Top 14 - Brive, la touche gagnante

  • Par deux fois, So’otala Fa’aso’o a renversé Jérémy Fernandez sur la même  combinaison après touche pour aller marquer. Photo Diarmid Courrèges
    Par deux fois, So’otala Fa’aso’o a renversé Jérémy Fernandez sur la même combinaison après touche pour aller marquer. Photo Diarmid Courrèges
Publié le

Sur une même combinaison en touche, le puissant numéro 8 So’otala Fa’aso’o a fini dans l’en-but. Un doublé qui permet aux Corréziens de décrocher un point de bonus important dans la lutte pour le maintien.

Qu’a pu se dire le jeune demi de mêlée castrais Jérémy Fernandez quand il a vu par deux fois le surpuissant So’otala Fa’aso’o débouler sur lui, propulsé par deux coéquipiers, à quelques mètres seulement de la ligne d’en-but ? Courageux, ce pur produit de la formation tarnaise a bien tenté de stopper le numéro 8 corrézien, mais a fini par se faire logiquement emporter. Une combinaison bien travaillée tout au long de la semaine sous la houlette d’Arnaud Méla, et très bien exécutée samedi. « C’est notre petit secret ça, sourit Esteban Abadie. On travaille bien la semaine sur les défenses adverses. Nous avions identifié qu’ils défendaient avec le numéro 9 dans le couloir petit côté et nous avons des joueurs puissants comme « Sooty » (So’otala Fa’aso’o, N.D.L.R.). On s’était dit que si nous arrivions à bien bloquer le pilier, ça libérait "Sooty" avec deux ou trois mecs face au seul demi de mêlée. Après voilà, quand il est lancé avec deux gars pour le propulser ce n’est pas évident de l’arrêter. On l’a faite deux fois, et cette combinaison est passée les deux fois. Tant mieux, c’est qu’on a bien bossé ! »

Une défense aérienne encore importante

Deux touches décisives offensivement donc, mais c’est aussi en défense dans les airs qu’Esteban Abadie - meilleur contreur du championnat - et les siens se sont une nouvelle fois illustrés contrariant l’alignement du CO à six reprises. « Les Castrais avaient mis une composition très massive, mais moins à l’aise dans les airs. Nous avons des profils plutôt aériens donc on avait ciblé ce secteur pour les mettre à mal. Ça fait quelques matchs que nous sommes plutôt pas mal sur les touches défensives. » Un secteur où l’arrivée à l’intersaison d’Arnaud Méla se ressent. « Arnaud fait du très bon boulot depuis le début de l’année. Il nous a apporté un nouveau système que maintenant tout le monde connaît parfaitement. Ça porte ses fruits donc c’est une bonne chose »  , poursuit l’auteur du premier essai corrézien samedi.

Si les Brivistes ont connu, par contre, quelques imprécisions sur leurs lancers, ils auront su bien négocier les bonnes munitions à quelques mètres de la ligne castraise pour aller décrocher un point de bonus important dans la course au maintien. « Décrocher ce bonus sur la dernière action, c’est un peu la cerise sur le gâteau », conclut Esteban Abadie.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Romain LAFON
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?