Pro D2 - Une victoire à point nommé pour Oyonnax

  • Les Oyomen de Charlie Cassang ont largement dominé Rouen vendredi soir.
    Les Oyomen de Charlie Cassang ont largement dominé Rouen vendredi soir. Icon Sport
Publié le

Après deux revers consécutifs, l’équipe de l’Ain s’est relancée contre Rouen, en passant par le jeu et l’engagement.

L’écart était trop grand entre Oyonnax et Rouen. Nicolas Godignon, qui connait bien le club de l’Ain pour en avoir porté le maillot à la fin des années 90, résume les différences traduites par un score ample « Oyonnax avait besoin de se reprendre mais nous n’avons pas baissé les bras ». Les Rouennais ont ainsi inscrits deux essais, de quoi contrarier un peu Joe El Abd toujours attaché à la rigueur défensive « nous avons manqué de concentration et il faudra corriger ce défaut la semaine prochaine ».

Mais les Oyomen ont néanmoins dominé les débats, imposé leur jeu et retrouvé leur organisation collective. « Après nos deux derniers matchs, on s’est dit des choses et face à Rouen nous les avons respectées. Ce sont les actes qui comptent. Après avoir vécu deux semaines pas faciles nous nous sommes resserrés sur nous-mêmes. L’engagement paye » constate simplement le deuxième ligne Valentin Ursache qui n’a qu’un objectif en tète : « Nous savons ce qui nous attend et nous voulons continuer à préparer notre fin de saison ».

Pour mieux se projeter vers ces lendemains porteurs de toutes les espérances, Joe El Abd n’occulte pas les récentes déconvenues connues par son équipe : « Les deux dernières semaines ont été difficiles et il était primordial que le groupe démontre son caractère. Nous avons bien passé ce test. Ma satisfaction va au-delà du résultat, de la conquête d’un bonus offensif. J’ai vu des attitudes, de la solidarité. C’est ce que nous avions besoin de retrouver. Tout au long du match, et pas seulement après les essais, on a vu les joueurs se regrouper, communiquer. Il était important de rétablir ces connections. Il y a d’autres signes positifs à dégager, le premier essai de Kemara Hauiti-Parapara, le premier match à domicile de Gabriel Favier. Tout cela participe à la dynamique du groupe ».

De retour dans le duo de tête

Pour les Oyonnaxiens ce succès bonifié arrive à point nommé, pour évacuer la double déception des deux dernières sorties…et pour replacer les Oyomen dans le duo de tête avant le prochain choc à Bayonne. « La pression sera sur les Bayonnais » assure Joe El Abd en prenant en compte l’avantage de trois points que son équipe possède désormais.

Pour autant, il n’en oublie pas de formuler à l’adresse de son groupe certaines exigences « à Bayonne, je veux retrouver l’état d’esprit, l’envie, le niveau d’engagement qui ont été les nôtres face à Rouen ». Oyonnax s’est bien repris face aux Normands, Luke Hamilton, de retour à la compétition, en convient : « Il était important de prendre les cinq points ». Repoussé en position de relégable, Rouen aussi jouera très gros ce prochain jeudi en recevant Montauban récent tombeur d’Oyonnax.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?