Amateurs - Les résumés de la 22ème journée de Fédérale 1

  • Ballon avant match
    Ballon avant match Icon Sport - Hugo Pfeiffer
Publié le

Comme chaque semaine, découvrez poule par poule l'intégralité des résumés de la 22ème journée de Fédérale 1.

Poule 1

Bassin d’Arcachon - Marcq-en-Baroeul : 35 - 16

À La test de buch - Dimanche 15 heures - Rugby Club bassin d’Arcachon bat Marcq-en-Baroeul 35-16 (10-16). Arbitre : M. Alejo (Nouvelle-Aquitaine). 1 000 spectateurs.

RUGBY CLUB BASSIN D’ARCACHON : 5E Belio (14e), Métais (61e), Ayuso (63e), Besnard (71e), Estorge (80e) ; 2T Claverie (14e), Bats (63e) ; 2P Claverie (38e), Bats (69e) .
MARCQ-EN-BAROEUL : 1E Chrisostome (7e) ; 1T Chrisostome (7e) ; 3P Erasmus (13e), Mornas (24e, 35e) .

RUGBY CLUB BASSIN D’ARCACHON : 15. Belio (22. Sanz 55e) ; 14. Ayuso, 13. Barbouche (21. Bordier 56e), 12. Mathieu, 11. Wallraf ; 10. Claverie, 9. Geneste (20. Bats 46e) ; 7. Dazey (19. Mayer 65e), 8. Métais, 6. Besnard ; 5. Farmer, 4. Costanzo (18. Bartoszek 36e) ; 3. Maumont (16. Sonzogni 41e), 2. Claudey (23. Civil 67e), 1. Estorge (17. Kafoa 55e).
MARCQ-EN-BAROEUL : 15. Chrisostome ; 14. Ouassiero, 13. Strady (20. Maraval 67e), 12. Pommelet, 11. Olivier (21. Wasilkowski 58e) ; 10. Erasmus (22. Mornas 23e), 9. Cazanave ; 7. Rebussone, 8. Veillet, 6. Youcef ; 5. Maso, 4. Domenech (18. Carvalho 58e) ; 3. Telion (17. Mendes 46e), 2. Rieu (16. Tange 52e), 1. Atia (23. Akkaoui 46e).

Les meilleurs À Rugby Club bassin d’Arcachon, Besnard, Métais, Ayuso ; à Marcq-en-Baroeul, Chrisostome, Telion, Maso.

Les nordistes inscrivent le premier essai de la partie, mais le RCBA répond dans la foulée, le début de match est équilibré et les deux équipes ont des intentions. Après des imprécisions et des points laissés au pied, les locaux inscrivent quatre essais en 20 minutes et reprennent les commandes à l’heure de jeu. Le RCBA finit mieux le match physiquement et techniquement et s’impose avec le bonus face à des nordistes qui n’auront pas marqué en deuxième période. Thomas GALLEGO

Beauvais - Saint-Denis 43 - 20

À Beauvais - Dimanche 15 heures - Beauvais bat Saint-Denis 43-20 (24-06). Arbitre : M. Marceau (Centre Val de Loire). 800 spectateurs.

Beauvais : 6E Tuva (16e), Schlienger (21e), Lepillet (30e), Robert (45e, 51e), Yonkeu (62e) ; 5T Berrod (16e, 21e, 45e, 62e), Lepillet (30e) ; 1P Berrod (3e) . Carton jaune : Yonkeu (67e).
Saint-Denis : 2E Lesparre (69e), Evora (80e) ; 2T Lesparre (69e), Bouillere (80e) ; 2P Bouillere (12e, 20e) . Carton jaune : Core (35e).

Beauvais: 15. Rouget (20. Pellet 47e) ; 14. Boespflug, 13. Tuva (22. Giannini 66e), 12. Fitan, 11. Robert ; 10. Paramelle, 9. Berrod ; 7. Yonkeu (cap), 8. Domolailai (19. Vermersch 66e), 6. Simonet (16. Santacapita 72e) ; 5. Corradi, 4. Legent (18. Bihan 50e) ; 3. Montes (17. Ekwah 46e), 2. Schlienger, 1. Lepillet (23. Van Wyk 54e). Non entré en jeu : 21. Fartass.
Saint-Denis: 15. Bouillere (21. Bourron 50e-12. Martocq 79e) ; 14. Toukoulou (17. Brosse 37e-45e), 13. Makombe, 20. Belguidoum., 11. Evora ; 10. Kruger, 9. Lesparre ; 7. Vangi (18. Kibiadi 65e), 8. Ngcungma (cap), 6. Doumbia (19. Riffaud 26e) ; 5. Mazibuko, 4. Lavocat ; 3. Silva (23. Nejjoum 57e), 2. Schneider (16. Mokhtari 41e), 1. Core (17. Brosse 64e). Non entré en jeu : 22. Couplan.

Les meilleurs À Beauvais, Lepillet, Tuva, Schlienger, Robert, Yonkeu ; à Saint-Denis, Bouillere, Lesparre, Evora.

Tout commence par une pénalité de chaque côté. Puis Beauvais va maîtriser son sujet avec 3 essais transformés de Tuva (16e), Schlienger (21e) et Lepillet (30e). Score de 24-6 à la mi-temps. Et dès la reprise, Beauvais remet sa marche avant avec 3 nouveaux essais dont 2 transformés de Robert (45e, 51e) et du capitaine Yonkeu (62e) (43-6). Petit relâchement en fin de match avec 2 essais transformés pour Saint-Denis de Lesparre (69e) et Evora (80e). Malgré tout, victoire bonifiée des Beauvaisiens 43 à 20. Guillaume WASIK

Drancy - Langon 15 - 38

À Drancy - Dimanche 15h - Langon bat Drancy 38-15. Arbitre : Le Begue (Haut de France). 500 spectateurs.

Langon : 5E Amiranashvili (12e, 56e), Chambord (16è), Issaadi (61e), Frauciel (69e) ; 4T Bertrand (12e, 16e, 56e, 70e) ; 1P Bertrand (40e) .
Drancy : 2E Leboulanger (61e), Belloc (72e) ; 1T Mouysset (72e) ; 1P Mouysset (24e) .

Langon : 15. Sastanier ; 14. Fumay (22. Christophe 50e), 13.Dimitri, 12.Lafon, 11.Bertrand ; 10.Arrate, 9.Deguin (20. Frauciel ; 7.Cach, 8.Amiranashvili, 6.Mendy ; 5.Moreau (Bouet 55e), 4.Dessis (19.Jiminez 44e) ; 3.Clave (23. Graffouillere 44e), 2.Chamboerd (16. Scannel 37e), 1.Issaadi.
Drancy : 15. Daoudou ; 14. Pernin, 13. Sabathier, 12. Chevallier (22.Cisse, 11. Ekoto ; 10. Mouyset, 9. Chilandron (21. Scozzi) ; 7. Briatte (Belloc), 8. Aznar, 6.Chinour (23. Lozaic) ; 5. Leboulanger, 4.Hess (17. Aline) ; 3. Dandoit (19. Duclos) 2.Didier (20. Belloc 49e), 1. Lafrancesca (18e Sacko).

Les meilleurs À Langon, Amiranashvili Bertrand ; à Drancy, Pernin Leboulanger Didier Lafrancesca Ouzet.

Langon battu à l’aller est venu chercher sa revanche au terme d’un match sans grande envolée et restreint dans le petit périmètre. L’envie des deux équipes était-elle restée dans les bureaux de vote tant le jeu proposé par les deux équipes manquait d’ambition ? Toutefois Langon s’échappe en début de rencontre et scelle le résultat. En effet malgré une tardive réaction drancéenne, les Girondins maîtrisent leur sujet et remportent Logiquement une victoire bonifiée. Une saison difficile se termine pour Drancy avec en plus le départ de certains joueurs que le club regrettera malgré les résultats mitigés. Rendez vous est pris pour une nouvelle saison que tous espèrent plus sereine. Marc SEGUIN

Floirac - Chartres : 38 - 13

À Floirac - Dimanche 15h - Floirac bat Chartres 38-13 (24-6). Arbitre : Urruzmendy (Nouvelle Aquitaine). 500 spectateurs.

Floirac : 6E Blot (20e, 32e), Brutus (36e), Gayan (39e), De Wet (44e), Ouali (76e) ; 4T Gayan (32e, 36e, 44e, 76e).
Chartres : 1E Leclerc (66e) ; 1T Aboumejd (66e) ; 2P Aboumejd (3e), Hemery (18e) . Carton jaune : Dumora (70e).

Floirac : 15. Aounalah, 14. Brutus (21. Kilioni 53e), 13. Derramond, 12. Bataille (22. Quintana 42e), 11. Gayan, 10. De Wet, 9. Blot (20. Cadiou 42e), 7. Scotto, 8. Novello, 6. Julien (19. Hotton 62e), 5. Letellier (18. Richard 43e), 4. Jourdan, 3. Traore(23. Toke. 57e), 2. Seille (16. Segaud 20e), 1. Clarac. Non entré en jeu : 17. Ouali.
Chartres : 15. Benmegal, 14. Camara, 13. N’Diaye (21. Martel 61e), 12. Bocquillon, 11. Leclerc (20. Kitutu 63e), 10. Hemery (22. Roche 41e), 9. Aboumejd, 7. Hamiaux, 8. Massyn, 6. Dumora, 5. Snyman (19. Bertolino 61e), 4. N’Koy (18. Tafili 53e), 3. Sofisa (23. Halavatau. 54e), 2. Coulibaly (16. Alamartine 56e), 1. Vos.

Les meilleurs À Floirac, Gayan, Julien, Scotto. ; à Chartres, Leclerc, Massyn, Vos..

Du soleil et beaucoup de vent pour une rencontre agréable ou les Floiracais ont fait tourner l’effectif avant les phases finales. Assurant la victoire contre le vent en première période avec 4 essais les Sang et Or enfoncent le clou dès la reprise avec un cinquième essai. La seconde période plus équilibrée permettra aux visiteurs de réduire le score avant que Ouali ne conclue la rencontre par un essai dans le pur style des piliers. Bravo aux Chartrains qui n’ont jamais baissé les bras et ont proposé une rencontre agréable, loyale et correcte. Félicitations aux 40 joueurs Floiracais qui font la solidarité du groupe depuis le début de la saison. Jean-Louis MONTALIEU

Périgueux - Limoges : 47 - 10

À Perigueux - Dimanche 15h - Perigueux bat Limoges 47-10 (6-3). Arbitre : Mr Gauzins (Ile de France). 1 000 spectateurs.

Perigueux : 5E Escudié (42e), Marijon (60e), Piveteau (70e 72e), Arvouet (78e) ; 5T Caillat (43e 61e 71e), Tallet (73e 79e) ; 4P Caillat (4e 11e 45e 54e).
Limoges : 1E Chabrier (50e) ; 1T Fournier (51e) ; 1P Fournier (8e) . Cartons jaunes : Soto (60e) Fournier (65e).

Perigueux : 15.Ouchène ; 14.Escudié, 13.Fouillade, 12. Piveteau, 11.Cavalière (22. Couturier 51e) ; 10.Caillat (21. Tallet 71e), 9.Blanc (20.Dischant 72e) ; 7. Konaté (19. Tapili 60e), 8.Lambert, 6.Tixier ; 5.Iftimiciuc, 4.Seru (18. Rousserie 56e) ; 3 Tawaké (23. Tafili 70e), 2.Marijon (16.Arvouet 67e), 1.Pivert (17. Tindilière 70e).
Limoges :15. Marchand ; 14. Sauviat (21. Cadieu 58e), 13. S Russel, 12. Lopez Bontempo, 11. Chalopin ; 10. Fournier, 9. Lachaux (20. Soto 50e) ; 7. Glenisson, 8. Vea, 6. L. Russel ; 5. Chabrier (18. Massima 55e), 4. Calvet ; 3. Margveliani (23. Buisson 60e), 2. Mas (16. Vieira 60e), 1.Serra (17. Touraud 60e). Non entré en jeu : 19. Bures 22. Thompson.

Les meilleurs À Perigueux, Caillat ; Piveteau ; Iftimiciuc ; Pivert ; Ouchène ; Marijon ; à Limoges, Vea Glenisson.

Les locaux prennent rapidement les devants grâce à la botte de Caillat. La première mi-temps est pauvre en occasions les Périgourdins regagnent les vestiaires sur le score de 6-3.De retour des agrumes, Fouillade trouve l’intervalle et donne à Escudié qui file en terre promise, les rouges et bleus suite à une succession de rucks arrivent à marquer par Chabrier. À la 60e suite à une pénaltouche et un ballon porté, Marijon inscrit de 2ème essai ciel et blanc. Les Limougeauds marquent le pas physiquement et Piveteau marque le 3ème essai capiste, dans la foulée sur une percée d’Ouchène le même Piveteau s’offre un doublé et offre l’essai du bonus, avant que le talonneur remplaçant Arvouet enfonce le clou. Pierre MAZEAU

Rennes - Niort : 20 - 19

À Rennes - Dimanche 15 heures - Rennes bat Niort 20-19 (7-12). Arbitre : M. Pasteur. 800 spectateurs.

Rennes : 2E Massicot (8e, 60e) ; 2T Leroyer (8e), Botica (60e) ; 2P Leroyer (53e), Botica (65e). Cartons jaunes : Hina (38e), Le Jallé (68e).
Niort : 1E André (60e) ; 1T Lescalmel (60e) ; 2P Guénin (35e, 40e) ; 2D Guénin (11e, 21e). Carton jaune : Talia Uli (68e).

Rennes : 15. Ollion (22. Dréan 53e) ; 14. Brignonen, 13. A. François (21. Lepresle 65e), 12. Dubois, 11. R. François ; 10. Botica (20. Botica 60e), 9. Massicot (15. Ollion 75e) ; 7. Ortega, 8. Hickes (19. Thomas-Guénée 63e), 6. Wenger (1. Hina 70e) ; 5. Gueroult, 4. Algans ; 3. Le Jallé, 2. Fau (16. Tuugahala 48e), 1. Hina (23. Ulutuipalelei 46e). Non entrés en jeu : 17. Taillart, 18. Whakatihi.
Niort : 15. Marché (22. Buch 57e) ; 14. Vunibaka, 13. Gelade, 12.Sithole, 11. Luteau ; 10. Guénin (20. Lescalmel 53e), 9. Digout (20. Pinaud 14e) ; 7. Goufan, 8. Grundlingh (19. Giraud 57e), 6. Alligner ; 5. Singer (20.Nieto 14e), 4. Baudin ; 3. Clermont (23. Talia Uli 53e), 2. André (16. Bonhommeau 60e), 1. Bougerol (17. Serra-Miglietti 53e).

Les meilleurs À Rennes, Le Jallé, Gueroult, Ortega, Hickes, Massicot, Dubois, A. François ; à Niort, Baudin, Goufan, Guénin.

Rennais et Niortais ont joué en mode play-offs en proposant combat, jeu et volume. Face au rouleau compresseur adverse, les Bretons ont défendu férocement et rivalisé dans les duels, patienté aussi quand les visiteurs réussirent à prendre le score. Les Niortais se sont montrés sur maul, les Bretons ont souvent cherché l’aile et c’est surtout défensivement que les équipes se sont jaugées. Victorieux, les Noir et Blanc peuvent se tourner vers les play-offs avec envie, les Niortais, quant à eux, s’attaquent à leur objectif montée, pas toujours affiché mais pour lequel ils prétendent logiquement. Jean LESACHER

Poule 2

Châteaurenard - La Seyne-sur-Mer : 26 - 25

À Châteaurenard - Dimanche 15h - Chateaurenard bat La Seyne 26-25 (6-18). Arbitre : M. Le gall (Nouvelle Aquitaine). 1 000 spectateurs.

Châteaurenard : 2E Carrier (44e), Pilet (80e) ; 2T Chauvet (45e, 81e) ; 4P Chauvet (14e, 25e, 50,65e).
La seyne : 3E Arnold (4e), Darbet (33e), Durbesson (60e) ; 2T Tuifua (5e, 61e) ; 2P Tuifua (10e, 12e).

Châteaurenard : 15. Bonnafoux (11. Mege) ; 14. Vaufreudaz, 13. Duffes (21. Pilet), 12. Gonsalez (22. D. Rusell), 11. Mege (20. Faltrep) ; 10. Chauvet, 9. Fernandez ; 7. Paget (19. Davis) 8. Pourret, 6. Carpentier ; 5. Carrier, 4. Vuagnat (18. Georgesco) ; 3. Bekada (23. Tsabadze), 2. L. Russell, 1. Asensi (17 Valentin)
La seyne : 15. Garan (21. Caninati) ; 14. Boulassen, 13. Falconetti, 12. Ben Bouaza, 11. Mignoni ; 10. Tuifua, 9. Escuder (20. Magnaval) ; 7. Durbesson, 8. Garcia, 6. Graulier (19. Braille) ; 5. Dolski (18. Philibert) 4. Braendlin ; 3. Perenise (17. Darbet), 2. Barbenuse (16. Gulpin) 1. Arnold. (23. Ramel)

Les meilleurs À Chateaurenard, Chauvet, Bonnafoux, Fernandez ; à La Seyne, Tuifua, Mignoni, Garan.

Un show à l’américaine tout comme le scénario de ce match… La Seyne sans rien à jouer joue clairement sa chance, aider par la passivité du RCC en première mi-temps… mais les grands match se font par des grand joueurs et aujourd’hui l’arrière du RCC à été cet homme.Il a fait preuve de folie et de coup de génie pour remettre les locaux sur l’avancé. Mais, La Seyne ne lâche rien, et revenant aux fondamentaux, fait de nouveau douter le RCC. Mais pousser par leur public chato relève la tête et à l’orgueil et au courage, le RCC vient cloué La Seyne sur le fil. Jermey Buchaca

Mâcon - Hyères-Carqueiranne : 23 - 34

À Mâcon - Dimanche 15h15 - Hyères-Carqueiranne bat Mâcon 23-34 (23-17). Arbitre : M. Roche (Sud). 850 spectateurs.

Hyères-Carqueiranne : 4E Pili (6e), Fantozzi (32e), Levêque (52e), de pénalité (69e) ; 3T Munro (6e, 32e, 52e) ; 2P Munro (13e, 63e) . Carton rouge : 5. Nouillague (73e).
Mâcon : 2E Maurice (2e), Debrach (26e) ; 2T Gensana (2e, 26e) ; 3P Gensana (8e, 20e, 37e) . Carton jaune : 16. Cloostermans (57e), 11. Sao (69e). Carton rouge : 9. Gensana (70e).

Hyères-Carqueiranne :15. Melinte ; 14. Fantozzi, 13. Pili (22. Jensen 60e), 12. Levêque, 11. Radevokula ; 10. Munro (21. Defrance 66e), 9. Dubié (20. Sonetti 53e) ; 7. Nowicki, 8. Lavocat (19. Ormea 10e), 6. Poquet ; 5. Nouillague, 4. Charlier (18. Charlier 50e) ; 3. Burtila (23. Mathieu 53e), 2. Gradoz (17. Hendricks 46e), 1. Uhila (16. Tyumenev 46e).
Mâcon :15. Félix (21. Lavaux 65e) ; 14. Cornez, 13. Brechenmacher, 12. Ropiha (20. Leota 55e), 11. Sao ; 10. Debrach, 9. Gensana ; 7. Angels, 8. Burns, 6. Van Wyk ; 5. Du Preez, 4. Birembaut (19. Deville 65e) ; 3. Rallier (23. Koroi 55e), 2. Maurice (16. Cloostermans 49e), 1. Quérin (17. Vuli 55e). Non entré en jeu : 18. Fernandes, 22. Martin.

Les meilleurs À Hyères-Carqueiranne, Nowicki, Levêque, Pili, Munro ; à Mâcon, Maurice, Du Preez, Angels, Debrach.

Après une première mi-temps dominée par les Mâconnais, les Hyérois passent la vitesse supérieure. Défensivement, en résistant aux premières offensives des équipiers deDu Preez, offensivement en faisant mouche presque à chaque fois. À dix minutes du terme, alors que Munro a permis aux siens plus à l’abri d’une pénalité (23-27), l’essai de pénalité enfonce le clou (23-34). Surtout avec les deux cartons distribués ensuite (jaune et rouge). Plus rien ne sera marqué, Hyères boucle par un 20e succès alors que Mâcon hérite de la 3e place. Salvatore Barletta

Nuits-Saint-Georges - Vienne : 37 - 33

À Nuits-Saint-Georges - Dimanche 15 h 00 - Nuits Saint Georges bat CS Vienne Rugby 37-33 (24-12). Arbitre : Vals Yannick. 800 spectateurs.

Nuits-Saint-Georges : 4E Baude (3e), Ben Abdallah (25e), Genieux (39e), Gracbling (42e) ; 4T Lombard R. (3e, 25e, 40e, 42e) ; 3P Lombard (16e, 58e, 79e). Carton jaune : Ben Abdallah 65e.
Vienne : 5E Roche (12e), Mollard (23e), Collectif (53e, 66e), Molenat (73e) ; 4T Camberabero (12e, 53e, 66e, 73e). Carton jaune : Bonnet Gonnet 57e.

Nuits-Saint-Georges : 15. Genieux (19. Merle 79e) ; 14. Denat (21. Perrin 13e) 13. Gracbling, 12. Le Guen, 11. Feleu ; 10. Lombard, 9. Meunier (22. Lecheneaut 76e) ; 7. Coulin (23. Galetti 68e), 8. Lithaud, 6. Manière (cap.) ; 5. Robanakadavu, 4. Baude (18. Raymond 55e) ; 3. Ben Abdallah, 2. Vigot (17. Boureau 62e), 1. Débois (16. Dzikowski 67e)
CS Vienne Rugby : 15. Brunel ; 14. Bonnet Gonnet, 13. Mollard, 12. Roche, 11. Grange (22. Faure 38e) ; 10. Petelat, 9. Camberabero (cap.) (20. Jarguel 61e) ; 7. Giroud, 8. Smiler (19. Arnaud 46e), 6. Truche ; 5. Moestus, 4. Solnon (18. Molenat 46e) ; 3. Kavtidze, 2. Bobryk (16. Gibièrege 56e), 1. Jgenti (17. Vaudaine 49e) Non entré en jeu : 21. Said-Omar.

Les meilleurs à Nuits-Saint-Georges , Baude, Lithaud, Vigot, Manière ; à CS Vienne Rugby, Camberabero.

Le CSN a bien fait les choses puisqu’il termine par une victoire sur Vienne qualifiée de la poule. Dès la 3ème minute le CSN montre ses ambitions, par un premier essai transformé. Sur contre attaque, Vienne réduit l’écart à la 15e minute et repart de plus belle pour arriver à la pause au score de 24-12. À la reprise, même scénario. Le jeu s’équilibre, le score passe à 31-19. Une nouvelle attaque de Vienne porte le score à 34-26 à la 74ème minute. Sur le renvoi, les Viennois sont pénalisés par une faute au sol, pénalité transformée. Bernard Monnot

Rumilly - Beaune : 31 - 19

À Rumilly - Dimanche 15 heures - Rumilly bat Beaune 31-19 (5-0). Arbitre : Andréani (Aura). 1 500 spectateurs.

Rumilly : 5E Bournonville (14e, 62e), Moussaoui (41e), Pecheuyx (66e), Angelier (80e) ; 3T Guigue (42e), Larue (66e), Gandy (80e) . Carton jaune : Larroque 79e.
Beaune : 3E Magne (44e), Guillaume (50e), Belleville (79e) ; 2T Jonas (44e, 50e) . Carton rouge : Visagie 28e.

Rumilly : 15. Larue ; 14. Bazin (21. Moussaoui 8e), 13. Pecheux, 12. Houdiarne, 11. Angelier ; 10. Guigue (22. Gandy 57e) , 9. Lambert ; 7. Iarussi (cap), 8. Husquin (20. Janikowski 67e) , 6. Damian (18. Fanalupe 67e) ; 5. Tuifua, 4. Lebas (19. Gahetau 60e) ; 3. Sevestre (17. Bougherara 45e), 2. Bournonville (16. Larroque 63e), 1. Aanikid (23. Marcotte 59e)
Beaune : 15. Ferro ; 14. Benard (20. Arland 60e), 13. Lanny, 12. Guillaume, 11. Bassin (16. Belleville 30e) ; 10. Jonas (21. Thomas 70e), 9. Perrier (22. Foubet 62e) ; 7. Magne, 8. Bibi Biziwu (19. Rossi 45e), 6. Schmitt ; 5. Peacock (18. Tabakanalagi 65e), 4. Jonck ; 3. Mguca (23. Courcoul 62er), 2. Visagie, 1. Botha (cap) (17. Koloï 74e)

Les meilleurs À Rumilly, Iarusssi, Bournonville, Husquin, Tuifua ; à Beaune, Magne, Jonas, Botha.

Rumilly, malgré cinq essais inscrits, s‘est retrouvé à la peine pour dérocher la victoire lui assurant la deuxième place de la poule. Pris dans un faux rythme, les Rumilliens ont mis une mi-temps avant de retrouver leur jeu et pointer quatre essais en quarante minutes. Pour autant, ils ne furent jamais en mesure de prendre leurs distances avec une équipe de Beaune pourtant réduite à quatorze depuis la demi-heure de jeu et qui s’employa à brouiller les cartes pour faire douter son adversaire. Ce n’est qu’à l’ultime seconde que le suspens tomba à la faveur du cinquième essai rumillien. Jean-Pierre Dunand

Stade métropolitain - Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape : 33 - 10

À Villeurbanne - Dimanche 15 h 15 - Stade métropolitain bat Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape 33-10 (16-0). Arbitre : M.Andréani. 250 spectateurs.

stade métropolitain : 3E Lopez (21e), Frévol (65e), Jeannet (73e) ; 3T Maiquez (21e, 65e, 73e) ; 4P Maiquez (9e, 14e, 36e, 55e).
Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape : 1E Aboitiz (52e) ; 1T Gabriel (52e) ; 1P Gabriel (52e).

stade métropolitain : 15. Jeannet (22.Soulier70e) ; 14. Lopez, 13.Gabriel, 12.Sérélé, 11. Gaise ; 10. Maiquez, 9. Marcoux ( 21.Aubert 63e) ; 7. Derrien (20.Forel48e), 8. Susler, 6. Estrade ; 5. Kotze (19.Barrera Howart 63e), 4. Corbex (18.Chillet 27e) ; 3. Lapé (23.Truchet 52e), 2.Delabrecque (17. Frévol 52e), 1. Stankovik (16. Collomb 56e).
Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape: Damiani ; 14. Damiani, 13. Silio (22.Corrego 66e), 12. Vaffier, 11. Brana ; 10. Gabriel, 9.Lombarteix (20.Lecouf 62e); 7. Garret (23.Didier mt), 8. Tahar, 6. Bertrand (19.Tramier71e) ; 5. Havelli, 4. Rosati (21.Secretin 71e); 3. Mamry, 2.Aboitiz (16.Baiges 62e), 1. Vergnes (17.Pupier 33e).

Les meilleurs À Stade métropolitain, Lapé, Stancovik, Jeannet, Maiquez ; à Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape, Gabriel, Brana, Tahar.

Les Villeurbannais achèvent leur phase régulière par une victoire nécessaire à la suite des opérations. Devant Bédarrides ont fait mieux que de la résistance et réussirent à neutraliser les joueurs locaux sans vraiment les mettre en péril. Mais réveillés de ce match parfois un peu monotone, les coéquipiers de Susler valident deux réalisations de belle factures plus en rapport avec leur capacité. Mais les Villeurbannais devront se méfier de l’engagement nécessaires aux matchs éliminatoires qui se profilent et monter un peu le niveau d’agressivité. Thierry Talercio

Issoire - Berre-l’Etang : 12 - 7

à Issoire - Dimanche 15 heures- Issoire bat Berre l’étang 12-7
(9-7). Arbitre : M. Caballero (Nouvelle-Aquitaine).

Issoire : 4P Villatte (5e, 30e, 40e) Breuil (67e). Cartons jaunes: Garcevic (35e), Guyot (74e).

Berre-l’étang : 1E Narumasa (27e) 1T Albert (27e) Cartons jaunes: Peutin (35e), Lockley (75e).

Issoire : 15. Jaoudat ; 14. Thooris (22. Gaveau 47e), 13. Amblard, 12. Ollier, 11. Ramade ; 10. Villatte (21. Berthoule 58e), 9. Bourliaud (20. Breuil 58e) ; 7. Jallut (19. Soulier 46e), 8. Orluc, 6. Causse ; 5. Vueti (18. Garcevic 13e), 4. Chalus (cap.) ; 3. Dagouret (17. Guyot 47e), 2. Laroche (16. Rude 16e), 1. Ducros (23. Turlier 49e).

Berre-l’étang : 15. Albert ; 14. Joubert, 13. Lebeau (21. Narumasa 26e), 12. Vakacegu, 11. Jouve ; 10. Parra, 9. Niarquin (20. Tempier 53e) ; 7. Ponge Prince (19. Achou 53e), 8. Tuilakepa (16. Carrat 40e), 6. Molcard ; 5. Taofifenua, 4. Touache (18. Lockley 60e) ; 3. Lauria (23. Marie 60e), 2. Peutin, 1. Lopez Perez (cap.) (17. Lellis 53e). Non entré en jeu : 22. Giordano

Poule 3

Castanet - Toulouse TTFCT : 19 - 28

À Castanet - Dimanche 15 heures - Toulouse TTFCT bat Castanet 28-19. Arbitre : M. Janicot (IDF). 300 spectateurs.

Toulouse TTFCT : 1E Martin (74e) ; 1T Bouyxou (74e) ; 7P Bouyxou (4e, 17e, 29e, 34e, 52e, 57e, 67e) . Cartons jaunes : Brody (40e), Flitti (55e), Agbadouma (62e). Carton rouge : P. Dupuy (40e).
Castanet : 1E Denjean (22e) ; 1T Denjean (22e) ; 4P Denjean (42e, 55e, 64e, 70e) . Cartons jaunes : Boy (28e), Manent (73e). Carton rouge : Lestoux (40e).

Toulouse TTFCT : 15. Gardey, 14. Martin, 13. Charueau, 12. P. Dupuy, 11. Beilles, 10. Bouyxou, 9. Torres (20. Baudonnat 64e), 8. Pages, 7. Agbadouma (19. B. Dupuy 73e), 6. Brody, 5. Tabeuguia, 4. Lahlali (21. Lehodey 49e), 3. Lebrequier (cap.) (23. Mezaourou 18e), 2. Bueno, 1. Tarroque (17. Flitti 52e)
Castanet : 15. Divies-Basset, 14. Bourguignon, 13. Rascalou, 12, Denjean, 11. Guerin, 10. Boy (21. Manent 62e), 9. Felborg (20. Gledill-Laigneau 56e), 8. Ramonjiarivony (23. Balonas 43e) , 7. Gonindard (18. Le Gall 53e), 6. Penner, (19. Bethfort 62e), 5. Capelli (22. Dutrieux 62e), 4. Mordier, 3. Lestoux, 2. Bourdon (cap.) (16. Dalbavie 62e), 1. Sebire (24. Martin 62e).

Les meilleurs À FCTT, Bouyxou, Brody, Tarroque, Bueno ; à Castanet, Denjean, Sebire, Rascalou,.

Beaucoup de déchets, trop de fautes, manque d’ambition se sont succédé alors que de nombreux observateurs attendaient autre chose. En faisant un sans-faute dans ses tentatives, Bouyxou donne cette dernière victoire, très symbolique, à son équipe. En face, le centre Denjean aura été le seul réalisateur d’une formation castanéenne fermant le ban avec une seule victoire à son actif. La possibilité de doubler ce chiffre comptable était largement à sa portée mais il aurait fallu y mettre d’autres ingrédients. Ouf, la saison est terminée. Daniel Drouet

Castelsarrasin - Nîmes : 57 - 14

À Castelsarrasin– Dimanche 15 heures – Castelsarrasin bat Nîmes 57-14 (17-7). Arbitre : M. Rouquié (Nouvelle-Aquitaine). 1 200 spectateurs.

Castelsarrasin : 8E Bertrand (19e, 56e), Lilo (22e), Van der Westhuizen (52e), El Quassaoui (65e), Sicard (70e), Andron (75e), Decavel (80e) ; 6T Salut (20e, 23e, 52e, 56e), Bounaudet (70e, 76e, 80e) ; 1P Salut (39e) .
Nîmes : 2E Santin (26e), Tonnin (42e) ; 2T Santin (27e, 43e) .

Castelsarrasin : 15. Lilo ; 14. Reymond (20. Mira, 65e) , 13. Bertrand, 12. Lilomaïava (19. Andron, 60e), 11. Sicard ; 10. Decavel L., 9. Salut (21. Bounaudet, 65e) ; 7. Laborie, 8. Barthère, 6. Boué ; 5. Gorcioaia (18. El Quassaoui, 60e), 4. Barrieu (22. Giry, 60e) ; 3. El Youmouri (23. Bergada, 60e), 2. Van Der Westhuizen (16. Torrent, 65e), 1. Turano (17. Gros, 60e) .

Nîmes : 15. Bonnet ; 14. Valderama (21. Guillemin, 60e), 13. Robbe, 12. Sarlin (20. Nierat, 65e), 11. Roucairol ; 10. Santin, 9. Berthault ; 7. Villier, 8. Cuny (19. Bonifacie, 60e), 6. Tonnin ; 5. Luez (18. Valois, 60e), 4. Lanauve ; 3. Baudry, 2. Barbet (17. Gori, 60e), 1. Nouri (16. Tonnin, 60e).

Les meilleurs À Castelsarrasin, Bertrand, Barthère, Van der Westhuizen, Salut, Gorcioaia ; à Nîmes, Berthault, Santin, Cuny.

Soleil radieux, public nombreux, tout était réuni pour voir un beau maych de rugby ce dimanche à Alary. Les deux équipes évoluaient sans pression, Castelsarrasin étant assuré de participer aux barrages et Nîmes de finir largement premier. D’ailleurs, ces derniers avaient décidé de mettre quelques cadres au repos et présentaient un effectif remanié en Tarn-et-Garonne. La jeunesse gardoise a fait illusion pendant 20 minutes et aura fini par s’écrouler sous les assauts cacistes. Castelsarrasin inflige sa plus lourde défaite depuis longtemps au RCN et jouera donc son barrage retour à la maison. Armelle Contamin

Céret - Lavaur : 43 - 5

À Céret– Dimanche 15 heures – Céret bat Lavaur 43-5 (24-0). Arbitre : M. Albuisson (Nouvelle-Aquitaine). 500 spectateurs.

Céret : 6E Tondut (14e), D. Cristofol (19e, 51e), R. Busquets (31e), Faconnier (47e, 72e) ; 5T Noyé (14e, 19e, 31e, 47e, 51e) ; 1P Noyé (6e)
Lavaur : 1E Folliot (80e)

Céret : 15.D.Cristofol ; 14.R.Cristofol, 13.Enrique, 12.Desaphy (22.Guedeau 46e), 11.Faconnier ; 10. Noyé (20.Hacini, 60e), 9. Tondut (21. Caufapé, 68e) ; 8.Baquer (19.Lopez, 55e) 7. Flores (cap), 6. R.Busquets ; 5. Gimeno-Alvarez (18. Hubert 50e), 4. N.Busquets ; 3. Custoja (17. Magne, 60e), 2. Hamiche (16.nGirones 40e), 1.Currie (23. Butler, 60e)
Lavaur : 15. Eridia ; 14.Tigneres, 13.Lopez, 12.Folliot, 11.Bardon ; 10. Taillet (20.Ysabel, 40e), 9. Arenas ; 8.Vega, 7.Auvergnas (19.Gouailhard, 57e) 6. Kalumba-Beya ; 5.Nunez, 4.Pradalie ; 3.Demasi (17. Rondeau, 49e), 2.Warnet (16. Pelisse 49e), 1.Masciadro (18. Kounga, 49e).

Les meilleurs à Céret : Faconnier, Tondut, Noyé, R. Busquets, Custoja ; à Lavaur, Auvergnas, Folliot, Masciadro, Vega, Arenas.

Céret a fait son devoir. Celui d’abattre Lavaur, avant dernier et avec le bonus offensif pour accrocher un match de barrages, dans quinze jours en Roussillon. Disputée sous un soleil radieux, cette rencontre a très vite été maîtrisée par des locaux inflexibles en défense. Et pas seulement, car c’est offensivement que les Cérétans ont séduit le public avec six essais. Le premier inscrit par Tondut symbolise à lui seul l’harmonie offensive des Sang et Or. Après une multitude de passes et une chouette percée de Romain Busquets, le demi de mêlée porté à hauteur de ce dernier, filait derrière la ligne. Les cinq autres essais seront du même acabit. Tous inscrits au terme d’actions savamment concertées au cœur d’une défense tarnaise totalement dépassée. L’essai en force du puissant centre de Lavaur, Folliot, sur la sirène ne changera rien à l’affaire. Hier sur leur pelouse, les Catalans se sont réellement montrés intenables. Alain Bonneriez

Graulhet - Mazamet : 39 - 22

À graulhet – Dimanche 15 heures – Graulhet bat Mazamet 39-22 (20-8). Arbitre : Meler (Occ). 2 000 spectateurs.

Graulhet : 5E Vunisa (23), Nabaro (40+3), Portes (46), de pénalité (66), Planès (74) ; 3T Boulogne (23, 40+3, 46) ; 2P Boulogne (14,17) .
Mazamet : 3E Sablayrolles (20, 54), Raynaud (77) ; 2T Sablayrolles (54), Alran (77) ; 1P Sablayrolles (32) . Cartons jaunes : Nuninger (36), Roques (40+2), Live (66).

Graulhet : 15. Vunisa (20. Montbroussous, 69e) ; 14. Saimoni, 13. Portes (21. Tignères, 48e), 12. Soulé, 11. Planes (o) Boulogne, (m) Chiffre (22. Laheurte, 60e) ; 7. Vert, 8. Durand, 6. Davies (18. Gilbert, 60e) ; 5. Foundoux (19. Gigauri, 60e), 4. Regnier (cap.) ; 3. Lagikula (23. Kaikatsishvili, 44e), 2. Maria (16. Ducombs, 50e), 1. Noui (17. Jincharadze, 50e)
Mazamet : 15. Sablayrolles (21. Barone, 64e) ; 14. J. Salvetat (Teixeira, temp. 40e), 13. Bellavia (20. Live, 64e), 12. Giovale, 11. A. Salvetat (22. Alran, 47e) (o) Lolmede, (m) Raynaud ; 7. Roques, 8. Ilisescu (cap.), 6. Fournier (19. Arrans, 60e) ; 5. Dumoulin (18. Natua, 55e), 4. Laurencin ; 3. Destruels (17. Teixeira, 47e), 2. Vaysset (16. Durif, 60e), 1. Nuninger (23. Basile, 60e)

Les meilleurs À Graulhet, Boulogne, Lagikula, Vert, Montbroussous ; à Mazamet, Sablayrolles, Ilisescu, Roques, Vaysset.

Le dernier derby tarnais aura tenu toutes ses promesses, en termes de jeu avec huit essais et en suspense, la qualification des Graulhétois tenant au résultat de St Sulpice à Pamiers. Les locaux, bien dans leur match, dominateurs en mêlée et sur ballons portés ont mis leurs trois-quarts en position d’avancer. Mazamet souvent à la faute a répondu par trois essais, deux à zéro passes et un, surprenant de 80 mètres qui a annulé le bonus offensif un temps envisagé au cas où le décompte final aurait été nécessaire. Gérard Durand

Marmande - Valence-d’Agen : 14 - 10

À Marmande – Dimanche 15 heures – Marmande bat Valence d’Agen 14-10 (0-7). Arbitre : M. Desvaux (Normandie). 1 000 spectateurs.

Marmande : 2E Chateauraynaud (58e), Moretto (64e) ; 2T Kralfa (59e, 65e) . Cartons jaunes : Moretto (40e), Germain (71e).
Valence d’Agen : 1E Furini (12e) ; 1T Hellec (13e) ; 1P Hellec (77e) . Carton jaune : Fono (40+2).

Marmande : 15. Pierre ; 14. Rioualen, 13. Buzonie, 12. Gregory-Ring, 11. G. Barès ; 10. Kralfa, 9. Chateauraynaud (cap) ; 7. Ren, 8. Vaccaril, 6. Vengeon, 5. Thouchkaïeff ; 4. Marmié ; 3. Moretto ; 2. Benjamin ; 1. Barres. Entrés en jeu : 16. Pomiès, 17. Del Hoyo, 18. Germain, 19. Dias, 20. Simonnet, 21. De Koker, 22. Laporte, 23. Dumain..
Valence d’Agen : 15. Hellec ; 14.Lacombe (cap), 13. Henric, 12. Lecareux, 11. Furini ; 10. Borderies, 9. Macia ; 7. Lescout, 8. Fono, 6. Caccia Couasnon ; 5. Naude, 4. Teissedre ; 3.Aouadi, 2. Flanquart, 1. Gouveia. Entrés en jeu : 16. Fidinde, 17. Delon, 18. Ortiz, 19. Mombet, 20. Cornu, 21. Pouzelgue, 22. Chapon, 23. Vermond..

Les meilleurs À Marmande, Moretto, Ren, Chateauraynaud, Kralfa ; à Valence d’Agen, Fono, Naude, Furini.

D’entrée de jeu, poussés par le vent, et revanchards, les visiteurs campaient dans les 5 mètres marmandais et ouvraient le score par leur ailier Furini en coin. Mais malgré leurs efforts et une domination pratiquement sans partage, mais aussi à cause de la défense opiniâtre des locaux, leur viatique aux citrons était un peu mince. Changement de décor en deuxième période où les locaux profitaient à leur tour du vent. Deux essais venaient récompenser leurs initiatives. Si ce n’était pas le jour des grandes envolées, cette rencontre valut surtout pour l’engagement des deux équipes. Robert Libaros

Pamiers - Saint-Sulpice-sur-Lèze : 18 - 16

À FOIX – Dimanche 15 heures – Pamiers bat Saint-Sulpice-sur-Lèze 18-16 (0-10). Arbitre : M. Laloo (Bearn). 4 000 spectateurs.

Pamiers : 2E Chirica (41e), Khalkhal (71e) ; 1T Ducousso (72e) ; 2P Boscus (57e), Ducousso (63e). Cartons jaunes : MirtsKhulava (33e), Tolofua (65e).
Saint-Sulpice-sur-Lèze : 1E Pénalité (33e) ; 1T Pénalité (33e) ; 3P Tebaldini (4e, 47e, 54e).

Pamiers : 15.Bertro (15. Bach 60e) ; 14.Gmir, 13. Van Der Westhuizen, 12. Tolofua, 11. Campiño ; 10. Boscus (21. Ducousso 60e), 9. Sentenac (22. Pinet 60e) ; 7. Gatti, 8. Chirica, 6.Baquer ; 5. Maurens (5. Nakobukobua 60e) , 4.Fourie (18. Pecrix 50e) ; 3. Benlebbad (23. Lalannne 60e) , 2. Turashvili (16. Khanfous 45e), 1. Mirtskhulava (19. Khalkhal 58e).
Saint-Sulpice-sur-Lèze : 15. Jeudy ; 14. Kalo, 13. Cherel (20. Gata 61e), 12. Roquebert, 11. Gimeno (19. Capezzone 48e) ; 10. Latapie (21 Doussain 50e), 9. Tebaldini ; 7. Roche (22. De Beukelaer), 8. Meneghel, 6. Salis ; 5. Da Cunha, 4. Saux ; 3. Bousquet (23. Graesel 70e), 2. Soulage (17. Celaya 45e), 1. Caujolle (16. Viozelange 39e).

Les meilleurs À Pamiers, Campino, Gmir, Van der Westhuizen, Bach, Khalkhal ; à Saint-Sulpice-sur-Lèze, Roquebert, Bousquet, Tebaldini.

Les deux équipes avaient tout à gagner dans cette rencontre : Pamiers pour rester deuxième, Saint-Sulpice pour se fixer à la quatrième place ouvrant la voie à la Nationale 2. C’est Saint-Sulpice qui ouvrait le bal, se construisant un score à la mi-temps qui faisait trembler les travées du stade de Foix tant les Appaméens étaient dominés, allant jusqu’à concéder un essai de pénalité. La deuxième mi-temps, dès son entame, changeait l’ambiance. Les Damiers déployaient enfin leur jeu au large et reprenaient la main sur les regroupements, poussant les visiteurs à de nombreuses fautes. Mais le score est resté incertain jusqu’au sifflet final. Alain Dubiau

Poule 4

Anglet - Peyrehorade : 52 - 14

À Anglet – Dimanche 15 h 30 – Anglet bat Peyrehorade 52-14 (26-0). Arbitre : M. Diaz (Occitanie). 1 000 spectateurs.

Anglet : 8E Laulhe (6e, 27e, 80e), Cazaux (19e), Hannoun (9e), Fischer (50e), Ropars (64e), Chabat (71e) ; 6T Iturriria (6e, 19e, 27e, 50e, 64e, 71e).
PEYRHORADE : 2E Bachacou (55e), Sallaberry (78e) ; 2T Discazeaux (55e, 78e). Carton jaune : Damanthe (49e).

Anglet: 15. Scaloni ; 14. Hannoun, 13. Tsouladze (22. Chabat 14e), 12. Fischer, 11. Layan ; 10. Iturriria, 9. Aziza (21. Pommies 57e) ; 7. Leconte (20. Egurolla 49e), 8. Laulhe, 6. Cazaux (18. Gilibert 55e) ; 5. Dos Santos (18. Dartigues 55e), 4. Bergounioux ; 3. Jadot (23. Ropars 50e), 2. Mena (2.Meneses 55e), 1. Martinez (1.Izopet 55e).
Peyrehorade : 15. Discazeaux ; 14. Espoeys, 13. Lataillade, 12. Lalanne (22. Bourlon 37e), 11. Discazeaux ; 10. Labescan, 9. Bellevet (21. Gataing 50e) ; 7. Dubois (19. Bonnaud 45e), 8. Damanthe, 6. Duvert (20. Sallaberry 3e) ; 5. Darricau, 4. Bachacou ; 3. Lescoulie (23. Saint-Christau 53e), 2. Duvert (17. Pais 55e), 1. Mahamat (16. Barces 45e). Non entré en jeu : 18. Duguid.

Les meilleurs À Anglet, Laulhe, Hannoun, Leconte, Fischer, Iturriria ; à Peyrehorade, Bellevet, Damanthe.

Les visiteurs entamaient le match avec ces belles intentions d’attaque mais se montraient trop maladroits ou brouillons pour inquiéter leurs hôtes. Anglet au contraire, par des contres ou des actions bien construites, concrétisait son avantage et tournait à la mi-temps avec quatre essais synonymes de bonus. La partie reprenait en deuxième mi-temps sous les meilleurs auspices. Peyrehorade marquait enfin à deux reprises. Des essais transformés par leur arrière. Anglet rajoutait quatre essais mais le suspens n’existait plus depuis longtemps. Marc Plaza

Auch - Nafarroa : 64 - 19

À Auch - Dimanche 15 h 30 - Auch bat Nafarroa 64-19. Arbitre : M. Samora (Occitanie). 1 500 spectateurs.

Auch : 10E Clauzade (1ere, 65e), Cadorin (6e, 33e), Vandekerkof (16e), Loutocky (48e, 76e), Thierry (55e), Peotta (61e), Massart (69e) ; 7T Cadorin (1ere, 6e, 48e, 55e, 65e, 69e, 76e).
Nafarroa : 3E Arthaberro (13e), A. Tissier-Iputcha (51e), Spring (58e) ; 2T G. Tissier-Iputcha (13e, 58e). Carton jaune : Iphar (36e).

Auch :15. Cadorin ; 14. Talbot (22. André 62e), 13. Gaignard (20.Huertas 50e), 12. Lagardère (13. Gaignard 73e), 11. Vandekerkof ; 10. Pérusin, 9. Briscadieu (21. Massart 60e) ; 7. Clauzade (cap.) (19. Debets 66e), 8. Thierry, 6. Fossaert ; 5. Loutocky, 4. Soufflet (18. Sarrade 48e) ; 3. Maris (17. Janlin 48e), 2. Bosque (16. Peotta 55e), 1. Guérois. Non entré en jeu : 23 Joya.
Nafarroa : 15. Orhategaray ; 14. Texier (21. Barnetche 60e), 13. Spring, 12. Jaureguiberry, 11. Higos ; 10. Mousques (22. A. Tissier-Iputcha 49e), 9. G. Tissier-Iputcha ; 7. Brust, 8. Gastambide (cap.) (19. Lacoste 45e), 6. Iphar ; 5. Harlouchet, 4. Chassier (18. Minaberry 49e) ; 3. Ortiz (17. Poydessus 40e), 2. Arthaberro (16. Cedre 49e), 1. Diriart.

Les meilleurs À Auch, Clauzade, Cadorin, Lagardère, Maris, Loutocky, Guérois ; à Nafarroa, Gastambide, G. Tissier-Iputcha, Spring.

La fête de la retraite de Lagardère a ressemblé à un match de Barbarians avec pas moins de treize essais par cette après-midi estivale. Les Auscitains devaient l’emporter pour avoir une chance de finir en tête de la poule, mission accomplie avec dix essais devant une formation basque qui était venue en Gascogne pour terminer la saison en beauté. Le match fut très agréable pour les spectateurs et Nafarroa a pu mesurer la différence existante encore entre une équipe au grand cœur ayant fait une bonne saison et une formation de premier plan de Fédérale 1. Alain Cantarutti

Lannemezan - Bagnères-de-Bigorre : 23 - 3

À Lannemezan – Dimanche 15 h 30 – Lannemezan bat Bagnères-de-Bigorre 23-3 (13-0). Arbitre : M. Jobert (NAQ). 2 350 spectateurs.

Lannemezan : 2E Cazorla (28e), Manso-Myano (75e) ; 2T Dasque (28e, 75e) ; 3P Dasque (5e, 17e, 59e) . Cartons jaunes : Cazorla (45e), Dasté (61e).
Bagnères-de-Bigorre : 1P Dulucq (55e) . Carton jaune : Barats (70e).

Lannemezan :15. Lucy (21 Lhez 65e) ; 14. Martiello, 13. Ducau, 12. Laffitte (22 Baute 37e), 11. Baisagale ; 10. Dasque, 9. Mesure (20 Aubanell Sevilla 72e) ; 7. Bonnecarrere, 8. Cazorla (cap.) (19 Orso 72e), 6. Paris ; 5. Daste (18 Nawaqadau 72e), 4. Liebenberg ; 3. Tourreau (23 Rixens 56e), 2. Manso-Moyano (16 Leffler 77e), 1. Gabarre (17 Granja 56e).
Bagnères-de-Bigorre : 15. Dulucq ; 14. Grimaud, 13. Pucheu-Planté, 12. Cabanne (22 Barats 58e), 11. Moro ; 10. Dubarry, 9. Danos (21 Cayrolle 63e) ; 7. Ferras, 8. Capberbet (19 Degrave 58e), 6. Gayri (20 Geledan 63e) ; 5. Bourgine (18 Saune 60e), 4. Colombo ; 3. Barbe (23 Rokva 31e), 2. Pujos (cap.) (16 Bernard 66e), 1. Pambrun (17 Lortkipanidze 55e).

Les meilleurs À Lannemezan, Mesure, Manso-Moyano, Gabarre, Bonnecarrere, Dasque, Ducau ; à Bagnères-de-Bigorre, Cayri, Colombo, Dubarry, Ferras, Pucheu-Planté, Rokva.

Ce sont les Rouge et Blanc qui durant ce premier acte vont se montrer très constructifs. En effet, le pack du capitaine Cazorla allait se montrer conquérant en mêlées, dans l’axe mais aussi en touche. Les visiteurs seront mis en difficultés et se mettre à la faute, que Dasque convertira par deux pénalités. Cazorla sera à la conclusion pour essai (28e) au pied des poteaux. Dès la reprise ce sont les Bagnérais qui vont se montrer dangereux pendant de longues minutes sans toutefois faire plier la défense des caliste, seul une pénalité de Dulucq (55e). Les quinze dernières minutes les locaux seront en ordre de marche pour marquer par Manso-Moyano l’essai de la victoire. Robert Saludas

Lombez-Samatan - Oloron : 38 - 31

À samatan - Dimanche 15h30 - Lombez-Samatan bat Oloron 38-31 (24-26). Arbitre : M.Darche (IDF). 1 400 spectateurs.

Lombez-Samatan : 5E Suderie (10e), Pedussaud (25e, 40e), Rousse (46e), Bouquet (79e) ; 5T Rousse (10e, 25e, 40e, 46e, 79e) ; 1P Rousse (2e).
Oloron : 5E Beaumelou (6e), Crampe (30e), Demon (34e), Bordenave (37e), Cazot (84e) ; 3T Box (30e, 37e, 84e).

Lombez-Samatan :15. Bouquet ; 14. Pedussaud, 13. Perez, 12. Suderie (23. Denis 59e), 11. Darrieux ; 10. Cortès (cap) (21. Bensalla 63e), 9. Rousse (22. Revel 65e) ; 7. Damiot, 8. Cugier, 6. Brehamel (19. Tavberidze 65e) ; 5. Dachary (18. Murat 64e), 4. Labatut (20. Vanneste 67e) ; 3. Dikhal (17. Bellier 61e), 2. Raynier (16. Bedel 61e), 1. Salvat.
Oloron : 15. Latournerie ; 14. Demon, 13. Boucau (22. Jukie 72e), 12. Bordenave, 11. Pillardou (21. Pailhassar 58e) ; 10. Box, 9. paillot (20. Zono 58e) ; 7. Crampe, 8. Parigai, 6. Allouache (19. Pinto 67e) ; 5. Beaumelou, 4. Templier (18. Welemu 74e) ; 3. Sotteau (23. Mamou 78e), 2. Amans (16. Lacorne 63e), 1. Moncade (17. Cazot 58e).

Les meilleurs À Lombez-Samatan, Raynier, Bedel, Dachary, Cugier, Cortès, Darrieux, Suderie, Bouquet ; à Oloron, Amans, Sotteau, Allouache, paillot, Bordenave, Demon, Latournerie.

Le LSC et Oloron ont livré un match d’une intensité et d’une tenue digne d’une phase finale tant les acteurs ont dévoré avec avidité les 85 minutes qui a ravi le nombreux public aux anges après la bagatelle de dix essais. Le LSC paraissait même avoir fait le plus dur en prenant le large à la 25e suite à un bel essai de Pedussaud, mais quelques largesses défensives plus loin, c’est Oloron qui marquait trois essais en huit minutes et prenait les rennes. Mais il était écrit que les partenaires du capitaine Cortès lui offrirait une belle sortie, et les Gersois remirent le turbo pour décrocher les Béarnais en marquant deux beaux essais par Rousse et Bouquet. Alain Cortes 

Mauléon - Fleurance 11 - 17

À Mauléon-Licharre – Dimanche 15 h 30 – Fleurance bat Mauléon 17-11 (11-0). Arbitre : M. Carillo (Occitanie). 1 500 spectateurs.

Fleurance : 1E Lanave (21e) ; 4T Bugeat (17e, 31e, 48e, 55e) . Carton jaune : Puydupin (74e).
Mauléon : 1E Yohan Orabé (66e) ; 2P Yohan Orabé (42e, 81e) . Carton jaune : Loustau (58e).

Fleurance : 15. Ducellier ; 14. Leraitre (22.Cantaloup 41e), 13. Brethous (20.Espinasse 48e), 12. Loison, 11. Rochelli ; 10. Bugeat, 9. Lanave (cap) (21.Bertolissi 60e) ; 7. Bevilacqua (19. Puydupin 62e), 8. Hill, 6. Yborra ; 5. Shalamberidze (18.Vidal 60e), 4. Luamanu ; 3. Vepkhadze (23.Durango 53e), 2. Vignasse (16.Abadie 40e), 1. Pagoaga (17.Albinet 60e).
Mauléon : 15. Orabé Yohan ; 14. Laplace-Claverie, 13. Eppherre (21.Rosier 49e), 12. Barbérarena (cap), 11. Queheille ; 10. Bouillon (22.Carrique 69e), 9. Brocal (20 Etchegoyen 40e) ; 7. Aubame (19.Le Tiec 58e), 8. Orabé Jean Yves, 6. Caballero ; 5. Alvarez (18.Jezequellou 40e), 4. Ainciburu ; 3. Derdoy (23.Pélaez 49e), 2. Uhalde (17.Coste 78e), 1. Larramendy (16.Loustau 24e).

Les meilleurs À Fleurance, Pagoaga, Okeama, Yborra, Hill, Lanave, Bugeat, Brethous ; à Mauléon, Uhalde, Caballero, Aubame, Jean Yves et Yohan Orabé, Etchegoyen.

l Logiquement le leader Fleurance est venu à bout d’une équipe mauléonnaise qui a encore une fois beaucoup donné. C’est en première période que les visiteurs ont bâti leur succès avec la puissance de leur pack qui a mis à mal la défense basque. Mais en seconde période, le SAM va montrer un très beau visage, avec davantage de ballons, de très belles séquences, et un bel essai. Dommage les échecs dans les tirs au but, sans quoi l’écart aurait pu être moindre. Cela étant, avec la défaite de Bagnères à Lannemezan, Mauléon s’offre le droit de disputer les barrages d’accession. Henri Etcheberry

Saint-Jean-de-Luz - Tyrosse : 37 - 14

À Saint-Jean-de-luz – Dimanche 15 heures – Saint-Jean-de-Luz bat Tyrosse 37-14 (22-14). Arbitre : M. Frayssinet (Nouvelle-Aquitaine). 1 860 spectateurs.

Saint-Jean-de-Luz : 5E Daubas (11e), Belie (15e, 37e), Juanicotena (59e), Penigaud (62e) ; 3T Belie (15e), Daubas (37e, 62e) ; 2P Belie (9e), Daubas (52e). Carton blanc : Cancillo (29e).
Tyrosse : 2E Gonzalez (31e), Barbe (35e) ; 2T Ferré (31e, 35e) .

Saint-Jean-de-Luz : 15. Viudes ; 14. Mendiague (22. Miura 66e), 13. Acebes, 12. Daubas, 11. Hauw (20. Alliot 26e) ; 10. Belie (21. Etcheverry 66e), 9. Bordagaray ; 7. Chiappesoni (18. Duterte 61e), 8. Elissalde (19. Juanicotena 61e), 6. Cancillo ; 5. Eranossian, 4. Richard ; 3. (23. Penigaud 50e), 2. Ezpeleta (16. Hiriart Urruty 61e), 1. Acosta (17. Landrodie 50e).
Tyrosse 15. Ferré (21. Lagarde 51e) ; 14. Villetorte, 13. Brauge, 12. Girardeau, 11. Barbe ; 10. Hourcade (22. Baldy 51e), 9. Rama (20. Loustaunau 65e) ; 7. Castet, 8. Lafitte (19. Arnould 55e) , 6. Dicharry ; 5. Vervoort, 4. Khan (18. Samson 52e) ; 3. Dominici (23. Belestein 52e), 2. Gonzalez (17. Azpiroz 52e), 1. Hontebeyrie (16. Discazaux 52e).
Les meilleurs À Saint-Jean-de-Luz, Eranossian, Cancillo, Bordagaray, Belie, Daubas, Acebes, Mendiague. ; à Tyrosse, Hontebeyrie, Gonzalez, Lafitte, Ferré.

En moins d’un quart d’heure, les Maritimes marquaient deux essais magnifiques, le premier après un renversement d’attaque et 7O m de course, avec double relais entre Daubas et Mendiague, le second après attaque classique et percée de Chiappesoni qui trouvait Belie à l’intérieur. Menant 15 à 0, les locaux baissaient d’intensité après la blessure sérieuse de Hauw, et les Landais, qui n’avaient jamais renoncé, en profitaient pour pointer deux essais. En deuxième mi-temps, cavalier seul des Luziens qui marquaient deux autres essais, marquant ainsi un bonus offensif qui leur donnait la troisième place. Jean-Pierre Iraola

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?