Les compos probables des clubs français pour les huitièmes de finale de Challenge Cup

  • Coupe d'Europe - Le demi de mêlée Rory Kockott (Castres)
    Coupe d'Europe - Le demi de mêlée Rory Kockott (Castres) Icon Sport - Laurent Frezouls
Publié le , mis à jour

Ce week-end débutent les huitièmes de finale de Challenge Cup, ce sera l'occasion de retrouver quatre équipes françaises engagées. Qui de Toulon, Castres, Lyon ou Biarritz pourra succéder aux vainqueurs de l'an derniers Montpellier. Découvrez les compositions probables des clubs français qui disputeront les huitièmes de finale.

London Irish - Castres


Le XV de départ des London Irish : 15. Parton ; 14. Rowe, 13. Rona, 12. Rensburg, 11. Hassell-Collins ; 10. Jackson, 9. Phipps (cap.) ; 7. Gonzalez, 8. O'Brien, 6. Pearson ; 5. Simmons, 4. Coleman ; 3. van der Merwe, 2. Creevy, 1. Goodrick-Clarke.

Remplaçants : 16. Cornish, 17. Gigena, 18. Hoskins, 19. Nott, 20. Rogerson, 21. White, 22. Joseph, 23. Arundell.

Une chose est certaine, les Castrais vont croiser la route de certains grands noms du rugby mondial ce vendredi soir. En premier lieu, celui d’Agustin Creevy. Le talonneur argentin de 37 ans est le capitaine de cette équipe des London Irish (huitièmes de Premiership) et devrait une nouvelle fois la mener face au CO. Derrière lui, on retrouvera également deux internationaux australiens, Adam Coleman et Rob Simmons. Vous l’avez compris, ce ne sera pas une mince affaire pour Castres face à cette formation qui s’est qualifiée avec deux victoires au compteur, un nul et une défaite. À noter que les Tarnais vont croiser la route d’un visage bien connu, celui de Steve Mafi, champion de France en 2018 avec les Bleu et Blanc.
 

Le XV de départ de Castres : 15. Larregain ; 14. Laveau, 13. Aguillon, 12. Botitu, 11. Chabouni ; 10. Botica, 9. Kockott (cap.) ; 7. Raisuqe, 8. Ben-Nicholas, 6. Kafatolu ; 5. Whetton, 4. Pieterse ; 3. Tierney, 2. N’Gauamo, 1. Nostadt.
Remplaçants : 16. Humbert, 17. Tichit, 18. Guillamon, 19. Jacquet, 20. Kornath, 21. Tukino, 22. Arata, 23. Le Brun.

Infirmerie : le CO fait tourner pour cette rencontre. Tout de même, le staff castrais récupère Martin Laveau pour ce huitième de finale.L’ailier était absent depuis près de deux mois.Au centre du terrain, Vilimoni Botitu fait également son retour après sa suspension de trois semaines.À noter également les premières avec les professionnels de Théo Chabouni et Feibyan Tukino.Le premier cité sera titulaire à l’aile tandis que l’ancien Grenoblois débutera sur le banc des remplaçants, composé de six avants pour deux trois-quarts. Touché à un pouce face à Brive, Benjamin Urdapilleta est encore trop court pour postuler face à la formation anglaise. De même pour le Canadien Tyler Ardron, absent depuis début 2022 et qui pourrait faire son retour dans les prochaines semaines.

Biarritz - Wasps

Le XV de départ de Biarritz : 15. Lucu ; 14. Speight, 13. Kuridrani, 12. Saili, 11.Barry ; 10. Bosch, 9. Couilloud ; 7. Hirigoyen, 8. Armitage, 6. Dixon ; 5. Olmstead, 4. O’Callaghan ; 3. Azariashvili, 2.Peyresblanques (cap.), 1. Erdocio.
Remplaçants : 16. Soury, 17. Tcheishvili, 18. El Fakir, 19. Gimeno, 20. Aliouat, 21. Aurrekoetxea, 22. Herron, 23. Domvo.


Infirmerie : le deuxième ligne Andrew Cramond (commotion), le talonneur Romain Ruffenach (ligament croisé antérieur) et le pilier Yvan Watremez (épaule) sont les blessés longue durée. Le pilier Guy Millar (hernie discale) est espéré pour fin avril. L’ouvreur Ilian Perraux (troisième commotion) va être éloigné des terrains troismois. L’arrière Romain Lonca (commotion), le demi de mêlée Tomas Cubelli (déchirure à un mollet) et l’ailier Yohann Artru (fracture d’une tête de péroné) ont fini leur saison. Le demi de mêlée Clément Darbo (pubalgie), l’arrière Joe Jonas (cheville), le troisième ligne Tornike Jalagonia (adducteurs), le centre François Vergnaud (orteil), le jeune talonneur Clément Renaud (genou), les piliers Quentin Samaran (épaule), James Cronin et Giorgi Nutsubidze (hernie aux cervicales) ainsi que l’ailier Gavin Stark sont à l’infirmerie.

Le XV de départ des Wasps : 15. Umaga ; 14. Odogwu, 13. Fekitoa, 12. Gopperth, 11. Kibirige ; 10. Atkinson, 9. Robson ; 7. J. Willis, 8. Barbeary, 6. Shields ; 5. Stooke, 4. Launchbury (cap.) ; 3. Alo, 2. Oghre, 1. West.

Remplaçants : 16. Frost, 17. Harris, 18. Millar-Mills, 19. Cardall, 20. T. Willis, 21. Porter, 22. Spink, 23. Bassett.

Dixièmes de la poule 2 de Champions Cup, les Wasps ont été reversés dans la « petite » Coupe d’Europe, malgré un succès 30-22 face au tenant du titre, le Stade toulousain, mi-janvier. « C’est malheureux d’avoir été éliminé de la Champions Cup mais la ChallengeCup est un tournoi prestigieux et nous avons les yeux rivés sur la finale à Marseille a déclaré, cette semaine, l’ouvreur anglais Charlie Atkinson. C’est comme une seconde chance. » En dehors de la scène continentale, les Guêpes restent sur quatre succès (deux en championnat, deux en Coupe d’Angleterre). Les Jaune et Noir n’ont plus perdu depuis un mois. C’est donc assurément un gros morceau qui débarque à Aguilera ce vendredi soir.

Lyon - Worcester

 

Le XV de départ de Lyon : 15. Laporte ; 14. Tuisova, 13. Barassi, 12. Ngatai, 11. Dumortier ; 10. Sopoaga, 9. Couilloud, 7. Taufua (cap.), 8. Fainga'a, 6. Cretin ; 5. R. Taofifenua, 4. Lambey ; 3. Bamba, 2.Marchand, 1. Rey.
Remplaçants : 16. Charcosset, 17. Devisme, 18. Gomez Kodela, 19. Mayanavanua, 20. Sobela, 21. Pélissié, 22. Veredamu, 23. Berdeu.


Infirmerie : la plupart des blessés lyonnais ont soignés leur blessures. Si le deuxième ligne international Kilian Géraci et le troisième ligne centre Mathieu Bastareaud, touchés aux genoux, sont indisponibles, le centre néo-zélandais Charlie Ngatai (genou) et le troisième ligne aile Patrick Sobela sont rétablis et postulent face aux Warriors. Victime d’une fracture du plancher orbitaire, le deuxième ligne Loann Goujon a retrouvé les terrains mais s’entraînent encore sans contacts. En cas de qualification, le Lou affrontera le vainqueur de Newcastle-Glasgow en quart de finale, toujours sur sa pelouse du Matmut Stadium Gerland.

Le XV de départ de Worcester : 15. Doel ; 14. Howe, 13. O. Morris, 12. Beck, 11. Healr ; 10. Smith, 9. Simpson ; 7. Hill (cap.), 8. Vailanu, 6. Batley ; 5. G. Kitchener, 4. Clegg ; 3. Judge, 2. Annett, 1. Sutherland.

Remplaçants : 16. Miller, 17. Waller, 18. McCallum, 19. Lewis, 20. Forsythe, 21. Chudley, 22. Searle, 23. Atkinson.
Worcester partage deux points communs avec le Lou : il était exempt lors de la dernière journée de Challenge Cup et reste sur une large défaite à domicile en championnat d’Angleterre, contre Newcastle (10-45). Les points communs s’arrêtent là. Vainqueur à une seule reprise sur les pelouses européennes, à Parme en janvier, les Anglais, douzièmes du Premiership, se sont qualifiés in extremis, en prenant le ticket de meilleur quatrième de poule. Touchés par la covid en mars, avec en point d’orgue un match annulé à Gloucester, ils semblent avoir eu du mal à repartir. Le centre François Venter, l’ouvreur Owen Williams, et le troisième ligne Sam Lewis, devraient toujours manquer à l’appel, tandis que le jeune centre Ollie Lawrence, semble proche d’un retour sur les terrains.

Toulon - Trévise


Le XV de départ probable de Toulon : 15. Luc ; 14. Kolbe, 13. Smaïli, 12. Paia’aua, 11.Villière ; 10. Carbonel, 9. Blanc ; 7. Ollivon (cap.), 8. Parisse, 6. Isa ; 5.Alainu’uese ou Rebbadj, 4. Etzebeth ; 3. Gigashvili, 2.Tolofua, 1. Gros.
Remplaçants : 16. Étrillard, 17. Fresia, 18. Brookes, 19. Alainu’uese ou Rebbadj, 20. Lakafia, 21. Isa, 22. Danglot, 23. Wainiqolo.


Infirmerie : de bonnes nouvelles pour le staff varois avec le talonneur Anthony Étrillard (côtes) et le troisième ligne Raphaël Lakafia (dos) qui sont opérationnels. Le demi de mêlée Baptiste Serin et Julien Hériteau (genou) n’étaient pas à l’entraînement jeudi. Le pilier Bruce Devaux, les flankers Julien Ory (coude) et Cornell DuPreez et le trois-quarts centre Théo Dachary (genou) sont indisponibles pour ce huitième de finale que le RCT, sorti numéro 2 de la phase de poules, aborde dans la peau du favori sur sa pelouse de Mayol. Une pelouse que les Rouge et Noir retrouveront, en cas de qualification, en quart de finale puis en demie.

Trévise : Le Benetton, sans complexe !

Largué en United Rugby Championhip (13e), le Benetton Trévise priorise désormais la Challenge Cup. L’équipe italienne devrait être semblable à celle qui a battu Perpignan (17-7), samedi dernier, pour la dernière journée de la phase de poules. Un succès qui a mis fin à une série de sept rencontres sans victoire et a permis aux Italiens de finir parmi les meilleurs troisièmes de poules. Ce samedi soir, les internationaux Monty Ioane (ailier), Michele Lamaro (troisième ligne) ou Federico Ruzza (deuxième ou troisième ligne) devraient être sur la pelouse de Mayol pour ferrailler face à la bande de Parisse. Cette dernière a déjà rencontré une équipe transalpine en phase de poules. Face aux Zebre, les Varois avaient gagné de manière poussive (28-14). Beaucoup plus robuste et organisé que ses voisins, le Benetton attise la méfiance des Toulonnais.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?