Pro D2 - Aix maintient la progression vers le top 6

  • Auteur d’un doublé, le capitaine Tyrone Viiga a porté les siens d’une main de maître vers cette quatrième victoire consécutive. Photo Robert Poulain
    Auteur d’un doublé, le capitaine Tyrone Viiga a porté les siens d’une main de maître vers cette quatrième victoire consécutive. Photo Robert Poulain Robert Poulain - Robert Poulain
Publié le

Animé d’un état d’esprit irréprochable et d’un fort caractère, les Aixois se sont sortis du piège vannetais pour signer un quatrième succès consécutif.

Engagés dans une course effrénée au moment d’aborder le sprint final, les hommes de Mauricio Reggiardo ont rempli leur contrat en signant une quatrième victoire d’affilée et en maintenant la pression sur leurs adversaires classés devant eux (Colomiers et Nevers ont gagné, Carcassonne et Montauban ont perdu). Une bonne opération sur le plan comptable puisque Provence Rugby gagne une place au classement mais surtout il continue sur sa lancée, maintient sa dynamique de victoires à quatre matchs du verdict. On aura vu encore une très bonne mêlée, presque salvatrice car les partenaires de Tyrone Viiga n’ont pas été toujours sûrs d’eux face à des Vannetais extrêmement accrocheurs et

joueurs. Rien ne prédisait une fin favorable aux Aixois à un quart d’heure quand le tableau d’affichage indiquait plus deux pour Vannes. Mais, comme bien souvent cette saison, les Aixois ont trouvé les ressources mentales nécessaires pour inverser la tendance en marquant un essai puis une pénalité dans les dix dernières minutes. Ce groupe aixois n’abdique jamais, redresse des situations qu’il n’aurait sans doute pas récupérées en début de saison. Indéniablement, cette équipe joue en confiance. « On a montré un sacré état d’esprit, on a un sacré caractère aussi car à 15-17 à un quart d’heure de la fin, ce n’était pas simple d’aller chercher la victoire, analysait le manager général aixois Mauricio Reggiardo, il y a eu de l’engagement chez mes joueurs, on a bien défendu notamment sur les ballons portés contre une équipe très à l’aise dans ce domaine. On a été costauds en mêlée également. Nous avons été solidaires et on enchaîne une quatrième victoire consécutive ! On évolue vraiment en confiance et ce, malgré quelques erreurs de précision. Pour aller chercher cette sixième place, ça dépend de nous mais ça va être très dur jusqu’à la fin ».

Un état d’esprit majuscule

On a senti un groupe aixois investi d’une mission capitale, avec un Tyrone Viiga en fer de lance intraitable et même inarrêtable sur certaines actions. Toute l’équipe a avancé dans le même sens et même si ce groupe s’est fait peur, il n’a jamais lâché pour finalement s’imposer. « Tout est positif ce soir, surtout comptablement ! soulignait Nicolas Bézy, on prend quatre points même si tout n’a pas été parfait ! On attaque pourtant bien le match mais ensuite, il y a le contre, c’est un fait de jeu ! Cela nous a fait un peu douter. Mais dans l’état d’esprit, le caractère, on est là, on ne lâche rien et c’est ce qui nous faudra pour atteindre le top 6. Maintenant, on est septième et il nous reste quatre matchs. Il va falloir être solide jusqu’à la fin. De toute façon, on a coché les quatre matchs restants, et je pense que pour se qualifier, il faut en gagner trois ! Pour l’heure, focus sur Rouen qui va jouer sa survie et où ce sera encore tendu ». Si les Vannetais devront réagir face à Colomiers pour assurer définitivement leur maintien, Provence Rugby, de son côté, s’offre une fin de saison très attractive avec l’ambition non dissimulée de terminer dans le Top 6.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?