L’incroyable mois de mars du Palois Marco Zanon

  • Le trois-quarts centre international italien Marco Zanon a livré une belle prestation, pour sa première sous le maillot palois.
    Le trois-quarts centre international italien Marco Zanon a livré une belle prestation, pour sa première sous le maillot palois. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Le trois-quarts centre international italien, arrivé à Pau au lendemain de la victoire de l’Italie au pays de Galles, a disputé ses 80 premières minutes en Top 14.

Les semaines passent, les bonheurs s’empilent, les émotions se multiplient pour Marco Zanon, 24 ans depuis le mois d’octobre. L’international italien pouvait encore une fois avoir un grand sourire ce samedi soir au stade du Hameau. Il venait de disputer son premier match en Top 14, avec un succès à la clé. Et avec seulement quatre jours d’entraînement dans les jambes avec sa nouvelle équipe, l’ancien joueur de Trévise était certainement le seul à trouver grâce aux yeux d’un Sébastien Piqueronies particulièrement remonté par la prestation de son équipe. « Il s’est très vite acclimaté, avec rigueur et sérieux. Il a très vite basculé dans ce championnat qu’il ne connaissait pas. Je considère que cette première semaine est une pleine réussite. »

Arrivé dimanche soir dernier dans le Béarn après le dernier match de l’Italie à Cardiff face au pays de Galles, Marco Zanon était titulaire face à Perpignan, disputant l’intégralité de la rencontre et gardant sa lucidité dans les dernières minutes alors que la Section, réduite à quatorze, était en passe de s’embourber. Antoine Nicoud, l’entraîneur notamment en charge des trois-quarts, devenu aussi interprète, était aussi satisfait de cette grande première : « Il a eu une super approche pendant les quatre jours d’entraînement. Il a été à l’écoute de tout, et s’est concentré à faire les choses proprement, avec précision. On l’a trouvé très stable toute la semaine. Il a beaucoup questionné, fait beaucoup de vidéo. Il a fait un match propre, au service des autres et de l’équipe. Et il nous aide clairement à gagner aujourd’hui. »

« Quand l’opportunité s’est présentée, je ne me suis pas posé de question »

Assis dans un canapé, Marco Zanon paraît tout de même un peu fatigué par cette première en Top 14 mais il se souviendra toute sa vie de ce mois de mars 2022, lui qui a demandé sa compagne, l’athlète Ottavia Cestonaro, en mariage sur la pelouse du stade Olympique de Rome le 13 mars à l’issue de la rencontre face à l’Ecosse, avant de participer à l’exploit italien face aux Gallois.

« C’est vrai que beaucoup de choses nouvelles se sont produites, répond l’Italien calmement. Je crois surtout que je me suis mis dans les meilleures conditions pour que cela arrive. Je me suis toujours dit que je voulais vivre une expérience à l’étranger pendant ma carrière pour me jauger dans un grand championnat et le Top 14 est certainement le meilleur championnat d’Europe et même du monde. Quand l’opportunité s’est présentée, je ne me suis pas posé de question car je voulais rajouter cette ligne à mon CV pour être reconnu comme un joueur de très haut niveau. » 

Des envies d’ailleurs que la formation du Benetton Trévise a parfaitement compris : « J’ai grandi avec ce club puisque j’y suis depuis 2012. Et je suis redevable à Trévise qui m’a permis d’être là où j’en suis aujourd’hui. J’ai toujours eu de très bonnes relations avec les dirigeants, qui ont compris, qu’après cinq saisons avec les seniors, évoluer en Top 14 était une réelle opportunité pour moi. »

Il n’a donc pas hésité à venir s’installer tout seul à Pau. « Je suis venu tout seul car ma fiancée est en pleine préparation des championnats d’Europe et du monde cet été. C’est une très grande année pour nous. On travaille tous les deux pour s’épanouir au plus haut niveau. » Il espère maintenant que le mois d’avril débutera aussi bien que ce fabuleux mois de mars : « Je suis très content car toute l’équipe et tout le staff m’a mis dans les meilleures conditions. Je suis heureux de la victoire et je suis déjà impatient de jouer face à Biarritz. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?