TOP 14 - Montpellier, côté pile

  • Mohamed HAOUAS, Montpellier.
    Mohamed HAOUAS, Montpellier. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Invaincu depuis dix matchs, le MHR va présenter à Castres une équipe remaniée. Afin de préserver ses cadres et de relancer d'autres joueurs. Les appelés du jour poursuivront-ils la belle dynamique ?

Dimanche dernier, Montpellier a atteint le cap symbolique des dix matchs de suite sans défaite en championnat en dominant le Stade français. Une performance honorifique mais non moins remarquable. La question mérite désormais d'être posée : les Héraultais peuvent-ils égaler voire effacer le record établi en 2018-2019 par le Stade toulousain, invaincu pendant quatorze rencontres ?

Pour y parvenir, les troupes de Philippe Saint-André devront réaliser des prouesses en série avec un calendrier des plus intenses : après le déplacement à Castres, samedi, les Montpelliérains devront enchaîner deux rencontres reportées, contre Toulon et à Toulouse, quand tout le Top 14 ou presque bénéficiera de deux semaines de repos. Inévitablement, cet agenda contraint l'encadrement à une gestion des ressources humaines. Ce samedi, le MHR va tenter de relever le défi de Pierre-Fabre avec une formation remaniée. Sans Cobus Reinach, Enzo Forletta, Guilhem Guirado, Brandon Paenga-Amosa, Paolo Garbisi ni Jan Serfontein pour ne citer qu'eux. "Ils sont mis au repos en vue de la réception de Toulon, explique le manager. L'effectif va tourner avec des joueurs qui ont moins été utilisés dernièrement."

Haouas à la relance

Mohamed Haouas, libéré par le XV de France et avide de terrain, Marco Tauleigne, Yvan Reilhac ou encore Vincent Giudicelli seront ainsi de la partie. Le MHR affichera-t-il malgré tout le visage des dernières semaines, celui de l'équipe la plus disciplinée (9,1 pénalités par match), la plus solide mêlée (90 % de réussite), la plus efficace aux plaquages (89%) et la plus prolifique en points inscrits par match (26,05 points) du championnat ? On peut en douter au regard des changements opérés mais la profondeur du vestiaire héraultais et la motivation des appelés du jour pourraient surprendre les Tarnais. Aux Tauleigne et autres Reilhac de prouver leur valeur pour bousculer la hiérarchie et entretenir la flamme. 

Une certitude, dans tout ça : ce samedi, une série au long cours risque fort de prendre fin. Si le MHR reste sur dix matchs sans défaite, le CO est de son côté invaincu depuis dix-sept rencontres à Pierre-Fabre.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?