La Dream Team de la 21e journée de Top 14

  • Comme chaque semaine, c'est l'heure de découvrir votre Dream Team La Grande Mêlée. Suite au succès de l'UBB à Jean-Bouin samedi soir (18-31), mettant ainsi terme à cinq revers de rang, les hommes de Christophe Urios sont les plus représentés dans la Dream Team.
    Comme chaque semaine, c'est l'heure de découvrir votre Dream Team La Grande Mêlée. Suite au succès de l'UBB à Jean-Bouin samedi soir (18-31), mettant ainsi terme à cinq revers de rang, les hommes de Christophe Urios sont les plus représentés dans la Dream Team. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme chaque semaine, c'est l'heure de découvrir votre Dream Team La Grande Mêlée. Suite au succès de l'UBB à Jean-Bouin samedi soir (18-31), mettant ainsi terme à cinq revers de rang, les hommes de Christophe Urios sont les plus représentés dans la Dream Team.

15. Thomas Ramos (56 points) 

Le néo-chelemard n'a pas chômé ce dimanche face au LOU. Il a d'ailleurs été le grand artisan de la victoire du Stade toulousain. En effet, Ramos a été auteur de 17 points sur les 27 inscrits par son équipe. Le Toulousain a cassé pas moins de cinq plaquages et a même marqué un essai en fin de match (73'). Une prestation de haut vol pour Ramos, pourtant au cœur des débats ces derniers temps.

14. Gabriel Ngandebe (47,5 points)

Le franco-camerounais n'a pas manqué de se faire remarquer samedi au GGL Stadium. Auteur d'un essai à la demi-heure de jeu, l'ailier montpelliérain a véritablement pesé sur la défense basque. Avec seulement six courses ballon en main, Ngandebe a tout de même brisé cinq plaquages. En défense c'est une copie parfaite avec 100% de plaquages réussis (4 sur 4).

13. Julien Hériteau (38 points) 

Le natif d'Auch a fait preuve de sa polyvalence, pour ce match d'ouverture de la 21e journée face à Clermont. Le centre toulonnais a négocié pas moins de sept ballons, cassé deux plaquages et a même aplati le cuir en seconde période (54'). En défense, Hériteau s'est illustré par son efficacité avec un 100% de plaquages réussis (6 sur 6).

12. Federico Mori (32,5 points)

L'ailier ou centre transalpin était en canne ce week-end dans la capitale. Auteur d'un essai dès l'entame de la rencontre (3'), le Bordelais a confirmé sa bonne forme du moment. Avec quatre courses ballon en mains, Mori a brisé à une reprise le rideau francilien et cassé deux plaquages. 

11. Raymond Rhule (37,5 points)

L'ailier springbok n'a certes pas franchi la ligne à Marcel-Deflandre, mais ses appuies de feu ont pesé sur la défense du Racing. En 80 minutes de jeu, le Maritime a pris ses responsabilités à six reprises, cassé quatre plaquages et franchis deux fois l'arrière-garde francilienne.

10. Thomas Darmon (43,5 points)

Le centre montpelliérain s'est illustré comme le fer de lance des offensives héraultaises. Avec sept courses ballon en mains, le Sétois a cassé trois plaquages et réalisé deux franchissements. En défense, Darmon a fait parler ses talents de chasseur avec pas moins de 13 plaquages effectués.

9. Maxime Lucu (44,5 points)

Le demi de mêlée du XV de France s'est parfait réadapté au maillot bordelais. En l'absence de Matthieu Jalibert, c'est Lucu à la botte et il a brillé avec un 6 sur 7 face aux perches. Le numéro 9 de l'UBB s'est surtout montré au service de ses coéquipiers ce week-end. En défense, ce n’est pas moins de six plaquages effectués. Un retour réussi.

8. Jordan Joseph (84,2 points)

Qui d'autre pouvions-nous mettre à sa place ? Le jeune troisième ligne centre béarnais a tout simplement brillé ce week-end. En seulement 58 minutes de jeu, le natif de Garges-lès-Gonesse a réalisé un match plein. Auteur de trois essais, il est le principal acteur de la courte victoire paloise face au BO samedi (27-22). Avec neuf ballons négociés, c'est un plaquage cassé et deux franchissements pour Joseph. Un véritable rouleau compresseur.

7. So'otala Fa'aso'o (66,4 points)

Seul Briviste de cette Dream Team, le Néo-Zélandais a éclaboussé de son talent le stade Amédée Domenech. Avec deux essais en poche, le Corrézien a littéralement étouffé la défense castraise. Ce week-end, Fa'aso'o c'est huit ballons joués dont trois plaquages brisés. En défense c'est 100% de plaquages réussis (4 sur 4). Clairement le meilleur acteur sur la pelouse.

6. Cameron Woki (52,8 points)

Positionné dans la cage avec les Bleus, c'est au poste de troisième ligne qu'on le retrouve à l'UBB. Ce week-end, on l'a retrouvé même à l'initiative de la rébellion bordelaise en seconde mi-temps. Auteur d'un essai (45'), Woki c'est huit ballons négociés pour un franchissement et un plaquage cassé. En défense, il s'est montré impérial comme à l’accoutumée.

5. Paul Willemse (63,5 points)

L'associé de Cameron Woki dans la cage des Bleus est clairement sur un nuage depuis quelque temps. Le franco-sud africain a notamment marqué un doublé ce week-end. Véritable leader, son deuxième essai est à l'origine de la remontée des Héraultais lors de la reprise. Fortement sollicité par ses pairs, Willemse c'est 13 courses ballon en mains pour deux plaquages cassés. Un vrai roc.

4. Will Skelton (38,5 points)

Le seconde ligne Maritime a été le symbole même de la résistance des siens face au Racing 92. Destructeur dès qu'on lui confie le cuir, Skelton c'est six ballons joués pour deux plaquages cassés et un franchissement. Du Skelton quoi.

3. Thierry Paiva (28,6 points) 

Le pilier girondin a livré une prestation solide à Jean-Bouin. Dominateur face à son vis-à-vis en mêlée fermé, Paiva a écœuré Roelofse. En un peu plus d'une heure de jeu, Paiva c'est sept plaquages réussis et neuf courses ballon en mains dont un plaquage cassé.

2. Peato Mauvaka (25,1 points)

L'habituel remplaçant de Julien Marchand, en club comme en sélection, a pris place sur la pelouse d'Ernest Wallon. Mauvaka s'est particulièrement illustré en touche. Pour le peu de munitions dont il a bénéficié (3), le talonneur international a inscrit un essai en début de match (9'), marquant les ambitions toulousaines.

1. Jean-Baptiste Gros (36,7 points)

 Auteur de son premier essai en Top 14, le jeune pilier international a contribué à asseoir la domination des avants toulonnais. Le plus en vue en mêlée fermée, "JB" Gros a pulvérisé son homologue auvergnat. Avec seulement deux ballons joués, le pilier de la rade a cassé deux plaquages et a assuré l'essentiel en défense.

16. Zach Mercer (24,8 x 3 = 74,4 points)

Le troisième ligne a fait un bien fou dès son entrée à la place de Capelli, en difficulté durant le premier acte. Omniprésent dans les rucks, il a été important dans la récupération du cuir. Avec dix ballons négociés, Mercer a fait suer la défense biarrote en cassant deux plaquages.

17. Esteban Abadie (37,3 / 2 = 18,7 points)

Le Corrézien aurait habituellement eu sa place dans la Dream Team, mais c'était sans compter su les prestations XXL délivrés par Joseph, Fa'aso'o et Woki. En vue à Amédée Domenech, Abadie a même marqué un essai à la 22ème minute, mettant ainsi pression sur des Castrais favoris. Abadie, c'est surtout une masterclass en défense avec huit plaquages réussis sur autant possible.

18. Louis Foursans-Bourdette (39,5 / 2 = 19,8 points)

Le jeune espoir du rugby tricolore a encore montré à tout le monde de quoi il est capable. Efficace face aux poteaux, il réalise un 7 sur 8 au pied. Plutôt consistent défensivement, Foursans-Bourdette a rendu une copie plus que convenable et solidifie davantage sa place de titulaire.

La Dream Team de la 21e journée de Top 14
La Dream Team de la 21e journée de Top 14 La Grande Mêlée - La Grande Mêlée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julien SOURNIES
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?