Le poids de l’expérience des Oyomen

  • Oyonnax s’offre le Derby sous la neige grâce notamment à un doublé du jeune ailier Enzo Reybier. Photo Jean-François Basset
    Oyonnax s’offre le Derby sous la neige grâce notamment à un doublé du jeune ailier Enzo Reybier. Photo Jean-François Basset
Publié le

Les Bressans ont tenu la dragée haute aux Oyomen, dans un derby intense et longtemps incertain que la maîtrise oyonnaxienne a fait basculer.

"Il y a eu match. " Fabrice Estebanez et Joe El Abd usent du même raccourci pour résumer un derby qui a tenu en haleine près de 9 000 spectateurs en proposant du jeu, avec sept essais, de l’engagement, de l’intensité, mais aussi un réel suspens. "Au final nous aurions mérité au moins un bonus défensif, assure à juste raison l’entraîneur bressan en poursuivant, je suis fier de nos joueurs. Ce qu’ils ont fait est bien, mais aujourd’hui bien ce n’est pas assez". Joe El Bad en évoquant un match "compliqué mais gagné" ne manque pas de souligner la qualité de l’opposition bressane "Nous avons livré un vrai derby dans lequel Bourg-en-Bresse a su saisir les opportunités. Cela nous a permis de passer un test de caractère quand il nous a fallu courir après le score. Il y a eu de notre part une forme de maîtrise qui nous a permis de le faire rapidement, sans perdre le fil de notre match, sans tomber dans le doute."

Sur une pelouse enneigée, qui contribua peut-être à équilibrer la confrontation avec des Bressans totalement décomplexés, Oyonnax s’est appuyé sur son expérience et sa maîtrise à défaut de pouvoir imposer sa puissance.

"Il y a eu match"

Tenus en échec sur leurs ballons portés, contraints de partager la conquête, les Oyomen ont trouvé d’autres voies pour avancer vers la victoire en profitant des erreurs bressanes, comme sur l’essai inscrit par Lovobalavu sur un jeu au pied contré, mais aussi du talent de leur ailier Enzo Reybier, auteur d’un doublé. "C’est une fierté de voir un joueur issu de notre formation faire preuve, à tout juste 20 ans, d’une telle autorité dans ce genre de match. Il a montré ses qualités de joueur, mais aussi son tempérament", apprécie Joe El Abd. Tout juste sorti du Tournoi des 6 Nations avec les Bleuets, après avoir disputé l’intégralité des rencontres et inscrit trois essais, le jeune Oyoman, qui fête ses 20 ans ce mardi, ne boude pas son plaisir : "Le Tournoi m’a fait grandir, il m’a apporté de la confiance en moi. C’était excitant de disputer ce derby. Nous avons eu du mal à mettre notre jeu en place mais nous avons trouvé des solutions." Le pilier Adrien Bordenave savoure lui aussi le résultat, sans occulter la manière : "Nous n’avons pas été assez dominateurs dans la conquête mais aussi sur les ballons portés. Il faut qu’ils redeviennent une force et pour cela, nous devons être encore plus précis pour pouvoir capitaliser lors de nos cinq derniers matchs."

Reste le caillou dans la chaussure, en l’occurrence les trois essais encaissés. Joe El Abd n’esquive pas : "La défense doit redevenir notre point fort comme elle l’a été durant une grande partie de la saison. Les Bressans se sont montrés très réalistes, mais un essai encaissé reste un essai de trop." Déçus par la défaite ou soulagés par la victoire, les 8 664 spectateurs du derby en retiendront une chose "il y a eu match".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?