Les Dragons filent en quart

  • Face au leader du Championship, les Dragons ont mis longtemps à entrer dans le match avant de prendre les devants dans les derniers instants. Photo Nicolas Parent
    Face au leader du Championship, les Dragons ont mis longtemps à entrer dans le match avant de prendre les devants dans les derniers instants. Photo Nicolas Parent
Publié le

Les Catalans se sont qualifiés en éliminant Featherstone samedi (27-14) et retrouveront St Helens dans deux semaines à Perpignan.

Les Sang et Or se sont employés à fournir de gros efforts pour se sortir des griffes de Featherstone, leader du Championship. Samedi, les Dracs ont validé leur billet pour les quarts de finale de la Cup, en éliminant des Anglais qui ont rapidement pris le score (10-0). Les Catalans ont manqué de fraîcheur et de clairvoyance pendant une grande partie de la rencontre. Il a fallu que les avants prennent en main les clés du camion pour inverser la tendance et permettre à l’équipe de se qualifier. En début de seconde période, les Rovers inscrivent un essai qui plombe l’ambiance (14-8) et qui commence à faire monter l’inquiétude dans les tribunes de Gilbert-Brutus. "Nous avons été horribles en attaque et ça fait deux rencontres que l’on évolue moins bien avec le ballon", a avoué l’entraîneur Steve McNamara. Un coach qui a apprécié de voir ses "gros" prendre le jeu.

Sam Kasiano, Gil Dudson, Dylan Napa, Benjamin Garcia, Mickaël Goudemand et Mike McMeeken ont causé de gros dégâts au milieu de la défense des Rovers. Des incursions salvatrices que chacun a appréciées. "Il y a une bonne mentalité dans cette équipe et même quand nous sommes menés, on se recentre sur nous-même, on ne lâche rien et nous revenons au score. Le rouleau compresseur, on le connaît et quand il se met en marche, il fait mal. Quand on n’arrive pas à jouer en équipe, il faut le faire autour des tenus et c’est ce que nous avons fait. L’absence de Mitchell Pearce a bouleversé plusieurs choses, même si Tyrone May a fait un bon match. Mais en nous concentrant au milieu, ça nous a permis de passer", a analysé le pilier Goudemand.

Un avertissement pour la suite

À ses côtés, le deuxième ligne Joe Chan se montre plus dur et plus critique : "Nous n’avons pas été assez solides en défense et efficients avec le ballon. On n’a pas fait ce qu’il fallait pour nous mettre dans de meilleures conditions. Ce n’est pas en jouant et en défendant comme ça que l’on ira loin cette saison. Il faut se servir de cet avertissement pour la suite. Il y a eu des joueurs grippés dans l’équipe mais ce ne doit pas être une excuse et ça ne le sera jamais. En revanche, il faudra être plus fort à Huddersfield, sinon ils vont nous marcher dessus vendredi."

Humblement, les Dragons ont donc apprécié la qualification, avec surtout beaucoup de modération. "Nous sommes déçus de nos deux dernières performances pendant lesquelles on prend quand même les points sans bien jouer. Nous voulons tous aller le plus loin possible dans cette Cup. Nous avons tous en mémoire 2018 et l‘engouement qu’il y a eu autour du club à cette occasion. Je n’y ai pas participé mais j’en rêve. Nous venons de franchir une première étape, place à la suite", conclut le centre Arthur Romano qui, une heure après la victoire des siens, a apprécié de voir le tirage au sort des quarts de finale. Ce sera St Helens, le vainqueur de l’édition 2021, qui sera à Gilbert-Brutus le week-end des 9 et 10 avril. Oui, les Catalans ont tiré le gros lot mais cette fois, ce sera dans le chaudron de Perpignan que les Sang et Or viseront l’exploit.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?