Coupe du monde 2023 : la Russie hors-jeu, la Géorgie qualifiée sur tapis vert ?

  • Davit Niniashvili et les Géorgiens semblent en bonne voie pour la qualification.
    Davit Niniashvili et les Géorgiens semblent en bonne voie pour la qualification. Icon Sport - Pierre Costabadie
Publié le

En raison de la guerre en Ukraine, l’adhésion de la fédération russe à World Rugby a été suspendue jusqu’à nouvel ordre. Après l’annulation de son match en Géorgie, la Russie ne disputera donc pas les deux dernières journées du Rugby Championship. Le comité directeur de Rugby Europe doit se réunir le 10 mars pour statuer sur la suite de la compétition qualificative pour le Mondial 2023.

La Géorgie espérait fêter sa qualification pour la Coupe du monde 2023 en s’imposant à domicile le 26 février dernier. La guerre en Ukraine a conduit à l’annulation de la rencontre avant que World Rugby et Rugby Europe décident de suspendre l’adhésion de la Fédération russe (et Biélorusse) jusqu’à nouvel ordre. Reste maintenant à savoir sous quel format va se terminer le Rugby Championship 2022 (anciennement appelé Tournoi B) alors que les résultats de cette compétition, combinés à ceux de l’édition 2021, doivent permettre de qualifier deux équipes pour la prochaine Coupe du monde en France en 2023, et aussi donner un billet pour le dernier tournoi de repêchage qui aura lieu en novembre prochain.

La Géorgie en tête, la Roumanie et l’Espagne pour la deuxième place ?

Selon nos informations, le comité directeur de Rugby Europe doit se réunir le jeudi 10 mars pour statuer sur la suite de la compétition et notamment sur la valeur des résultats obtenus par la Russie jusqu’à son exclusion. Le règlement prévoit dans ce cas-là que tous les résultats soient annulés. C’est-à-dire que la Russie va ainsi perdre tous les points gagnés mais aussi que toutes les autres équipes vont se voir retirer les points acquis face à la sélection russe. Si cette hypothèse, la plus probable en raison des règlements, est retenue, la Géorgie serait alors assurée de terminer en tête du classement cumulé sur les deux éditions, avec un total de 27 points avant les deux dernières journées, puisque les Lelos compteront onze points d’avance sur le Portugal et la Roumanie qui se retrouvent à égalité. Si la qualification de la Géorgie était attendue tant les Lelos ont dominé l’édition 2021, l’exclusion de la Russie change la donne pour décerner le deuxième billet qualificatif.

En effet, l’Espagne, en tête de l’édition 2022 et qui comptait trois points d’avance sur la Roumanie et quatre sur le Portugal perdrait dix points, passant de la deuxième à la quatrième place avec un total de 15 points contre 16 pour la Roumanie et le Portugal. Mais c’est certainement cette dernière équipe qui voit ses chances de qualification se réduire car la sélection entraînée par Patrice Lagisquet n’a plus qu’un match à jouer (en Espagne) alors que la Roumanie et l’Espagne ont encore deux cartouches. En cas de défaite à Madrid le 13 mars, le sort des Portugais serait certainement scellé.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?