Finhan, le parfait outsider

  • Les Finhanais ont rajeuni leur effictif pour le meilleur. Photo DR
    Les Finhanais ont rajeuni leur effictif pour le meilleur. Photo DR
Publié le

Demi-finaliste du championnat de France 3e Série en 2020, l’USF confirme en 1re Série et le club a des ambitions bien légitimes.

Dans le monde ovale, on a tendance à associer le rugby à la vigne. Les résultats d’une équipe son souvent comparables à la qualité des crus. Il y a des bonnes et mauvaises années. À Finhan, un patelin Tarn-et-Garonnais de 1 500 âmes, le rugby on le savoure depuis plus d’un siècle, 102 ans très exactement. Au cours de cette longue histoire, il y a eu des moments exquis. Les anciens ont encore en mémoire le double sacre régional en 1977 et 1978 en Première et Deuxième Série. Plus douloureux lors de la décennie précédente, le club alors au dernier échelon régional n’avait connu que des défaites. Depuis l’USF connaît un moment beaucoup plus glorieux. Demi -finalistes du championnat de France Troisième Série en 2019, le club confirme cette belle performance. Actuellement en Première Série, troisième de sa poule derrière les intouchables Brassac-Sidobre et Quint-Fonsegrives, l’USF est déjà assurée de jouer son barrage d’accès aux huitièmes de finale à domicile, la saison est en grande partie réussie.

23 ans de moyenne d’âge

Cette belle aventure sportive est le fruit du trio Philippe Boué, Marcel Baqué et Dominique Valéry lequel a parfaitement structuré le club tant sur le plan financier et de la communication. L’image est flatteuse puisque lors de chaque rencontre à domicile, le public est de plus en plus nombreux lors des rencontres à Max-Amouroux ce qui n’est pas fait pour déplaire au trésorier. Sur le plan sportif, le mérite revient au quatuor d’entraîneur dont le message est parfaitement passé entre les anciens et les nouvelles recrues dont un contingent d’anciens beaumontois. L’atout principal de ce groupe c’est une moyenne d’âge de 23 ans qui ne déplaît pas à Bertrand Molina le manager général. "Au sein du groupe, on apprécie l’apport de ces jeunes, ils amènent de la fraîcheur, leur état d’esprit est remarquable. En début de saison, nous pensions évoluer en Deuxième Série, la Ligue nous a positionnés en Première. Nous avons bien relevé le défi en obtenant la qualification. Maintenant, on prépare la phase éliminatoire avec l’espoir de jouer un rôle intéressant." Les Finhanais ont une petite idée derrière la tête, celle de contester la hiérarchie établie. L’outsider de la Première Série s’autorise à penser qu’il peut évoluer dans la prochaine régionale 1 la saison prochaine ?

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?