Contre le CO, Brive joue une partie de son avenir

  • Pas épargné par les blessures cette saison, Nico Lee est de retour au meilleur des moments. Le centre fait partie de ces éléments qui seront importants dans la lutte pour le maintien.
    Pas épargné par les blessures cette saison, Nico Lee est de retour au meilleur des moments. Le centre fait partie de ces éléments qui seront importants dans la lutte pour le maintien. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

A l’aube du sprint final, les Corréziens peuvent compter sur le retour de blessure de plusieurs cadres, notamment derrière. Des atouts importants dans la course au maintien.

Les Brivistes pensaient avoir fait le plus dur dans la course au maintien en décrochant dix points en trois réceptions au mois de février. Mais voilà, la réalité du Top 14 revient toujours. Et la coupure de deux semaines est arrivée à point nommé, comme l’admet Jeremy Davidson. "Nous avons connu une période, au mois de février, très intense avec beaucoup de pression sur ces trois matchs à domicile. Mais lors de la dernière journée, tous nos adversaires directs ont gagné. Cela nous met de nouveau sous pression." Désormais lancés dans le sprint final vers la quête du maintien, les Brivistes le savent, ils ne doivent pas laisser de points en route, surtout à domicile. "Nous devons impérativement l’emporter contre Castres, prévient le manager corrézien. C’est un match très important pour l’avenir du club. On a vraiment besoin de ces points pour être plus ambitieux et regarder plutôt vers l’avant."

Une coupure bénéfique pour les corps

Pour aborder de la meilleure des manières ces six matchs primordiaux pour l’avenir du CAB, Jeremy Davidson et son staff ont décidé d’accorder une semaine de vacances aux joueurs avant de se retrouver et préparer durant deux semaines la réception des Castrais. "Nous avons profité de cette coupure pour donner aux joueurs une semaine de repos obligatoire. C’était le meilleur moment pour le faire. Je crois d’ailleurs que la plupart des équipes en ont fait de même."

Un interlude qui aura eu le mérite de régénérer les corps et de vider l’infirmerie. Ainsi, Thomas Laranjeira ou encore Nico Lee sont revenus de blessure pour garnir les rangs de la ligne de trois-quarts corrézienne. Derrière, l’effectif est de fait quasiment au complet. Seuls Paul Abadie et Sevanaia Galala sont forfaits. Une profondeur d’effectif intéressante qui offre une multitude de solutions au moment d’aborder cette dernière ligne droite. "Nous avons un gros groupe de joueurs professionnels disponibles en ce moment. Durant les mois précédents, nous avions pas mal d’Espoirs dans l’effectif à l’entraînement. La plupart du groupe est revenu en forme. C’est bénéfique. Avec le beau temps aussi de retour, nous espérons mettre plus de volume dans notre jeu et faire plaisir à nos supporters", conclut Jeremy Davidson. Des supporters qui espèrent vivre un printemps radieux en Corrèze…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?