Top 14 - Aymeric Luc (Toulon) a chassé les démons d’Aguilera

  • Aymeric Luc a chassé les démons d’Aguilera
    Aymeric Luc a chassé les démons d’Aguilera Photos Bernard - Photos Bernard
Publié le

Arrière de Toulon Auteur d’un essai, l’arrière de Toulon a réalisé une très grosse performance pour son retour dans un stade Aguiléra où il avait connu une terrible désillusion, neuf mois plus tôt.

Il avait quitté la pelouse d’Aguilera la tête basse, en larmes, le 12 juin dernier, après avoir manqué sa tentative dans une séance de tirs au but rentrée dans la légende du rugby basque. Samedi, Aymeric Luc faisait son retour pour la première fois dans l’enceinte biarrote. « C’était, avant tout, un retour dans ma région. J’étais impatient de revenir ici. J’ai pu voir ma famille et mes proches, c’est une bonne chose », expliquait le jeune homme au coup de sifflet final.

Quelque peu chambré par des Biarrots qui lui avaient dédié une chanson « Vas-y Aymeric met nous trois points », l’arrière ne s’est pas laissé impressionner par le contexte. « Je me doutais qu’ils allaient être un peu taquins. C’était bon enfant, ça ne fait pas de mal, souriait-il après la rencontre. Mon dernier souvenir ici n’était pas joyeux. Je ne l’ai pas oublié, c’est une évidence, mais l’enjeu du match a pris le dessus. Je ne peux pas faire passer ma performance personnelle avant le collectif. Je suis resté droit sur ça. J’avais envie de gagner avec ma nouvelle équipe, ici à Aguilera, là où j’ai échoué avec la dernière. »

Bon sous les ballons hauts et particulièrement inspiré sur le plan offensif, Aymeric Luc a été un des meilleurs Toulonnais samedi après-midi. Pendant une heure, face au BO, il a multiplié les relances et n’a cessé de créer du danger lorsqu’il venait s’intercaler dans la ligne de trois-quarts du RCT.

Azéma : « Il montre des choses intéressantes »

Il a été le joueur qui a parcouru le plus de mètres balle en main (147) ou celui qui a battu le plus de défenseurs (4). L’ancien Bayonnais a ainsi inscrit un premier essai, refusé par M. Descottes après une faute de son compère Duncan Paia’aua (15e), puis un second à la demi-heure de jeu, cette fois bien valable. « Je suis assez satisfait de ma performance, savourait-il. Il y a des ballons qu’on aurait pu mieux exploiter, on va l’analyser. Après, ça fait surtout du bien de gagner en équipe. »

Titulaire à l’arrière après avoir joué les cinq derniers matchs à l’aile, le garçon a rappelé qu’il est à l’aise pour exprimer la pleine mesure de son talent dans le fond du terrain, où il touche plus de ballons. Franck Azéma, de son côté, soulignait : « Aymeric a fait une belle performance. Il a été capable de remonter les ballons. Il montre des choses intéressantes. »

Appelé par Fabien Galthié pour pallier le forfait de Teddy Thomas, Luc s’apprêtait à rejoindre Marcoussis, dès dimanche après-midi, pour préparer la rencontre des Bleus face aux Gallois. À ce sujet, avant de monter dans le bus, il terminait : « Ces allers-retours sont satisfaisants pour la tête et le niveau. Ça fait du bien aussi d’avoir des objectifs, puis en milieu de semaine, on bascule ensuite avec le club. » Une expérience donnant-donnant pour le Basque qui, s’il continue de jouer à ce niveau, pourrait connaître, dans les prochains mois, une première cape avec les Bleus.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pablo ORDAS
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?