Top 14 - Soupe à la grimace pour Clermont

  • Venu à Mayol pour se rapprocher du Top 6, Clermont s’est sabordé et a grillé un joker de plus vers son objectif de phase finale.
    Venu à Mayol pour se rapprocher du Top 6, Clermont s’est sabordé et a grillé un joker de plus vers son objectif de phase finale. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Venu à Mayol pour se rapprocher du Top 6, Clermont s’est sabordé et a grillé un joker de plus vers son objectif de phase finale.

« Sur ce match, hormis les vingt dernières minutes, on ne peut prétendre à rien. C’est un coup d’arrêt parce qu’on prend zéro point. » En conférence de presse, Morgan Parra a fulminé sa colère. Et on pouvait le comprendre. Dans le Var, les Auvergnats ont eu la possession (55 %), gagné la bataille du territoire (66 %), parcouru plus de mètres le ballon dans les mains (442 contre 286), battu plus de défenseurs (22 contre 15). Pourtant, malgré des statistiques toutes à leurs avantages, ils repartent les valises vides de point. « Le constat est simple, on leur donne dix-neuf à vingt et un points sur trois essais. Ça n’enlève rien à Toulon qui a joué sur ses forces. »

Englués dans le ventre mou (8e), les équipiers de Lopez ont mal géré l’avant et l’après mi-temps en concédant des essais de Gros (40e+2), en force, et Luc (47e), au terme d’une interception. « On se procure les actions mais il faut que l’on soit plus fort et que l’on tienne le match, a poursuivi le demi de mêlée. On doit sortir à la mi-temps à 12 à 8 et on sort avec sept points de plus. » L’analyse est partagée par Jono Gibbes : « Il aurait fallu être très précis et nous ne l’avons pas été. Ce manque de constance est décevant notamment en conquête. » Sur les basiques, ils ont égaré cinq ballons (trois en mêlée et deux en touche).

« On a manqué une opportunité de basculer du bon côté »

Avec un atout de moins, et cinq journées restantes, l’ASMCA s’apprête à disputer des matchs couperets sans filet de sécurité. « On va devoir ne pas faire de faux pas à la maison, a pointé Parra. Il nous faut des points, et presque deux victoires à l’extérieur… » Un sans-faute qui risque d’être ardu avec notamment un déplacement au CO et la réception du MHR. Pas défaitiste pour autant, le manager néo-zélandais voulait déjà basculer vers le rendez-vous de samedi prochain, face au CA Brive : « Si tu n’es pas déçu et frustré avec une défaite, ce serait inquiétant. On a manqué une opportunité de basculer du bon côté du classement. Maintenant, un derby à la maison ! Il faudra être présent. Ce sera un match clé. Avant, on va se poser des questions afin de trouver des solutions et créer les bonnes conditions pour que tout le monde soit prêt. » Iturria (cheville) et Fischer (côtes) pourraient ne pas l’être. Décidément, l’air de la Méditerranée n’a pas réussi à l’ASMCA…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Mathias Merlo
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?