Berdeu : « Je dois davantage prendre mes responsabilités »

  • Léo Berdeu
    Léo Berdeu
Publié le

Après un déplacement à Toulouse frustrant à titre collectif et individuel, le meilleur réalisateur du Top 14 appelle à la remise en question pour rebondir immédiatement face au RCT.

C’est peu dire que le résultat ramené de Toulouse par les Lyonnais les a frustrés, ces derniers ne récoltant aucun bénéfice après 80 minutes d’efforts, alors que la victoire avait longtemps semblé envisageable. "Après Clermont, il s’agit du deuxième déplacement consécutif où l’on rentre avec l’impression d’avoir livré un gros match mais sans ramener de point, confiait l’ouvreur Léo Berdeu. Tous les lundis, nous avons une réunion avec un groupe de leaders pour trouver des solutions et repartir dans une dynamique positive."

Un discours qui s’applique au collectif mais plus encore à lui-même, Léo Berdeu ayant parfaitement conscience d’avoir contribué, bien malgré lui, à ce zéro pointé, avec cette pénalité décisive tapée sur un des hauts poteaux d’Ernest-Wallon… "Pour un buteur, ce n’est pas facile à vivre. On sait que notre rôle est tellement important… À 19-19, à peine entré en jeu, j’ai l’occasion de nous faire passer devant au score et je frappe le poteau. Qui sait ce qui serait arrivé si j’avais passé ces trois points ? Alors forcément, quand tu termines le match et même pendant les deux ou trois jours qui suivent, tu te refais l’action 100 fois dans ta tête."

Histoires de pénalités

Un échec d’autant plus dur à avaler qu’il fut suivi d’un fait de jeu là encore regrettable, avec cette ultime pénalité pour le bonus défensif laissée (sans succès) au All Black Lima Sopoaga. "Lorsque la pénalité est sifflée, on se dirige tous les deux vers le ballon, se rappelait le meilleur réalisateur du championnat. Je lui dis que je la sens bien, il me dit la même chose. Mais comme il se montre un peu plus insistant que moi, au final, c’est lui qui la prend… Je m’en suis beaucoup voulu après coup de ne pas m’être un peu plus imposé, et certains joueurs m’ont d’ailleurs fait la remarque. Ce n’est pas que je suis un meilleur buteur que Lima, pas du tout. Sauf qu’à cet instant du match, il avait 60 minutes dans les pattes tandis que j’étais tout juste entré en jeu, tout frais, que j’ai peut-être un peu plus de longueur. J’aurais dû lui dire : "écoute, Lima, c’est un peu loin, je suis frais donc j’ai un peu plus de patate, c’est à moi de la prendre." Je ne l’ai pas fait et certains me l’ont un peu reproché en me disant qu’il fallait que je prenne davantage mes responsabilités. Je ne l’ai pas fait et, forcément, je le regrette. Même si rien ne dit qu’à la place de Lima, je l’aurais rentrée… C’est pour ça qu’aujourd’hui, la seule urgence, c’est de réussir à passer à autre chose. En se disant qu’on aura d’autres occasions qu’il ne faudra pas rater."

Et cela d’autant moins que le Lou n’a plus vraiment le choix, avec ce sprint final qui sera définitivement lancé lors de ce "derby" avec le meilleur ennemi toulonnais. "Ce petit cliché existe parce que Pierre est arrivé de Toulon, y a recruté certains joueurs… Bon peut-être qu’il perdure aussi parce qu’il va y repartir ! (rires) Mais, au-delà de ça, ce sera un match particulier car Gerland sera plein, ce qui n’arrive pas si souvent. Toulon n’est pas exactement le meilleur adversaire pour lancer une série car il est en pleine confiance mais on n’a pas le choix. On aura donc à cœur d’y mettre ce petit supplément d’âme qui sera forcément naturel pour moi comme pour d’autres joueurs de l’équipe, parce que quand on joue contre son ancien club, ce petit goût revient naturellement. Il faut rendre ce match spécial." À Léo Berdeu et ses copains de faire le nécessaire pour cela, alors…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?