. Barès ; 10. Pierre, 9. Chateauraynaud (cap) ; 7. Ren, 8. Broudiscou, 6. Marmié ; 5. Thouchkaieff, 4. Mortier ; 3. Moretto, 2. Pomiès, 1. Ahaouche. Entrés en jeu : 16. Benjamin, 17. Barrès, 18. Germain, 19. Dias, 20. Simonnet, 21. Kralfa, 22. Boulaghrifa, 23. Vial.
Toulouse TTFCT : 15. Gardey ; 14. Retegui, 13. Martin, 12. Saint-Martin, 11. Siadoux ; 10. Torres, 9. Baudonnat ; 7. Pagès, 8. Dupuy, 6. Manié ; 5. Lahlali, 4. Raturat (cap) ; 3. Jordana, 2. Bueno, 1. Tarroque. Entrés en jeu : 16. Samyn, 17. Gogoladze, 18. Sicard, 19. Agbadouma, 20. Brody, 21. Lehodey, 22. Sellier, 23. Mezaourou.

Les meilleurs - À Marmande, Pierre, Chateauraynaud, G. Barès, Pomiès ; à Toulouse, Baudonnat, Manié, Pagès.

Les deux équipes ont offert un match crispant dont le résultat n’a basculé qu’à l’heure de jeu. En cause de trop nombreuses approximations ou manques de précision du côté des Marmandais, mais aussi un art consommé du côté des Toulousains pour brouiller les cartes et ralentir les sorties de balles. Ce qui a entraîné pour les visiteurs de nombreuses pénalités assorties de trois cartons jaunes. Et comme Dylan Pierre, le buteur local, ne connut qu’un seul échec au pied, cette indiscipline permettait aux Marmandais de prendre le score. Puis le match basculait sur deux pénal touches consécutives qui permettaient à Benjamin de conclure un doublé. Robert LIBAROS

Nîmes - Mazamet : 32-8

À Nîmes - Dimanche 15 h 30 - Nîmes bat Mazamet 32-8 (17-3). Arbitre : M. Aiguebonne (Aura). 800 spectateurs.

Nîmes : 4E A. Nierat (13e), D. Pichard (40e), Banc (61e), Roche (80e+2e) ; 3T Roche (13e, 40e, 61e) ; 2P Roche (6e, 53e). Carton rouge : J-B. Cuq (80e+2e).
Mazamet : 1E Laurencin (70e) ; 1P Almela Udry (3e). Carton jaune : Basile (36e).

Nîmes : 15. Roche ; 14. Banc (22. Bonnet 67e), 13. Guillimin, 12. R. Pichard, 11. Chiker ; 10. Debladis, 9. D. Pichard (21. Berthault 72e) ; 7. Barnerias (19. Roca 68e) 8. Sparano (18. Vernier 53e), 6. Llabres (cap.) ; 5. Gonzalez (, 4. Tonin 61e) ; 3. Ciccioli (23. Oliver 62e), 2. A. Nierat (16. Benyachou 63e), 1. Duprat (17. Gori 67e).
Mazamet : 15. Alran ; 14. J. Salvetat, 13. Bellavia (21. Giovale), 12. Marty (cap.), 11. Sablayrolles (22. A. Salvetat 46e) ; 10. Almeda dry, 9. Lolmede (20. Raynaud 46e) ; 7. Dumoulin, 8. Natua (19. Ililescu 67e), 6. Fournier ; 5. Maffre, 4. Tafanel (18. Laurencin 57e) ; 3. Basile (23. Destruels 66e), 2. Sanches Pereira (16. Vaysset 51e), 1. Macedo (17. Marmoiton 29e puis 1. Macedo 63e).

Les meilleurs - À Nîmes, Ciccioli, A. Nierat, Duprat, Chiker, Roche ; à Mazamet, Marty, Laurencin..

Il n’y a pas eu le plus petit bout de suspens et Nîmes l’a finalement et logiquement emporté. Quasiment toujours en tête, il s’est même imposé par le plus gros des écarts entrevu dans cette rencontre au bout d’un match bien maîtrisé. Conquérant, dominateur en mêlée fermée où il a chahuté son vis-à-vis, et finalement auteur de quatre essais, il a réussi à montrer tout au long de ce match suffisamment de sérieux et d’alternance dans son rugby pour contrarier et étouffer des Mazamétains privés de munitions pour relever la tête. Olivier GAGNEBIEN

Valence-d’Agen - Lavaur : 31-14

À Valence-d’Agen - Dimanche 15 heures - Valence-d’Agen bat Lavaur 31-24 (17-10). Arbitre : M. Le Gall (Nouvelle-Aquitaine). 250 spectateurs.

Valence-d’Agen : 4E Lolesio (27e), Furini (40e), Lecareux (47e), Henric (70e) ; 4T Hellec (27e, 40e, 47e,), Henric (70e) ; 1P Hellec (18e).
Lavaur : 2E Adriaanse (59e), Folliot (68e) ; 2T Eridia (59e, 68e).

Valence-d’Agen : 15. Hellec (22 Diniz 56e) ; 14. Bertram, 13. Lacombe (21 Lecareux 11e), 12. Henric, 11. Furini ; 10. Borderies, 9. Macia (20 Cornu 76e) ; 7. Lescout (19 Mombet 52e), 8. Lolesio, 6. Caccia (18 Ortiz 64e) ; 5. Tesseidre, 4. Vezes ; 3. Aouadi (23 Vermond 46e), 2. Flanquart (16 Fidinde 52e), 1. Delon (17 Gouveia 75e).
Lavaur : 15. Mellies (21 Pasonni 21e) ; 14. Milhau, 13. Hallinger, 12. Folliot, 11. Norkowski ; 10. Eridia (22 Arenas 67e), 9.Adriaanse ; 7. Gouail (20 Auvergnas55e), 8. Calmont, 6. Clergue ; 5. Nonez (18 Abed 55e), 4.Caceres (19 Vega 55e) ; 3. Kounga (23 Masciardo 55e), 2. Ysabel (16 Pelisse 65e), 1. Pradalie (17 Cieslinski 59e).

Les meilleurs - À Valence-d’Agen, Lolesio, Vezes, Borderies, Henric, Bertram ; à Lavaur, Pradalie, Yzabel, Clergue, Adriaanse, Norkowski.

À l’occasion de cette rencontre entre Valenciens et Vauréens, les locaux avaient à cœur de se refaire une santé après la prestation du week-end précédent. Pour cela il fallait remporter la victoire, ce fut fait mais également avec le bonus offensif. À l’heure de jeu c’était fait mais dans les dernières minutes les Tarnais qui n’avaient rien lâché, bien au contraire, marquèrent leur premier essai à la 59e, et à la 68e. En fin de rencontre les locaux ont tout fait pour revenir et empocher ce point qui leur tenait à cœur, hélas ils ne purent arriver à leur but. On peut souligner le très bon esprit qui a régné tout au long de la rencontre sous le sifflet de l’arbitre landais Cyril Le Gall. Michel BONY

 

Poule 4

Anglet - Auch : 37-0

À Anglet - Dimanche 15 h 30 -Anglet bat Auch 37-0 (10-0). Arbitre : M. Alejo (Nouvelle-Aquitaine). 790 spectateurs.

Anglet : 5E Tsouladze (4e, 11e, 52e, 59e, 72e) ; 3T Duhin (52e, 59e, 72e) ; 2P Pulon (43e), Duhin (51e).

Anglet : 15. Pulon (21. Iturriria 57e) ; 14. Fisher, 13. Tsouladze, 12. Chabalt (22. Pietrelli 18e), 11. Layan ; 10. Duhin, 9. Aziza ; 7. Leconte (19. Bergounioux 64e), 8. Laulhé, 6. Cazaux (20. Egurolla 57e) ; 5. Dos Santos (18. Gilibert 57e), 4. Dartigues (16. Kasprowicz 69e) ; 3. Jadot (17. Izopet 57e), 2. Mena (1. Martinez 71e), 1. Martinez (23. Ropard 47e).
Auch : 15. Demai Hamecher ; 14. Gaiganrd, 13. Lafforgue, 12. André, 11. Talbot (20. Riva 52e) ; 10. Perusin (22. Lagardère 52e), 9. Briscadien (21. Viviez 57e) ; 7. Clauzade, 8. Thierry, 6. Soufflet (18. Fossaert 57e) ; 5. Loutocky (19. Debets 54e), 4. Guerrois ; 3. Lombard-Buret (23. Prat 64e), 2. Balagna (16. Peotta 62e), 1. Janlin (17. Dardenne 64e).

Les meilleurs - À Anglet, Tsouladze ; Leconte, Duhin ; à Auch, Demai Hamecher, Loutocky.

Auch, leader de la poule pouvait espérer un résultat à Anglet qui alternait le bon et le moins bon. Grâce à un pack dominateur, les Auscitains obtenaient d’ailleurs cinq pénalités en leur faveur sans en convertir une. Anglet, encouragé par l’échec au pied de son adversaire du jour marquait deux essais en tout début de match au coin des deux ailes par le même homme qu’on allait retrouver en deuxième mi-temps. Ces deux essais non transformés permettaient au locaux de virer en tête. Trois nouveaux essais du même joueur, le centre Tsouladze, ceux-là transformés, creusaient définitivement un écart maintenu par une pénalité de l’ouvreur angloy juste avant. Le public angloy était ravi pour son équipe qui se relance dans la course à la qualification. Marc PLAZA

Fleurance - Bagnères-de-Bigorre : 42-34

À Fleurance - Dimanche 15 h 30 - Fleurance bat Bagnères-de-Bigorre 42-34 (13-13). Arbitre : M. Laloo (NAQ). 980 spectateurs.

Fleurance : 5E Durango (36e), Luamanu (42e), Hill (46e), Pénalité (63e), Ducellier (70e) ; 4T Bouisset (36e, 42e, 46e) ; 3P Bouisset (24e, 40e, 55e). Carton jaune : Ducellier (50e).
Bagnères-de-Bigorre : 4E Dulucq (3e), Gayri (52e), Pénalité (76e), Geledan (80e) ; 4T Matier (3e, 52e), Danos (80e) ; 1P Matier (10e) ; 1DG Matier (27e). Carton jaune : Capbernet (39e).

Fleurance : 15. Ducellier ; 14. Rochelli, 13. Brethous, 12. Andreu, 11. Espinasse (22 Parat 52e) ; 10. Bouisset (20 Bugeat 64e), 9. Lanave cap (21 Pailhe 66e) ; 7. Puydupin (19 Cantaloup 60e), 8. Hill, 6. Reinhard ; 5. Shalamberidze, 4. Luamanu (18 Vidal 53e) ; 3. Durango (17 Albinet 64e), 2. Trabuchi (16 Abadie 68e), 1. Vignasse (23 Pagoaga 52e).
Bagnères-de-Bigorre : 15. Matier ; 14. Grimaud, 13. Dubarry, 12. Cabanne, 11. Moro ; 10. Dulucq (21 Mallet 50e), 9. Cayrolle (22 Danos 53e) ; 7. Ferras (19 Malaret 62e), 8. Capbernet (20 Geledan 53e), 6. Gayri ; 5. Caila (18 Saune 40e), 4. Colombo ; 3. Barba (23 Rokva 44e), 2. Pujo cap (16 Bernard 50e), 1. Pambrun (17 Lortkipanidze 50e).

Les meilleurs - À Fleurance, Ducellier, Bouisset, Hill, Luamanu ; à Bagnères-de-Bigorre, Moro, Gayri, Ferras, Pujo.

Les Bagnerais ont fait une très bonne entame de match et leur domination est rapidement récompensée par essai et une pénalité. Il faut attendre le demi heure de jeu pour voir le réveil des locaux qui inscrivent leur premier essai par le pilier Durango. Tout s’accélère à la reprise avec deux essais Fleurantins qui creusent ainsi l’écart au tableau d’affichage. Le match est débridé mais se sont bien les locaux qui concrétisent à ce moment là pour s’administrer même le point du bonus offensif ! Mais dans les dernières minutes, ces valeureux Bigourdans vont enlever ce point de bonus aux Gersois. Richard CAZENEUVE

Lannemezan - St-Jean-de-Luz : 26-12

À Lannemezan - Dimanche 15 h 15 - Lannemezan bat St-Jean-de-Luz 26-12 (23-7). Arbitre : M.Vals (Occitanie). 530 spectateurs.

Lannemezan : 2E Alvarez (8e), Rust (24e) ; 2T Dasque (8e, 24e) ; 3P Dasque (18e, 28e, 43e) ; 1D Dasque (35e). Carton jaune : Laffitte (65e), Granja (76e). Carton rouge : Baisagale (69e).
St-Jean-de-Luz : 2E Dassange (5e), Duterte (68e) ; 1T Otazo (5e). Carton jaune : Miura (40e).

Lannemezan : 15. Dasque ; 14. Martiello, 13. Laffitte (10 Serre Peyrigain 78e), 12. Ducau, 11. Baute (19 Baisagale 64e) ; 10. Rust, 9. Mesure (20 Aubanell Sevilla 65e) ; 7. Orso (1 Gabarre 76e), 8. Bonnecarrere, 6. Paris. T ; 5. Dasté (Abadie 64e), 4. Liebenberg ; 3. Alvarez (Rixens 49e), 2. Leffler (Kubler 49e), 1. Gabarre (17 Granja 49e).
St-Jean-de-Luz : 15. Miura ; 14. Bordagaray, 13. Garicoix, 12. Daubas, 11. Mendiague. J ; 10. Otazo, 9. Dassange (20 Alliot 50e) ; 7. Duterte (18 Juanicotena 46e), 8. Elissalde. X (19 Armengaud 46e), 6. Cancillo ; 5. Eranossian, 4. Ferre ; 3. Penicaud (23 Eloff 46e), 2. Ezpeleta (16 Hiriart Uturry 46e), 1. Tescher (17 Acosta 46e).

Les meilleurs - À Lannemezan, Rust, Bonnecarrere, Mesure, Alvarez, Liebenberg, Dasque ; à St-Jean-de-Luz, Elissalde, Daubas, Miura, Cancillo, Eranossian, Otazo.

Les cinq premières minutes allaient voir les Verts basques prendre le jeu à bras-le-corps et marquer au pied des poteaux (5e). Mais ces derniers allaient répondre de très belle façon trois minutes plus tard par un essai de Alvarez suite à un beau travail de tous les avants. Les locaux allaient dominer outrageusement la suite par un jeu plus complet, et Rust à la 24e allaient se faire une valise dans les 22 mètres pour un bel essai. St-Jean-de-Luz va jouer son va-tout, occasionnant des fautes des locaux, douze sur le terrain (72e), qui avec du courage vont l’emporter. Robert SALUDAS

Lombez-Samatan - Tyrosse : 11-10

À Lombez - Dimanche 15 h 30 - Lombez-Samatan bat Tyrosse 11-10 (5-3). Arbitre : M. Mazet (Occitanie). 850 spectateurs.

Lombez-Samatan : 1E Del Matto (23e) ; 2P Rousse (66e, 80e). Carton jaune : Dikhal (71e).
Tyrosse : 1E Castet (75e) ; 1T Hourcade (75e) ; 1P Baldy (3e). Carton jaune : Dicharry 20e, Vervoort 66e).

Lombez-Samatan : 15. Darrieux ; 14. Pedussaud (22. Suderie 50e), 13. Bouquet, 12. Cazabonne, 11. Denis ; 10. Cortès (cap.), 9. Bensalla (21. Rousse 58e) ; 7. Berhamel T (20. Berhamel M 50e), 8. Cugier, 6. Damiot ; 5. Dachary (18. Murat 47e), 4. Labatut (19. Vanneste 60e) ; 3. Dikhal (17. Batbie 30e), 2. Raynier, 1. Del Matto (16. Bellier 60e). Non entré en jeu : 23. Dubessy.
Tyrosse : 15. Lagarde ; 14. Villetorte, 13. Descazaux, 12. Salles (20. Lafitte 72e), 11. Camborde ; 10. Baldy (21. Hourcade 45e), 9. Loustaunau (cap.) (22. Barbe 77e) ; 7. Castet, 8. De Molder, 6. Dicharry (19. Dicharry 64e) ; 5. Sanson (18. Vervoort 50e), 4. Khan ; 3. Dominici (23. Lafontan 48e), 2. Aspiroz (16. Giorgiades 50e), 1. Belestin (17. Brissot 55e).

Les meilleurs - À Lombez-Samatan, Raynier, Del Matto, Labatut, Berhamel M, Cugier, Cortès, Denis, Darrieux. ; à Tyrosse, Dominici, Khan, Castet, Loustaunau, Descazaux, Salles.

Le money time, pour une fois, a profité aux hommes en Rouge et Blanc, c’est Rousse qui envoyait la pénalité de la gagne entre les perches, qui permettait aux siens d’empocher cette victoire de prestige. La faillite des buteurs locaux aurait pu corser l’addition, puisque 17 points a été laissée en route ! Mais les partenaires de Raynier étaient portés par une vaillance de tous les instants qui ont déboussolé la belle machine landaise, jusqu’à cette relance folle de la 79e qui balayait tout le terrain et finissait sur un ruck, justement sanctionné par M. Mazet, que Rousse, sans trembler, transformait. Alain CORTES

Mauléon - Peyrehorade : 16-15

À Mauléon Licharre - Dimanche 15 h 30 - Mauléon bat Peyrehorade 16-15 (13-6). Arbitre : M. Albuisson (LNA). 1 000 spectateurs.

Mauléon : 1E Laplace-Claverie (3e) ; 1T Bouillon (3e) ; 3P Bouillon (35e, 40e, 78e).
Peyrehorade : 5P Discazeaux (6e, 7e, 48e, 51e, 64e).

Mauléon : 15. Yohan Orabé ; 14.Berrogain, 13. Rosier, 12. Barbérarena, 11. Laplace-Claverie ; 10. Bouillon, 9. Etchegoyen ; 7. Aubame, 8. Jean Yves Orabé, 6. Caballero ; 5. Jezequellou, 4. Ainciburu ; 3. Pelaez, 2. Pérez, 1. Récondo. Entrés en jeu : Raschetti, Uhalde, Le Tiec, Queheille, CarriqueNon entrés : Aguerre, Alvarez
Peyrehorade : 15. Discazeaux ; 14. Brana, 13. Bourlon, 12. Bonnet, 11. Nayraguet ; 10. Labescau, 9. Belleret ; 7. Sallaberry, 8. Bomard, 6. Darguy ; 5. Darricau, 4. Andoni Duvert ; 3. Lescoulié, 2. Milan Duvert, 1. Le Bonnec. Entrés en jeu : Castagnet, Duguid, Pais, Darmanthé, Dubois, Gatuingt, Lahillade, Mahamat

Les meilleurs - À Mauléon, Uhalde, Ainciburu, Caballero, Etchegoyen, Bouillon, Rosier ; à Peyrehorade, Le Bonnec, Darricau, Sallaberry, Milan Duvert, Discazeaux.

En s’imposant par la plus petite des marges, le SAM a enfin renoué avec le succès, d’où cet immense soulagement au coup de sifflet final. Mais force est de reconnaître que tout a été très compliqué pour les Mauléonnais malgré cet essai inscrit très tôt dans le match. Car les avants visiteurs ont souvent mis à mal un pack basque battu en touche et en mêlée en première période. Malgré les bonnes intentions des locaux, rien n’est marqué face à cette féroce défense landaise. C’est en toute fin de match que tout va se jouer, Bouillon met le SAM devant, Peyrehorade va tout faire pour inverser le score, mais la victoire restera pour les Mauléonnais. Henri ETCHEBERRY

Oloron - Nafarroa : 27-20

À Oloron - Dimanche 15 h 15 - Oloron bat Nafarroa 27-20 (20-10). Arbitre : M. Diaz (Occitanie). 870 spectateurs.

Oloron : 3E Pillardou (11e), Box (35e), Allouache (46e) ; 3T Box (11e, 35e, 46e) ; 2P Box (20e, 26e). Carton jaune : Thevenot (65e).
Nafarroa : 2E Gastambide (40e), T. Spring (66e) ; 2T T. Spring (40e, 66e) ; 2P T. Spring (2e, 44e). Cartons jaunes : Cedarry (22e), Iphar (32e).

Oloron : 15. Zono ; 14. Pailhassar (21. Latournerie 3e), 13. Boucau, 12. Bordenave (c), 11. Pillardou ; 10. Box, 9. Jully (20. Paillot 58e) ; 7. Crampé (18. Perrain 72e), 8. Thevenot, 6. Loustalet (27. Pinto 55e) ; 5. Welemu, 4. Allouache (19. Panigaï 55e) ; 3. Pargade (23. Tomuli 5e), 2. Lacorne (16. Inçagaray 71e), 1. Moncade (17. Sotteau 59e).
Nafarroa : 15. T. Spring ; 14. Barnetche, 13. Jaureguiberry, 12. S. Spring, 11. Aguerre (21. Duhau 64e) ; 10. Mousques (23. Tissier Iputcha 48e), 9. Etcheverry (22. Orhategaray 55e) ; 7. Brust (20. Lacoste 66e), 8. Gastambide, 6. Iphar ; 5. Chassier (19. Harlouchet 57e), 4. Cachenaut (c) (5. Chassier 76e) ; 3. Cedarry (18. Toro 57e), 2. Arthaberro (16. Perez 48e), 1. Antchagno (17. Ortiz Crivelli 33e).

Les meilleurs - À Oloron, Welemu, Box, Loustalet ; à Nafarroa, T. Spring, S. Spring, Gastambide.

Dès la 3e minute, leur ailier Arnaud Pailhassar sort sur claquage et dans la foulée c’est au tour de leur pilier Hugo Pargade de sortir sur une grave blessure au genou. Sur la première offensive locale (4e), le match est interrompu de longues minutes et le malheureux doit être évacué par les pompiers. Malgré ce scénario catastrophique, les Oloronais vont trouver les ressources pour s’imposer face à des Navarrais accrocheurs et joueurs à souhait qui ne méritent absolument pas leur classement actuel. Le beau jeu déployé de part et d’autre a permis d’effacer un peu les douleurs initiales, mais à peine. Fabrice BOROWCZYK

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?