Mercer - Dombrandt, le duel des grands huits

  • Mercer - Dombrandt, le duel des grands huits
    Mercer - Dombrandt, le duel des grands huits
  • Zach Mercer aura fort à faire face à son compatriote Alex Dombrandt, deuxième meilleur marqueur de la Champions Cup cette saison. Photo Icon sport
    Zach Mercer aura fort à faire face à son compatriote Alex Dombrandt, deuxième meilleur marqueur de la Champions Cup cette saison. Photo Icon sport
Publié le

Alex Dombrandt (Harlequins) a éclipsé Zach Mercer (Montpellier) en sélection. Le choc des deux hommes s’annonce explosif.

C’est un match dans le match qui devrait intéresser Eddie Jones, qui se repassera certainement les images de la rencontre puisque le sélectionneur du XV de la Rose a déclenché une polémique Outre-Manche en s’envolant cette semaine pour le Japon où il remplit un contrat de consultant pour une équipe nippone. Ce dimanche, le puissant troisième ligne centre des Harlequins, Alex Dombrandt, va défier, sur ses terres, celui qui est considéré comme l’un des meilleurs numéros 8 du Top 14, son compatriote Zach Mercer, qui réussit une première saison fracassante avec le MHR. Dombrandt a brillé de mille feux pendant la phase régulière de Champions Cup, au point d’être nommé parmi les quinze joueurs cités pour le prix EPCR du joueur de l’année 2022. Et l’on comprend pourquoi : en quatre matchs et autant de victoires, le joueur des Harlequins a inscrit pas moins de six essais, dont un triplé face au Castres olympique. Il est actuellement le deuxième meilleur marqueur de la compétition. Il est aussi redoutable dans le jeu au sol, où il a récupéré cinq ballons, ce qui fait de lui le deuxième meilleur gratteur.

Mercer, la gare de triage

En face, Mercer n’a pas à rougir. Certes, le Montpelliérain n’a pas autant joué ni marqué en phase régulière (trois matchs, une titularisation et seulement quatre-vingt-neuf minutes). Mais ça, c’était avant les phases finales européennes. Depuis le début de la saison, l’ancien numéro 8 de Bath est un pilier du jeu héraultais et brille par son incroyable activité, sublimée par ses capacités techniques et athlétiques. Mercer avec le MHR en Top 14, c’est déjà vingt matchs pour seize comme titulaire et dix essais marqués. Lui qui a quitté son pays parce qu’il était barré en sélection aura l’occasion de montrer à Eddie Jones que ce dernier ferait bien de revenir sur son choix…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?