Le règne de Dupont s’étend encore

  • Antoine Dupont.
    Antoine Dupont. Midi Olympique. - Patrick Derewiany.
Publié le

Depuis un an, rien ne résiste au demi de mêlée et capitaine du XV de France. Que ce soit les titres collectifs ou les distinctions, le Toulousain rafle absolument tout. Sa prestation colossale, samedi soir, dans un match d’une importance capitale, prouve que l’intéressé est loin d’être rassasié.

Comment prétendre que ce grand chelem ne porte pas le sceau d’Antoine Dupont ? Il en est le capitaine, douze ans après Thierry Dusautoir à qui il avait déjà succédé comme Oscar monde Midi Olympique et meilleur joueur du monde, et il a encore sorti une prestation majuscule contre l’Angleterre samedi, dans le match le plus important du rugby français depuis 2011. "C’était du Toto XXL, explique Maxime Lucu. Rien qu’à le voir avant le coup d’envoi, je savais qu’il allait sortir un grand match. Il avait le regard des grands jours." Cela n’a pas raté. Entendre sa doublure parler ainsi de lui en dit long sur le respect ultime qu’il inspire à ses partenaires et ses concurrents.

"Antoine, ce n’est pas le meilleur joueur du monde pour rien, souffle Melvyn Jaminet. Il l’a encore prouvé. C’est un leader dans la vie du groupe et sur le terrain. Quand on joue avec lui, on a envie de le suivre. à ses côtés, nous sommes sereins. Quand un joueur pareil est dans une équipe, il pousse tous les autres vers le haut. Il fait beaucoup de bien à tout le monde."

Sauf à ses adversaires… Le propre des immenses joueurs, c’est de répondre présent le jour J. Et le demi de mêlée du Stade toulousain a fait vivre un cauchemar aux Anglais au Stade de France. Plusieurs articles étaient parus dans la presse britannique la semaine passée sur l’entraînement spécifique suivi par Ben Youngs pour le contrer… Ce qui ne l’a pas empêché de le voir, impuissant, s’échapper et mettre un raffut d’anthologie au talonneur Jamie George pour inscrire l’essai de la victoire. Sans oublier son récital en défense ou au pied. Bernard Laporte admiratif : "C’est un champion. […] C’est LE patron de cette équipe."

"Pas envie que ça s’arrête"

Véritable phénomène de ce sport, Antoine Dupont évolue sur une autre planète depuis un an. Champion de France et d’Europe, meilleur joueur européen, Oscar d’or Midi Olympique pour la troisième année consécutive, Oscar monde, meilleur joueur du monde pour World Rugby, capitaine de la victoire historique contre les All Blacks en novembre, le Pyrénéen vient d’étendre encore un peu plus son règne avec ce nouveau titre. Et on voit mal comment le Comité des 6 Nations pourrait ne pas lui attribuer le titre de meilleur joueur du Tournoi (comme il l’avait été en 2020). Rien ne lui résiste.

"Je me sens privilégié, avoue Dupont. J’ai eu la chance de tout gagner avec mon club et j’ai pu la mesurer… Certains ont eu de grandes carrières mais n’ont pas eu l’opportunité de soulever des trophées. Le faire avec Toulouse, puis le faire maintenant avec l’équipe de France à mon âge (25 ans, N.D.L.R.), je sais que je suis très chanceux. J’évolue dans une génération performante mais, quand on se trouve dans une dynamique pareille, on n’a surtout pas envie que ça s’arrête. Cela motive pour continuer à travailler et à vivre ce genre de moments."

Dupont est donc loin d’être rassasié. Voilà qui tombe bien, avec la Coupe du monde 2023 qui se profile et qui nourrit désormais ses ambitions. Mais, puisque l’ancien Castrais est un boulimique de ce jeu qu’il adore par-dessus tout, il a récemment confirmé qu’il souhaitait participer aux jeux Olympiques de Paris en 2024 avec France 7, comme cela avait été révélé dans ces colonnes. En même temps, puisque tout ce qu’il touche se transforme en or… Certes, ce XV de France recèle de talents mais chaque grande équipe est d’abord sublimée par un garçon hors normes qui rend les autres meilleurs autour de lui. "Antoine remplit son rôle de capitaine à merveille, c’est un exemple", assure Romain Taofifenua. Alors, continuez de prendre les pas du guide.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?