Pro D2 - Mont-de-Marsan déroule à Bourg-en-Bresse

  • Naituvi a assommé Bourg-en-bresse
    Naituvi a assommé Bourg-en-bresse Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Cinq sur cinq ! Le maillot jaune de Pro D2 boucle le bloc par un nouveau succès. Le Stade montois caracole en tête et fait un mini-break sur ses poursuivants.

De l’occupation et une grosse défense. Puis l’apport d’un banc puissant et quelques éclairs pour s’échapper au tableau d’affichage. Voici la recette gagnante appliquée par le leader sur la pelouse de Bourg. Jusqu’à s’offrir un succès bonifié, 40 à 13. Alors qu’ils jouent leur peau dans la division, les Burgiens sont dans le coup en conquête sur le premier acte mais leurs offensives sont étouffées par les Montois. Ces derniers cherchent d’abord à être très propres dans l’occupation. L’absence de Du Plessis est bien compensée par un jeu au pied très efficace de la charnière Coly - Laousse-Azpiazu. Le Stade montois gagne chaque bataille de gagne-terrain au pied et laisse Bourg sous pression. Sans s’affoler, le leader écarte peu à peu son adversaire (3-11, 44e). Avant de l’éteindre avec l’entrée rapide de cinq remplaçants. « Suite au travail de sape du XV titulaire, l’apport de notre banc nous a fait énormément de bien, confirme l’entraîneur Rémi Talès. Nous avions opté pour énormément de puissance sur celui-ci ».

Naituvi assomme Bourg-en-bresse

Sur la première action avec les nouveaux entrants, le Stade montois marque un essai en première main derrière mêlée grâce à la vitesse de Wame Naituvi. Le centre fidjien bonifie ensuite un mauvais jeu au pied burgien pour lancer une offensive finalisée par Jules Even. « Nos joueurs ont mis beaucoup de pression à leurs botteurs qui ont eu quelques défaillances dans le jeu au pied, souligne le technicien montois. Nous étions venus pour jouer ces coups-là à fond et cela a bien fonctionné  ». On retrouve ainsi Wame Naituvi dans un slalom géant au cœur de la défense adverse pour un ultime essai. Entre-temps, son compère Vereniki Goneva a conclu une nouvelle offensive après un petit jeu au pied de Léo Coly. Les Montois valident alors un cinq sur cinq sur ce bloc.

« Nous savions que ce bloc serait déterminant, j’avoue que nous n’avions pas envisagé de gagner les cinq matchs, apprécie Rémi Talès. C’est chose faite et avec le bonus en plus. Les voyants sont au vert, même si nous avons eu pas mal de casses sur ce bloc-là. Le point positif c’est que les joueurs qui ont remplacé les blessés ont répondu présent et ont fait une belle performance. C’est la force du groupe cette année, les joueurs ont une totale confiance du staff et entre eux et cela se voit sur le terrain ». Cette confiance permet aux Montois de jouer complètement libéré et de dribbler les embûches sans sourciller. « Même quand nous avons un coup de moins bien, qu’un joueur fait un mauvais choix ou une faute, il y a un coéquipier à côté pour gommer cela voire même bonifier l’action négative, apprécie le troisième ligne Willliam Wavrin. Il y a une osmose qui se crée ». Mont-de-Marsan est sur un petit nuage, qui domine le championnat.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Julien VEYRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?