Exeter se donne le droit d'y croire après une «remontada» face à Bath

  • Exeter se donne le droit d'y croire après une «remontada» face à Bath
    Exeter se donne le droit d'y croire après une «remontada» face à Bath PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

La qualification pour les demies se dessine. Les Saracens et les Harlequins sont très bien partis. Exeter espère encore, après s’être fait peur face à Bath.

La journée anglaise a été marquée par le retour impressionnant d’Exeter face à Bath. Les joueurs du Devon se sont imposés 42 à 22 après avoir été menés 22 à 7. Ils ont donc répliqué par un implacable 35-0, en marquant six essais sur leur pelouse de Sandy Park contre trois pour les visiteurs. Après donc un début de match erratique, deux essais, coup sur coup, du troisième ligne Dave Ewers et du pilier namibien Patrick Schickerling ont montré le chemin du retour. Les Chiefs ont déroulé après le repos avec des réalisations du pilier local Billy Keast, de l’international écossais Stuart Hogg et de l’Argentin Santiago Grondona. Le Sud-Africain Jacques Vermeulen avait marqué le premier. Exeter se maintient donc dans le quatuor de tête, synonyme de demi-finales. Mais la lutte sera chaude avec Northampton qui compte un match en moins, sachant qu’Exeter doit rendre prochainement visite aux redoutables Saracens. Bath a confirmé son relatif réveil après son si mauvais début de saison. On a revu avec plaisir Joe Cokanasiga, l’ailier international (11 capes) qui s’était blessé en début de saison. Il a marqué deux essais pour son retour.

Sale n’y croit plus

Dimanche, les Harlequins, champions sortants, sont allés écraser les London Irish (41-14) avec sept essais. Les Quins et leur charnière Danny Care-Marcus Smith sont toujours troisièmes et bien partis pour participer aux demi-finales. Après un début de match serré, l’envol des joueurs de Twickenham fut vraiment impressionnant. Il a été arbitré par Mathieu Raynal.

Les Saracens, deuxièmes, ont fait le boulot en s’imposant à Sale. Avec quatorze points d’avance sur le cinquième à quatre journées de la fin, les hommes de Mark McCall ont de très grandes chances de jouer les demies. C’est Ben Earl qui a marqué deux essais pour les Fez Boys. Alex Lozowski (ex-Montpellier) a meublé le score au pied. Sale ne croit plus vraiment à ses chances de qualification. Leicester, solide leader, était exempt. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?