Carcassonne veut éviter le piège aurillacois

  • Aurélien Azar trouve la faille contre Narbonne. Le pilier droit sera utilisé en deuxième ligne contre Aurillac. Aurélien Azar trouve la faille contre Narbonne. Le pilier droit sera utilisé en deuxième ligne contre Aurillac.
    Aurélien Azar trouve la faille contre Narbonne. Le pilier droit sera utilisé en deuxième ligne contre Aurillac. Stéphanie Biscaye - Stéphanie Biscaye
Publié le

Pour ce match capital, l’US Carcassonne est fragilisée au niveau de sa deuxième ligne. Le pilier droit, Aurélien Azar va débuter à ce poste dans ce match capital pour les Audois.

Vendredi dernier, l’USC a ramené l’unité défensive du Pré-Fleuri, ce qui n’est pas une mince performance. Un point dans l’escarcelle qui n’efface pas l’amertume d’un double carton jaune infligé à Romain Manchia et Rynard Landman, les deux deuxième ligne. Deux cartons jaunes qui sont également synonymes de suspension pour le rendez-vous de ce soir face à Aurillac. Deux absences qui s’ajoutent à celles du Néo-Zélandais Aaron Carroll et du Sud-Africain Andries Ferreira. Autant dire qu’à ce poste, l’USC est sacrément fragilisée.

Pour la mise en place de cette rencontre capitale pour la suite de l’épreuve, l’encadrement ne pouvait que compter sur Christiaan Van Der Merwe et l’espoir du Stade français arrivé en cours de saison, Côme Joussain. En début de semaine, le choix de Mathieu Cidre, l’entraîneur des avants, et de Christian Labit s’est porté sur le pilier droit Aurélien Azar pour porter le numéro 5. Le Savoyard va descendre d’un cran ce soir. Il débutera la rencontre associée à Christiaan Van Der Merwe. L’ex-Stadiste parisien Côme Joussain sera sur le banc des remplaçants. Renseignements pris, Aurélien Azar n’est pas un novice à ce poste. Il avait déjà dépanné à ce poste au sein des Reichel grenoblois et dans les équipes de jeunes à Montmélian. « Aurélien a toute notre confiance », soutient le capitaine Clément Doumenc. « Aurélien est un joueur qui a une excellente capacité à porter le ballon et à se déplacer. On compte sur lui aussi pour renforcer l’axe droit, car la mêlée d’Aurillac est très forte », argumente Mathieu Cidre.
 

Une double pression

Dans quel état d’esprit va évoluer le Stade aurillacois ? Vendredi dernier à Jean-Alric, les Stadistes ont brûlé leur dernier joker en s’inclinant face à Mont-de-Marsan (14-32). Revers qui mathématiquement a éloigné les Cantalous du peloton du top 6.

« Justement, ce match, il a toutes les caractéristiques du match piège, reprend le capitaine Clément Doumenc. Après sa défaite face à Mont-de-Marsan, Aurillac n’a plus la pression du résultat. Les Aurillacois ne sont plus concernés par le maintien. Ils sont maintenant en roue libre et psychologiquement libérés. Ce sont les équipes les plus redoutables. De notre côté, nous avons une double pression, celle de vouloir bien faire à domicile et d’être dans une obligation de résultat. Nous avons aussi l’occasion de marquer l’histoire du club par une qualification. Nous avons conscience que notre place dans le top 6 passe par une victoire ce soir. Nous jouons l’équivalent d’un match éliminatoire face à une équipe qui a remporté le match aller (30-23). »

Au sein de l’encadrement, on préfère dédramatiser ce vingt-septième rendez-vous de la saison. « On ne se préoccupe pas de notre adversaire, comment il va jouer, comment il va se déplacer, soutient Christian Labit. Ce qui m’intéresse c’est la préparation et la mise en place de cette rencontre que nous souhaitons remporter afin de rester dans ce peloton des qualifiables. Pendant la semaine, on a mis en place une stratégie pour décrocher la victoire. Nous avons également travaillé avec une deuxième ligne en déficit. Ce soir, Aurélien Azar évoluera à ce poste. Il a toute notre confiance. Quand on peut prétendre à la qualification, il ne faut pas cogiter, il faut jouer. »

Ce soir, l’US Carcassonne peut être encore plus maîtresse de son destin en cas de victoire. Dans le meilleur des cas, elle peut retrouver une place dans le top 4. Qui l’aurait parié en début de saison ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?