Argentine : Quesada et Contepomi ne sont pas candidats

  • Felipe Contepomi, Leinster.
    Felipe Contepomi, Leinster. Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le

Après la démission de Mario Ledesma, l’équipe d’Argentine cherche un sélectionneur. Le casting semble traîner en longueur.

Il y a quelques semaines, Mario Ledesma, à la tête de l’équipe nationale argentine depuis 2018, a pris tout le monde de court en annonçant publiquement sa démission du poste de sélectionneur. Éreinté par la tâche, usé par une tournée d’automne où les Pumas enchaînèrent les résultats décevants, l’ancien talonneur de l’ASMCA a ainsi choisi de jeter l’éponge pour se consacrer à ses affaires et sa famille.

Super Mario reviendra-t-il un jour dans le rugby ? À l’heure actuelle, cette option est fort compromise tant Ledesma, avec lequel nous avons pu récemment échanger, souhaite prendre du recul sur une vie pour le moins harassante. Il nous disait il y a quelques jours : "Je vais reprendre une licence et remettre les crampons avec les vétérans de mon club d’origine (Curupayti, dans la banlieue de Buenos Aires, N.D.L.R.). Pour le reste, on verra mais là, j’ai vraiment envie de couper". De toute évidence, les dirigeants de la Fédération (UAR) veulent se donner le temps de la réflexion afin de trouver le remplaçant idoine à Ledesma, sous les ordres duquel l’Argentine avait battu pour la première fois les All Blacks à l’automne 2020 (25-15).

Quesada : "Ma tête est à Paris"

Les candidats possibles, alors ? Ils sont à ce jour plusieurs et se nomment Felipe Contepomi, ancien demi d’ouverture des Pumas et aujourd’hui coach des trois-quarts du Leinster ; Mauricio Reggiardo, ancien pilier et actuel coach de Provence Rugby ; ou Gonzalo Quesada, ex-ouvreur de la sélection, finaliste du Super Rugby à la tête des Jaguares en 2019 et depuis deux ans aux commandes du Stade français. Au sujet d’un éventuel départ, Quesada nous disait néanmoins fin février : "Je n’ai pas grand-chose à dire sur le sujet. Je n’ai eu ni coup de fil, ni réunion. J’ai juste vu passer mon nom dans la presse. Aujourd’hui, je suis au Stade français, ma tête est totalement à Paris." Cette semaine, Felipe Contepomi disait peu ou prou la même chose : "Je n’ai eu aucun échange avec l’Union argentine, a déclaré l’ancien ouvreur à RTÉ Sport. Je ne sais pas d’où ça vient, je sais juste que ça circule sur les réseaux. […] Je suis vraiment heureux ici au Leinster, j’ai encore un an de contrat et j’espère encore plus." Alors que les Pumas commenceront le Rugby Championship en août, qui sera leur prochain entraîneur ? La piste Juan Martin Fernandez Lobbe, dans un premier temps écartée en raison de l’inexpérience de l’ancien Toulonnais, pourrait-elle prendre du poids ? Dossier à suivre. M. D.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?