Tournoi des 6 Nations U20 - Les Bleuets peuvent y croire !

  • Louis Le Brun et les Bleuets peuvent toujours croire à une victoire finale dans ce Tournoi. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Louis Le Brun et les Bleuets peuvent toujours croire à une victoire finale dans ce Tournoi. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Grâce à leur succès bonifié au pays de Galles, le XV de France peut toujours remporter le Tournoi. L’affrontement face aux Anglais lors de l’ultime journée hante déjà tous les esprits.

À la découverte du calendrier des Bleuets pour ce Tournoi 2022, il fallait être un mauvais observateur pour ne pas remarquer ce fameux « Crunch » programmé le 20 mars au soir. L’équipe de France des moins de 20 ans voulait tout mettre en œuvre pour s’offrir un match de prestige face à l’Angleterre dimanche prochain, et elle a réussi son coup. Jean-Marc Béderède et ses protégés auront l’occasion de remporter le Tournoi à Perpignan, sur la pelouse d’Aimé-Giral. Une soirée de gala possible grâce à la victoire française en terre galloise ce vendredi soir. Les Bleuets se sont brillamment sortis du piège tendu par les Diables Rouges, bien motivés à l’idée de gâcher les rêves de titre des Tricolores. Le début de la rencontre a prouvé la supériorité française. Deux essais dans le premier quart d’heure laissaient présager une soirée assez paisible, mais c’était en laissant de côté le caractère des locaux, qui n’allaient pas s’incliner largement sans combattre.

Toujours un problème d’indiscipline

Il y a deux semaines, les Bleuets avaient terminé la rencontre en Écosse à treize contre quinze après avoir écopé de deux cartons rouges. Cette fois-ci, même nombre de cartons mais couleur différente pour les Français. En fin de première période, le virus de l’indiscipline a une nouvelle fois contaminé les troupes de Jean-Marc Béderède : « On a tout simplement manqué de gestion en fin de premier acte. Trop de fautes bêtes qui ont naturellement remis les Gallois dans la partie. Ce sont des choses qu’il faut que l’on améliore pour la rencontre de la semaine prochaine. » Effectivement, deux exclusions temporaires ont permis au XV du Poireau de revenir à cinq petits points à la pause. Bien heureusement, les Tricolores se sont rapidement repris en seconde période pour ne rien laisser espérer à leurs adversaires. « Dans le second, on leur a tout simplement dit d’arrêter de bêtement jouer dans notre camp et d’occuper le terrain, avoue le manager général français. C’est ce qu’ils ont fait de belle manière, cela nous a permis de vivre une fin de rencontre un peu plus tranquille. » Trente dernières minutes beaucoup plus maîtrisées de la part du XV de France qui ont vu Enzo Reybier surgir de nulle part pour intercepter une passe galloise et offrir le point de bonus offensif aux siens. Les remplaçants tricolores feront eux aussi le boulot dans les ultimes minutes pour donner encore un peu plus d’ampleur au tableau d’affichage : « Au final, nous passons presque cinquante points à l’extérieur, ce n’est pas rien. »

L’Angleterre dans toutes les têtes

On ne va pas se mentir, au coup de sifflet final de cette rencontre face aux Gallois, nombreux étaient ceux qui avaient déjà hâte d’être à dimanche soir prochain. Quoi de mieux qu’un « Crunch » pour clôturer ce Tournoi 2022 ? Cette affiche ne sera pas sans enjeu, qui plus est. « Cela va être un beau challenge, se réjouit Jean-Marc Béderède. Les joueurs ont à cœur de gagner la compétition, et cela passera par une victoire face aux Anglais. » Pour l’évènement, l’antre perpignanais d’Aimé-Giral devrait être chauffé à blanc, ce qui rajoutera un énorme soutien supplémentaire derrière les jeunes français : « C’est certain qu’au-delà de l’enjeu, il y aura le contexte à prendre en compte. On s’attend à une belle ferveur à Perpignan avec notre public qui nous poussera. Ce sera un très gros match, à nous de bien le préparer pour faire le travail ! » Les Bleus peuvent y croire, ils sont peut-être à quatre-vingts minutes d’écrire une nouvelle belle page de la formation française.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?