Petites histoires des Grands Chelems

  • Petites histoires des Grands Chelems
    Petites histoires des Grands Chelems ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Retour historique sur les neuf grands chelems français avec des grandes et des petites histoires.

1968

Premier Grand Chelem de l’Histoire obtenu dans des circonstances difficiles. Quatre matchs très serrés avec des coups du sort favorables aux Français. Le Grand Chelem arrive un peu comme tombé du ciel.

Deux frères sont chelemards en même temps : Guy et Lilian Cambérabéro.

27 joueurs participent au quatre matchs, total colossal pour l’époque (il n’y pas de remplaçants autorisés).

Seuls quatre joueurs jouent les quatre matchs : Walter Spanghéro, Elie Cester, André Campaès et Christian Carrère le capitaine.

Le XV de France joue un match amical contre une sélection régionale en plein milieu du Tournoi. Ceci conduit au bouleversement de l’équipe en milieu de Tournoi.

Claude Dourthe est chelemard à 19 ans et quatre mois, record de précocité.

Jacques Fouroux vingt ans, doit jouer le deuxième match mais il est finalement remplacé par Jean-Henri Mir sous l’influence de Jean Gachassin. Fouroux est privé d’un Grand Chelem, il en vivra trois par la suite.

Michel Greffe fait ses débuts lors du dernier match décisif face au pays de Galles. Quatre joueurs font leurs débuts internationaux sur les deux derniers matchs avec Jean-Claude Noble, Jean-Marie Bonal, Michel Yachvili.

1977

Le Grand Chelem peut-être le plus impressionnant. Forts d’un pack terrible et effrayant, les Français s’imposent nettement. Seule l’Angleterre les inquiète un peu.

Le XV de France remporte le Grand Chelem avec les quinze mêmes joueurs. Fait unique. Alain Paco victime d’une crise d’appendicite avant le dernier match tient sa place in extremis. Jacques Fouroux, visage en sang contre l'Ecosse, refuse de sortir.

Les Français n’encaissent aucun essai.

Contre l’Angleterre, la France s’impose 4 à 3 alors que le buteur Alistair Hignell manque six pénalités sur sept.

Guy Novès, entraîneur multi-titré avec Toulouse aurait dû faire partie de l’aventure mais il déclare forfait avant le premier match. Il est remplacé par Jean-Luc Averous.

Dominique Harize joue là son seul Tournoi des Cinq Nations.

1981

Grand Chelem surprise car il succède à un automne catastrophique.

Pour la première fois, le XV de France réussit un Grand Chelem avec un entraîneur officiel, Jacques Fouroux.

L’emblématique Jean-Pierre Rives est capitaine.

Jacques Fouroux devient le premier homme à gagner un Grand Chelem comme entraîneur et comme joueur.

Quatre joueurs gagnent leur deuxième grand chelem : Jean-Pierre Rives, Robert Paparemborde, Roland Bertranne, Jean-François Imbernon.

Le deuxième ligne Daniel Revailler fait ses débuts internationaux à 32 ans et six mois.

Alain Caussade est le premier remplaçant à entrer en jeu dans un Grand Chelem. En Irlande, des forfaits de dernière minute conduisent les Français à jouer avec un ouvreur à l’aile (Alain Caussade) et un demi de mêlée au centre (Yves Lafarge).

1987

Peut-être le Grand Chelem le plus attendu, tant les Français sont complets avec Daniel Dubroca comme capitaine et Philippe Sella et Serge Blanco comme talents supérieurs.

Deux joueurs font le doublé 1981-1987 : Serge Blanco et Pierre Berbizier.

Jacques Fouroux, l'entraîneur, est impliqué dans son troisième Grand Chelem.

Eric Bonneval marque cinq essais dans ce Tournoi. Dont trois contre l’Ecosse.

La France n’utilise que dix-sept joueurs.

Francis Haget remporte le Grand Chelem à 37 ans.

Le Grand Chelem débouche en juin sur la première Coupe du Monde. Les Français seront finalistes.

1997

Premier grand chelem de l’ère professionnelle.

Jean-Claude Skréla remporte le Grand Chelem comme entraîneur après l’avoir remporté comme joueur en 1977. idem pour son alter ego Pierre Villepreux, joueur en 1968.

Abdelatif Benazzi est capitaine, premier capitaine non formé en France, mais au Maroc.

La France s’impose 23-20 en Angleterre après avoir connu 14 points de retard. Christophe Lamaison inscrit 18 points sur cette rencontre avec un “full house”.

Richard Dourthe est le premier joueur à être Chelemard après son père, Claude sacré en 1968.

Dernier tournoi joué par la France au Parc des Princes.

Pierre Bondouy fait ses débuts lors du match décisif face à l’Ecosse.

David Venditti réussit un triplé en Irlande.

Contre l’Angleterre, Marc de Rougemont, pilier ou talonneur, joue troisième ligne.

1998

Pour la première fois, la France réussit deux grands chelems consécutifs. Ce triomphe semble consacrer la supériorité des Bleus sur le rugby européen. Seule l’Angleterre semble en mesure de rivaliser. On pense que les pays celtes ne seront plus au niveau.

Jean-Claude Skréla et Pierre Villepreux gagnent leur deuxième Grand Chelem comme entraîneurs. Ils ont donc été impliqués dans trois grands chelems comme Jacques Fouroux.

Raphaël Ibanez est nommé capitaine pour ce Tournoi. Il débute donc son mandat par un carton plein.

Premier Tournoi disputé par la France au Stade de France.

La France s’impose 51 à 0 face au pays de Galles en terrain théoriquement neutre. Le match se joue à Wembley en Angleterre car le stade de Cardiff était en travaux. C'est la plus large victoire des Français dans un Grand Chelem.

Les frères Lièvremont Marc et Thomas sont tous les deux Chelemards.

Jean-Marc Aué joue son seul match international lors du dernier match face au pays de Galles. Il entre en jeu pour les arrêts de jeu, mais ils durent six minutes.

Le deuxième ligne Thierry Cléda entre ne jeu lors des quatre matchs sans jmais avoir été titulaire.

2002

Premier Grand Chelem à six nations, sur cinq matchs puisque l’Italie a fait son apparition en 2000. La France gagne le match décisif face à une Angleterre très forte.

Premier Grand Chelem pour Bernard Laporte, sélectionneur. Pour la première et seule fois de l’Histoire un sélectionneur chelemard n’est pas un ancien chelemard comme joueur.

Bernard Viviès, adjoint de Laporte remporte le Grand Chelem comme entraîneur après l’avoir connu comme joueur en 1981.

Pour la première fois, des joueurs français chelemards ont été formés dans une autre nation majeure. L’Afrique du Sud pour Pieter De Villiers et Steven Hall, la Nouvelle-Zélande pour Tony Marsh.

Fabien Galthié, Fabien Pelous et Olivier Magne sont les premiers joueurs à gagner trois Grands Chelems.

Contre l’Italie, un coup de gueule mémorable de Bernard Laporte dans les vestiaires est diffusé par la télévision.

2004

Peut-être le Grand Chelem le moins célébré. Il apparaît presque banal car on a le sentiment que les Français ont toujours vocation à écraser le Tournoi avec l’Angleterre. C’est le quatrième en sept ans. Mais la suite prouva qu’on s’était trompé.

Fabien Pelous remporte son quatrième Grand Chelem complet en ayant joué tous les matchs possibles (dix-sept sur dix-huit possibles comme titulaire).

Olivier Magne gagne aussi son quatrième Grand Chelem, mais il n’a pas joué tous les matchs.

Jean-Baptise Elissalde marque 24 points contre le pays de Galles, record pour un match de grand Chelem.

Julien Bonnaire fait ses débuts. Il est le dernier joueur international à exercer une profession .

Dimitri Yachvili remporte ce Grand Chelem et succède à son père Michel couronné en 1968.

Pour la première fois, la France bat une équipe championne du Monde (l’Angleterre).

Bernard Laporte gagne son deuxième Grand Chelem comme sélectionneur, égalant ainsi Jacques Fouroux et Jean-Claude Skréla.

2010

Le XV de France l’emporte dans le sillage de deux joueurs vus comme des phénomènes, le demi de mêlée stratège Morgan Parra et le centre dynamiteur Matthieu Bastareaud. Thierry Dusautoir est capitaine.

Marc Liévremont gagne le Tournoi comme sélectionneur après avoir été chelemard comme joueur en 1998.

Emile Ntamack, adjoint de Lièvremont, gagne le Grand Chelem après l’avoir connu comme joueur en 1997.

Sylvain Marconnet et Frédéric Michalak remportent leur troisième Grand Chelem.

 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?