Pro D2 - Au fond de la forme pour Aurillac

  • Lucas Vaccaro et les Aurillacois veulent rester invaincus à Jean-Alric. Photo Icon Sport
    Lucas Vaccaro et les Aurillacois veulent rester invaincus à Jean-Alric. Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Malgré des déplacements infructueux, les réceptions sont souvent couronnées de succès dans le Cantal. Cette satisfaction des résultats à domicile doit s’accompagner d’un contenu plus appliqué pour que les coéquipiers de Pierre Roussel se rassurent pleinement.

Bien qu’à « seulement » dix points du top 6, les hôtes de Jean-Alric pensent d’abord à assurer la distanciation avec le bas du tableau. À l’image du trois-quarts centre Lucas Vaccaro, cinq titularisations cette saison, qui se montre prudent. « Je ne suis quand même pas super serein sur notre maintien. Ça va déjà passer par une victoire contre Agen ce week-end sans quoi il faudra aller récupérer des points à Aix-en-Provence, et ça ne sera pas mission facile. D’autant qu’après on ne prend que des grosses écuries qui vont jouer les meilleures places pour leur qualification, donc ça sera compliqué », nuance-t-il. Défaits deux fois consécutivement à l’extérieur à Grenoble et plus récemment à Rouen, les Aurillacois se raisonnent sur la suite de leur saison. « Maintenant, notre objectif c’est de rester invincible à domicile devant nos supporters. On veut vraiment se concentrer et travailler pour corriger le tir par rapport à ce que nous avons fait vendredi dernier. Il nous a manqué beaucoup de choses mais particulièrement de la détermination. Il faudra en mettre beaucoup plus contre Agen pour rendre fier les Cantalous », nous confie Roméo Gontinéac. De l’engagement, voilà un ingrédient que les Rouge et Bleu n’oublient pourtant pas souvent lorsqu’ils foulent la pelouse de leur antre. Troisième meilleure défense du championnat à domicile, c’est un des atouts sur lequel ils devront essayer de construire un dixième succès de rang sur leurs terres. Si les résultats importent par essence, la manière compte aussi.

L’entame et le reste

« On n’a jamais été en mesure de mettre notre jeu en place face à Rouen, s’agace le stratège. On manque de maîtrise, accumule les petites fautes bêtes et on donne des pénalités cadeaux. En conquête, c’est plutôt cohérent, mais par exemple on manque de réactivité, sur les soutiens notamment. Il faut vraiment qu’on règle ça. Les joueurs doivent être plus concentrés. » Ces copies doivent être plus abouties pour rassurer un groupe qui a pourtant le potentiel d’assumer son jeu de possession. Le son de cloche est similaire pour l’ancien centre albigeois, qui approfondit même un peu plus l’analyse en posant la problématique des premières minutes. « Notre entame de match n’est pas superbe, que ce soit à Grenoble ou à Rouen. Je suis persuadé que si on commence bien, et qu’on tourne à 9 ou 10 à 0 assez rapidement, on tente peut-être des choses que l’on n’aurait pas tentées. Une passe au lieu de garder, une prise de risque supplémentaire qui peut faire la différence mais qu’on ne tentera pas à 6-6 par exemple. Si on arrive à avoir ce petit matelas, il n’y a pas de raison qu’on n’y arrive pas ensuite. » Une entame qu’il faudra donc savoir négocier correctement contre Agen.

Avec deux revers tout récemment et une équipe qui a du mal à se détacher véritablement du bas de tableau, la similitude saute aux yeux entre les deux formations. « Ils ont relevé la tête après les petits et grands changements qu’ils ont connus au cours de la saison. Ils sont dans la même dynamique actuelle. Ils ont fait un match semblable au nôtre, c’est un peu une équipe comme nous », affirme le patron cantalien. Deux équipes qui ressemblent mais que le résultat opposera au final.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Tristan FAILLER
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?