Transferts - Un membre du XV de France dragué par le Racing 92

  • Thibault Giroud, directeur de la perfomance du XV de France, semble être très convoité. Photo Icon Sport
    Thibault Giroud, directeur de la perfomance du XV de France, semble être très convoité. Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le directeur de la performance des Bleus a été approché par le club francilien en vue de l’après-Coupe du monde 2023.

À l’issue du Tournoi des 6 Nations remporté par le XV de France, auréolé du Grand Chelem, le président de la FFR, Bernard Laporte, a très vite confirmé la prolongation du contrat de Fabien Galthié à la tête des Bleus. Ce dernier, engagé jusqu’en 2023, a donc accepté de poursuivre sa mission jusqu’à la fin de l’année 2027. Évidemment, désormais la question de l’avenir du staff dans sa globalité est sur la table. « Dès que j’aurai resigné – je pense que cela va se faire dans les jours à venir –, disait Galthié le 23 mars lors d’une conférence de presse organisée au stade Jean-Bouin à Paris, cela fera l’objet de discussions individuelles sur quels sont les souhaits de chacun, les désirs de chacun. On aura ce temps d’écoute pour se projeter sur la suite, sachant que chacun a des formes de contrat différentes. Pour le court terme, tout est calé jusqu’à la Coupe du monde 2023. » Mais ensuite ?

La FFR veut le garder

Forcément, les excellents résultats du XV de France attisent les convoitises des clubs pour les acteurs de cette réussite. À commencer par le directeur de la performance Thibault Giroud. Ce dernier, dont plusieurs sources assurent qu’il est en contrat à durée indéterminé (CDI) avec la fédération, est l’objet de nombreuses sollicitations. La plus sérieuse semble mener au Racing 92. Des contacts ont été noués entre les deux parties. Une rencontre a même été organisée pour convaincre celui dont on dit qu’il est à l’origine du renouveau des Bleus de rejoindre les Hauts-de-Seine à l’issue du Mondial 2023. Selon plusieurs indiscrétions, Thibault Giroud ne serait pas insensible à l’opération séduction orchestrée par Jacky Lorenzetti et Laurent Travers. Pour l’heure, rien n’est acté. Et pour cause. À la FFR, la volonté de conserver Giroud au sein du staff des Bleus est forte. Et l’ancien préparateur physique du Biarritz Olympique ou du RC Toulon n’aurait pas encore pris sa décision.

De son côté, le club francilien prépare l’avenir. Il s’est récemment doté d’un Conseil de Surveillance présidé par Jacky Lorenzetti et d’un Directoire présidé par Dominique Serieys. Au sein de ce Directoire, on retrouve ainsi Laurent Travers, Manager et Directeur Général du Rugby. Un premier pas en direction de la présidence ? L’interrogation est légitime. Jacky Lorenzetti n’a jamais caché sa volonté de passer la main à son bras droit, pour l’heure uniquement chargé du secteur sportif. L’horizon 2023 pourrait donc marquer ce tournant. Pour remplacer Travers, le nom de Yannick Bru, qui achèvera sa mission avec Bayonne en juin prochain, circule avec insistance. Ça tombe bien, l’ancien entraîneur des avants du XV de France entretient de très bonnes relations avec Thibault Giroud…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?