Castres à la relance… sans Urdapilleta

  • Ben Botica pourrait avoir une nouvelle occasion de faire valoir ses qualités en lieu et place de Benjamin Urdapilleta. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Ben Botica pourrait avoir une nouvelle occasion de faire valoir ses qualités en lieu et place de Benjamin Urdapilleta. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Castres battus à brive samedi dernier et orphelins de leur maître à jouer benjamin urdapilleta, les tarnais chercheront à se rassurer. Ben botica devrait endosser le numéro 10.

Le Castres olympique n’a pas perdu qu’un match de rugby à Brive, samedi dernier. Car en plus d’une cinglante défaite à zéro point, les Tarnais ont laissé au combat leur ouvreur argentin Benjamin Urdapilleta qui, cette saison, porte tout aussi bien la casquette de maître à jouer que celle de maître artilleur (136 points marqués). À la 78e minute de jeu, le numéro 10 tarnais s’est effondré, souffrant d’une luxation ouverte du pouce de la main gauche. Et si le club assure, sur ses réseaux sociaux, que l’indisponibilité du joueur ne devrait pas être très longue, "les tendons n’étant pas touchés", il est acquis que le maestro argentin sera forfait pour la réception très importante du voisin toulousain, où les Tarnais chercheront à se relancer. Un vrai coup dur. Car après la déconvenue briviste, il faudra reprendre des points pour sécuriser la position du CO dans le top 6 du championnat, ce qui demeure l’objectif principal des hommes de Pierre-Henry Broncan. Le Racing 92 et Clermont ne sont qu’à trois et six points derrière les Castrais, à l’affût du moindre faux pas. De manière plus anecdotique, les coéquipiers de Mathieu Babillot pourront aussi poursuivre leur belle série d’invincibilité à Pierre-Fabre, qui court depuis le 22 décembre 2020 et une défaite face à Brive, soit un magnifique enchaînement de dix-huit matchs sans perdre. Pour rappel, seule l’Union Bordeaux-Bègle étant venu, en septembre dernier, accrocher un match nul (23-23).

Parmi les autres "mini-objectifs" qui pourraient jalonner ce match, le CO pourrait être tenté de gommer la gifle reçue au match aller (41-0) face à ce rival historique que les Castrais adorent détester.

Botica devrait être choisi

Quelles sont les solutions pour le staff au moment de suppléer son titulaire argentin ?

Julien Dumora pourrait tenir le poste d’ouvreur, comme il le fit d’ailleurs pour finir le match à Brive, une fois Urdapilleta sorti de la pelouse. Le staff pourrait aussi choisir de faire confiance au jeune Louis Le Brun, international moins de 20 ans, un seul match de Top 14 cette saison mais un Tournoi des 6 Nations très réussi avec les jeunes français. Pour autant, le staff devrait faire le choix de titulariser Ben Botica. Arrivé à l’intersaison en provenance de l’Union Bordeaux-Bègles, il est le seul ouvreur de métier de l’effectif maintenant que l’Argentin est out. Le problème ? C’est que, pour le moment, il n’a pas vraiment de match référence sous les couleurs du CO et dispose d’un temps de jeu assez restreint puisqu’il n’a participé qu’à huit rencontres de Top 14 cette saison et seulement deux en 2022. Ce n’est pas lui faire injure que d’écrire qu’il n’est pas - encore - parvenu à s’imposer comme la doublure tant attendue de Benjamin Urdapilleta.

Le demi d’ouverture néo-zélandais, fils de Frano Botica, 33 ans, aura là une occasion de briller. La dernière ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?