Top 14 - Clermont, un territoire à marquer

  • Plus le droit à l’erreur pour Cheikh Tiberghien et ses partenaires. Photo Icon Sport
    Plus le droit à l’erreur pour Cheikh Tiberghien et ses partenaires. Photo Icon Sport
Publié le

Après s’être symboliquement rendus dans les écoles de rugby de leur région cette semaine, les Clermontois savent qu’ils n’auront pas le droit à l’erreur ce samedi, face au Lou.

C’est pour une jolie initiative que les joueurs de l’ASM ont été missionnés cette semaine. Par petits groupes de deux ou trois, ces derniers ont ainsi été missionnés auprès de vingt-huit écoles de rugby de la région clermontoise, afin de proposer aux enfants de tout le territoire des ateliers techniques et des moments de discussion, sans oublier évidemment les traditionnelles séances de photo et de dédicace. Des moments appréciés à leur juste valeur par tous les intéressés, des plus petits au plus grands. "C’est quelque chose qui se pratiquait déjà avant mais que nous n’avions encore jamais faits depuis mon arrivée ici, à cause de la covid, appréciait l’ailier Cheikh Tiberghien. C’est bien, ça met de la fraîcheur et ça permet d’aller à la rencontre du rugby régional, pour qui l’ASM demeure la tête de la pyramide. Les petits nous l’ont d’ailleurs bien fait sentir…"

Car ce week-end, ce n’est rien moins qu’un des matchs les plus importants de la saison qui se jouera sur la pelouse du stade Marcel-Michelin. Pour une question de leadership régional, d’abord, que les Lyonnais n’ont jamais autant disputé à l’ASM de cette saison. Mais pour une raison plus prosaïque, surtout, qui veut qu’en cas de défaite, la saison des Auvergnats sera plus ou moins terminée… "Nous sommes à huit points de la sixième place, à huit petites journées de la fin, calcule Tiberghien On n’a pas besoin de nos entraîneurs pour savoir qu’à partir de maintenant, la moindre défaite nous condamnerait à ne pas participer aux phases finales. Nous sommes entrés dans le sprint, clairement, et on n’a plus vraiment de droit à l’erreur, encore moins à domicile. C’est pourquoi, même si nous avons conscience de la notion de derby, ce n’est pas ce qui prime dans nos esprits. On le prend simplement comme un match qu’il faut à tout prix remporter, face à une grosse équipe qui présente actuellement la meilleure attaque du championnat."

Tiberghien : "une bonne pression"

Un challenge qui se suffit à lui-même, au vrai, d’autant que les Auvergnats ont affiché un visage plutôt convaincant à domicile depuis quelques mois (une seule défaite en Top 14 au Michelin contre Castres). Des certitudes suffisantes pour éviter de déjouer face à l’enjeu ? Tiberghien en est convaincu. "L’erreur à ne surtout pas commettre serait là et, honnêtement, vu la qualité et l’ambiance de nos derniers entraînements, je ne pense pas que nous allons la commettre, promet Tiberghien. Notre bon match contre Perpignan la semaine dernière y a probablement contribué, c’est toujours mieux de gagner pour préparer le suivant. Il y a de la pression, certes, mais c’est une bonne pression, qui doit nous permettre d’aller chercher le meilleur de nous-mêmes et ne doit surtout pas nous inhiber. Au contraire, avec l’appui de notre public de Marcel-Michelin, c’est le genre d’événement pour lequel on n’aura pas d’excuse si on passe au travers." Aux Jaunards de jouer, alors…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?