Courbevoie : une course à la meilleure chance

  • La course à la qualification est lancée pour Courbevoie et Gennevilliers. Le derby des Hauts-de-Seine promet d’être féroce.
    La course à la qualification est lancée pour Courbevoie et Gennevilliers. Le derby des Hauts-de-Seine promet d’être féroce. Ivan Tessier
Publié le

L'équipe de Courbevoie ira disputer ce week-end un match important à Gennevilliers, pour essayer d'éviter les barrages de Fédérale 2.

Le département des Hauts-de-Seine sera le théâtre d’un derby de Fédérale 2 alléchant ce week-end à Gennevilliers. Les joueurs de Courbevoie s’y déplaceront pour tenter de ravir la seconde place à leurs voisins. Cette seconde place est importante. Dans cette compétition qui offrira vingt-quatre montées dans la division supérieure — record historique — la probabilité d’accéder à la Fédérale 1 sera de "trois chances sur quatre" pour ceux qui éviteront les barrages. C’est-à-dire pour les deux premiers de chaque poule. Ils accéderont directement à la double confrontation pour la montée en seizième de finale. Ils joueront automatiquement face à des équipes classées entre la troisième et la sixième place de leur groupe. Ils joueront aussi le match retour sur leur terrain. Clairement, la montée sera facilitée. Et s’ils perdent ces seizièmes de finale, ils auront ensuite une nouvelle chance d’accéder à la Fédérale 1, via une double confrontation organisée contre l’un des autres perdants des seizièmes de finale. "On ne va pas se raconter d’histoire, cette saison est très facilitante pour monter, et finir premier ou deuxième de poule augmente considérablement les chances d’y parvenir, commente l’entraîneur de Courbevoie Thibaut Neumann. Pour nous, ce sera forcément difficile de finir deuxième. Après ce match à Gennevilliers et la réception de Poitiers, nous devrons encore aller au Havre lors de la dernière journée. Mais la possibilité existe, et nous allons la jouer tant que nous pourrons. Ce qui passe forcément par une victoire dans ce derby des Hauts-de-Seine."

Retour du capitaine

L’équipe de Courbevoie se déplacera à Gennevilliers avec ses forces retrouvées. Le pilier et capitaine Fabien Favoinot sera de retour de suspension. Et les trois secondes lignes qui faisaient défaut, Valentin Cuoq, Baptiste Amon et Archibald Le Flanchec, absents sur blessure ou en raison d’une suspension, feront également leur retour. Le cinq de devant qui avait beaucoup manqué à Nantes (39-16), et même contre Sarcelles malgré la victoire (26-16), sera de nouveau sur le pont. "C’est très bien, nous en aurons besoin, apprécie Thibaut Neumann. Nous allons disputer un match dur, et nous aurons besoin de disposer de toute notre densité." "L’équipe a montré qu’elle avait de la conviction, estime le président Bertrand Nicol. Ce sera forcément un match super, de haute intensité, contre un club ami, à l’issue duquel nous pourrons commencer à programmer notre fin de saison." Malmenée il y a quatre mois par sa défaite surprise à Boulogne (22-21), chez le dernier de la poule, ce qui avait provoqué un "brainstorming" général, cette équipe de Courbevoie est parvenu à revenir dans les hauteurs du classement en produisant une série de succès convaincants. Peut-elle prolonger son effort, et remporter ses trois dernières oppositions, pour accéder sur la deuxième place au "trois chances sur quatre" de monter ? Premier élément de réponse dès dimanche.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Guillaume CYPRIEN
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?