L'enseignement du week-end: Provence rugby en embuscade !

  • Provence rugby - Vannes
    Provence rugby - Vannes - Robert Poulain
Publié le

Avec ce quatrième succès d’affilée obtenu contre Vannes (25-17), les Aixois sont plus que jamais tournés et fixés vers une qualification pour les phases finales à quatre journées de la fin.

Depuis la reprise en janvier 2022, les hommes de Mauricio Reggiardo avancent, sans sourciller, à un rythme impressionnant. Huit victoires, un nul pour seulement deux revers ! Autant dire que cette série ressemble fortement à une équipe qui carbure pour le Top 6 ! Et, désormais, sans se cacher, les Aixois veulent goûter à cette folie que représentent les phases finales. Un objectif qui semble à leur portée et qui pourrait même leur sourire à condition de faire un parcours quasi-parfait, sur une cadence équivalente à celle enclenchée depuis le début de l’année.

Après cette victoire obtenue face à Vannes en montrant une certaine force de caractère et un état d’esprit conquérant, les partenaires de Charles Malet ont quatre matchs encore à disputer, autant de finales à gagner pour espérer terminer au moins à la sixième place. Et si l’on se penche de plus près sur ce fameux calendrier, sans regarder le parcours potentiel des cinq autres prétendants pour les trois places en lice (Nevers, Carcassonne, Colomiers, Montauban et Béziers), on peut croire aux chances aixoises et il y a fort à parier que les deux prochaines journées seront déterminantes.

Provence Rugby va se déplacer à Rouen vendredi avant de recevoir Agen la semaine suivante à Maurice-David. Il y aura ensuite une coupure d’une semaine avant d’aller à Oyonnax et de conclure contre Mont-de-Marsan à la maison. Alors, certes, il ne va pas falloir ralentir la vitesse actuelle mais une mission de s’imposer à trois reprises sur quatre confrontations reste largement faisable dans ce sprint final. C’est pour cette raison que Rouen et Agen vont énormément compter pour la suite. Si Aix-en-Provence arrive à gagner ces deux rencontres et à intégrer le Top 6 à deux journées du verdict, tout sera alors possible et les Aixois auront leur destin en main.

Aujourd’hui, Provence Rugby est en embuscade, dans la peau du chasseur et semble prêt à bondir sur ses futurs gibiers pour remplir sa besace et foncer ainsi vers son Graal tant souhaité de disputer un match de phase finale. D’autant que dans le vestiaire provençal, il est certain que ce « Top 6 » est dans tous les esprits. « Nous sommes actuellement sur une bonne dynamique et nous jouons en confiance, cela se voit sur le terrain, analyse Nicolas Bézy, et maintenant, on ne va rien lâcher jusqu’au bout. Il y a six équipes en piste pour trois places disponibles donc il nous reste quatre matchs et on les a tous cochés, c’est clair ! Et sur les quatre, il faut en prendre trois je pense ! Mais, pour l’heure, focus sur Rouen où on s’attend à une grosse partie face à une équipe qui joue sa survie en Pro D2. Donc, à nous de garder notre dynamique, d’évoluer en pleine confiance pour mettre tous les atouts de notre côté et tenter d’aller remporter une nouvelle victoire pour continuer à rêver.»

Une maîtrise collective du jeu


Ce groupe aixois a progressé, a grandi au fil des semaines en affichant une maîtrise de son jeu tout en conservant un excellent état d’esprit, une solidarité omniprésente ainsi qu’une force de caractère qui, finalement, les empêche de douter même quand la situation est défavorable à quelques minutes de la sirène. On ressent une certaine puissance collective qui fait avancer l’équipe pour retourner à son avantage un scénario mal engagé et on l’a constaté encore vendredi soir contre Vannes où à dix minutes de la fin, le XV aixois était mené (15-17).

Dans un sprint final, dans une course telle qu’elle est engagée pour le Top 6, ce critère-là risque d’être décisif lors des prochaines journées. « Le constat aujourd’hui, il est que cela dépend de nous pour aller décrocher cette sixième place, souligne le manager général aixois Mauricio Reggiardo, après ce championnat est très difficile et ça va être terrible jusqu’à la fin. Mais, on y est, on répond présent, on est solidaires, on met les ingrédients qu’il faut pour gagner les matchs donc on peut rivaliser contre nos adversaires et surtout se mêler à la lutte jusqu’au bout. Et, c’est ce que nous allons essayer de faire, à commencer par notre prochain déplacement à Rouen où, rien ne sera simple ni acquis ! »

Alliant une bonne conquête à une confiance sans nuages, le XV aixois possède également l’avantage de ne pas avoir de confrontation directe face à un des cinq autres candidats à cette phase finale. Là encore, dans une dernière ligne droite indécise et haletante, cela peut avoir son importance. Toujours avec humilité mais avec un discours clair et ambitieux, l’équipe aixoise semble apprécier cette position de chasseur en embuscade prêt à porter l’estocade au bon moment.


Provence Rugby peut-il le faire ? Incontestablement la réponse est positive à condition de garder le cap et de ne plus rien lâcher lors des quatre ultimes sorties. S’offrir une phase finale aurait forcément de « la gueule » pour un club qui cherche à franchir un nouveau palier dans son histoire liée au Pro D2.

 

Denis Ghigo
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?