Transferts - Info Midol : le feuilleton Sinzelle se durcit

  • Jérémy Sinzelle voudra t-il donner une nouvelle orientation à sa carrière ? Photo Icon Sport
    Jérémy Sinzelle voudra t-il donner une nouvelle orientation à sa carrière ? Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme révélé dans ces colonnes, le trois-quarts polyvalent était semble-t-il poussé vers la sortie du club maritime. Toulon et Montpellier avaient déjà avancé leurs pions pour l’accueillir mais le président Vincent Merling ne paraît pas enclin à lâcher son joueur encore sous contrat.

Sous quel maillot évoluera Jérémy Sinzelle la saison prochaine ? Impossible de le dire et le feuilleton autour de lui pourrait durer de longues semaines. Le 25 février dernier, nous révélions dans ces colonnes que le trois-quarts polyvalent de La Rochelle, âgé 31 ans, devrait être poussé vers la sortie du côté du club maritime, malgré un contrat qui court jusqu’en 2023. Selon nos informations, son manager Ronan O’Gara lui aurait signifié, quelques jours plus tôt lors d’un entretien individuel, qu’il n’entrait plus dans ses plans pour l’exercice à venir. Ceci alors que le joueur se serait bien vu poursuivre l’aventure à plus long terme du côté de La Rochelle, où il est couteau suisse de la ligne arrière depuis plusieurs années.

Dès lors, son nom a vite circulé sur le marché des transferts et, au vu du profil de l’intéressé, plusieurs écuries l’ont sondé. Comme déjà indiqué dans ces colonnes, Toulon et Montpellier se sont clairement positionnés et ont pris une longueur d’avance pour accueillir Sinzelle, avec chacun des arguments à faire valoir. Le RCT, son club formateur, et le MHR, où officie Philippe Saint-André qui l’a lancé en Top 14, et Geoffrey Doumayrou, l’un de ses meilleurs amis.

La direction rochelaise tient à lui

Le futur de Sinzelle semblait ainsi se dessiner loin de la côte atlantique. Sauf que son départ, dont l’éventualité a provoqué un fort émoi chez les supporters rochelais qui l’apprécient beaucoup et n’oublient pas combien il fut précieux à tous les postes qu’il a occupés à Marcel-Deflandre, n’est pas encore acté. En effet, si O’Gara ne paraît pas vouloir faire de lui un élément central de son projet sur le plan sportif, la direction du club semble en revanche tenir à Sinzelle. Selon nos informations, le président Vincent Merling serait pour l’heure réticent à l’idée de le voir quitter son équipe et n’entend donc aujourd’hui pas le lâcher. La porte restera-t-elle fermée pour autant ?

Le dernier élément à prendre en compte, et non des moindres, demeure évidemment le désir du joueur lui-même. Échaudé par ces récents épisodes, l’ancien Parisien - arrivé à La Rochelle en 2017 après cinq années au Stade français - se serait résolu à donner un autre virage à sa carrière. Ses dirigeants pourraient-ils le convaincre de continuer son histoire en Charente-Maritime ? Seraient-ils prêts à le libérer si le joueur veut absolument s’en aller ? Dossier à suivre encore de près.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
style17000 Il y a 3 mois Le 15/03/2022 à 11:47

O'gara n'ira jamais au combat contre son président, ensuite Jérémy est encore sous contrat avec la Rochelle, ce qui veut dire que s’il part avant, il faudra qu'un club verse un dédommagement !