Champions Cup - Peato Mauvaka (Stade toulousain) a presque tout fait

  • Peato Mauvka transperce la défense de l'Ulster
    Peato Mauvka transperce la défense de l'Ulster Icon Sport - Alexandre Dimou
Publié le

Le talonneur toulousain aurait pu être le héros de ce match, tant il s’est démené pendant 80 minutes.

Peato Mauvaka a tout fait. Vraiment. À la 76e minute, il s’est même transformé en sauteur pour prendre le ballon en début d’alignement sur un lancer de Guillaume Cramont. Un lancement de jeu qui permettait aux Toulousains de revenir dans les vingt-deux mètres de l’Uslter pour inscrire l’essai de l’espoir.

Le réservoir d’énergie du talonneur stadiste devait pourtant sonner creux à ce moment-là du match, lui qui avait glissé en troisième ligne après la sortie sur blessure d’Alban Placines à la 67e minute. De quoi arracher un sourire à Anthony Jelonch malgré la défaite : « Il était un peu fatigué à la fin mais il a même sauté en touche. Il a fait ce qu’il avait à faire, en numéro huit ».

Peato Mauvaka a surtout imprimé le tempo à cette rencontre. Il a notamment été le premier à renverser la pression alors que les offensives irlandaises se multipliaient juste après le carton rouge contre Juan Cruz Mallia. Robert Baloucoune avait déjà frappé une fois (12e). Six minutes plus tard, il déchirait la défense toulousaine sur un lancement de jeu à cinquante mètres, repris in extremis à quinze mètres des perches par Thomas Ramos, mais un nouvel essai paraissait inexorable à la sortie du ruck. C’était sans compter sur le retour de Peato Mauvaka pour permettre aux siens de récupérer le ballon, après un tampon phénoménal sur le demi de mêlée adverse John Cooney.

À l’initiative de l’essai refusé

à partir de ce moment-là, les Toulousains se montraient intraitables dans leurs vingt-deux mètres jusqu’à la pause, renvoyant à quatre reprises les Irlandais dans leur camp. En deuxième période, alors que l’Ulster était revenu à un point du Stade toulousain, le talonneur initiait une relance à la 47e minute. Récupérant un ballon chaud qui traînait au sol, il réussissait un cadrage débordement sur Duane Vermuelen avant d’effectuer une passe sautée pour décaler Matthis Lebel.

Un mouvement de grande ampleur qui permettait aux Toulousains d’inscrire un essai finalement refusé à la vidéo pour un en-avant d’Antoine Dupont derrière un ruck, alors que Mauvaka avait encore été au relais pour permettre aux siens d’entrer dans les vingt-deux mètres adverses. « On n’a pas attendu aujourd’hui pour savoir que Peato est doué, reconnaissait un Ugo Mola exigeant, mais il nous fait aussi un pick and go à deux à l’heure avec un ballon contesté. Je le retiens aussi ». Un petit avertissement pour mieux faire comprendre qu’il faudra être encore plus fort, la semaine prochaine à Belfast. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?