Pro D2 - Pas question de faiblir pour les Montois

  • Les Montois de Simon Desaubies devront respecter le jeu et leurs adversaires du soir pour s’éviter une soirée difficile sur leur pelouse. Photo Stéphanie Biscaye
    Les Montois de Simon Desaubies devront respecter le jeu et leurs adversaires du soir pour s’éviter une soirée difficile sur leur pelouse. Photo Stéphanie Biscaye Midi Olympique - Stéphanie Biscaye
Publié le

Forts de leur succès historique en terre agenaise, les Montois s’apprêtent à défier des Montalbanais eux aussi requinqués après leur victoire face à Oyonnax.

C’est encore une étape décisive qui se profile ce soir pour le Stade montois sur la route d’une demi-finale à domicile, objectif de plus en plus assumé au fur et à mesure que l’on se rapproche de l’échéance. En tête à huit journées du terme de la saison régulière, les Landais sont en position de force mais dans cette course à trois pour les deux premières places, aucune baisse de régime n’est permise, et encore moins à domicile.

La victoire du week-end dernier à Agen, acquise au terme d’un spectaculaire renversement de situation, a forcément conforté les certitudes des hommes de Patrick Milhet. La confiance est à son maximum, mais paradoxalement, c’est là que peut résider le danger qui guette le leader. Être trop sûr de soi n’est jamais bon au moment d’affronter un candidat potentiel aux phases finales. Or, Montauban n’a pas dit son dernier mot dans la course à la qualification, et sa victoire probante face à Oyonnax en témoigne.

Patrick Milhet, le manager montois, est conscient de ce contexte : « De notre côté, j’ai la certitude qu’il n’y aura pas de relâchement. Autant j’aurais pu le penser avant le déplacement à Agen, mais le groupe a prouvé qu’il savait se remobiliser entre les matchs et même en cours de rencontre puisque notre seconde période à Agen est à l’opposé de la première. Je n’ai donc pas de crainte de ce côté-là. Mais pour autant, nous devons rester vigilants car les Montalbanais ont besoin de glaner des points en déplacement s’ils veulent rester dans la course aux phases finales. Ils ont des atouts et vont venir jouer leur chance à fond sans véritable pression. À nous de faire le nécessaire pour prendre le match par le bon bout. »

Certes, aucun match n’est gagné d’avance, et les Montois seront bien inspirés de prendre très au sérieux un adversaire qui les a battus au match aller et qui était venu s’imposer la saison dernière sur la pelouse du stade Boniface.

Statistiques opposées

Mais il reste tout de même difficile de parier les yeux fermés sur un exploit des Sapiacains, au regard des statistiques de chacun des protagonistes. Vainqueurs seulement à deux reprises à l’extérieur, les Montalbanais ont encaissé 33 points en moyenne hors de leurs bases quand, a contrario, les Montois présentent un bilan stratosphérique à domicile : aucune défaite, 37 points inscrits en moyenne et 9 bonus offensifs en 11 rencontres. A priori, la balance penche donc très fortement côté landais. Reste à savoir si la victoire montalbanaise face à Oyonnax peut constituer un déclic pour une équipe dont le parcours reste en dents de scie mais qui n’en possède pas moins de nombreux arguments.

Les Montois, lancés dans le sprint final, ne doivent pas s’appesantir trop longtemps sur ce genre de considérations. Le mini-break réalisé sur leurs adversaires directs grâce à leur victoire du week-end dernier doit être confirmé ce soir. Leur puissance offensive et leur sens stratégique devraient les y aider, à condition bien sûr de ne pas mésestimer leur adversaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?