Clermont : « Suicide Squad » à Welford Road

  • Au match aller, les Clermontois de Miles Amatosero et Etienne Falgoux sont tombés sur une redoutable défense anglaise.
    Au match aller, les Clermontois de Miles Amatosero et Etienne Falgoux sont tombés sur une redoutable défense anglaise. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Si son handicap de deux-neuf points parait rédhibitoire, l’ASM cherchera surtout à se rassurer en vue du périlleux déplacement qui l’attend à castres en top 14.

Autant le dire tout de go, c’est évidemment sans grand espoir que l’ASM se déplacera à Welford Road samedi. Et pas seulement parce que les leaders du championnat d’Angleterre, qui ont décidément retrouvé de leur superbe sous la houlette de Steve Borthwick, n’y ont pas perdu la moindre rencontre depuis le début de la saison…

Mais plus pragmatiquement parce qu’au fond d’eux, les Clermontois savent, pour l’avoir touché du doigt, qu’ils seront opposés à beaucoup, beaucoup plus forts qu’eux… Même Jono Gibbes, interrogé après match, s’était montré surpris par la « gentillesse » des questions des journalistes sur place. Parce que même la plus décriée des corporations peut conserver un fond d’humanité, morbleu, qui veut qu’on se refuse à tirer sur une ambulance. Et qu’en la matière, ces Jaunards dont la Yellow Army faisait naguère régner la terreur aux quatre coins du Vieux Continent ressemble davantage à un convoi humanitaire et pas seulement parce qu’autant de cadres comme Penaud, Matsushima, Naqalevu, Yato, Iturria, Pélissié, Ravai ou Bézy (et on en passe…) pointeront à l’infirmerie ce week-end.

Car au vrai, samedi dernier, la différence fut flagrante entre une équipe capable de ne rien donner à son adversaire et une autre qui multiplia les cadeaux en offrant des essais à zéro passe, sur des ballons portés mal défendus ou des réceptions de chandelles mal maîtrisées par exemple. Le genre de détail qui n’en est évidemment pas puisqu’il s’agit de la différence fondamentale entre les bonnes et les moins bonnes équipes…
 

Castres, le vrai objectif

En effet, si les Clermontois ont objectivement réalisé de belles choses samedi dernier sur la pelouse du Michelin, en multipliant les temps de jeu dans le sillage d’un trio Moala-Raka-Tiberghien virevoltant, ces belles intentions se sont heurtées à la réalité de la défense anglaise, capable de se replier suffisamment vite après chaque franchissement pour contester des ballons au sol, laissant apparaître des manques de soutiens criants chez les Jaunards. Manques dont on peine objectivement, vu de l’extérieur, à déterminer s’ils relèvent de l’organisation collective globale, « d’oublis » individuels ou tout bonnement d’insuffisances au niveau de la condition physique… Et l’on ne parle évidemment pas, au rayon défensif, de ces boulevards qui subsistent dans la défense des couloirs extérieurs, mal profond et structurel depuis le début de la saison…

Beaucoup trop pour ne pas céder au doute, nous direz-vous ? Précisément, et c’est bien pour cela que, plutôt que d’aligner une équipe remaniée à Leicester, les entraîneurs auvergnats ont fait le choix d’une ossature « type ». L’idée étant de se rassurer au plus vite après le non-match de la semaine dernière, et surtout de préparer à balles réelles ce déplacement à Castres du 23 avril, où les Jaunards joueront pratiquement leur saison à quitte ou double, dans un contexte hautement similaire puisque le CO demeure la dernière équipe de Top 14 à ne pas avoir cédé à domicile cette saison…

C’est ainsi que la « Suicide Squad » clermontoise s’avancera ce week-end avec pas grand-chose à perdre, hormis le risque de subir une correction qui n’aurait pas vocation à galvaniser le moral des troupes. Prise de risque ? Peut-être. Sauf qu’il faut bien avoir les moyens de ses ambitions et qu’à ce titre, ce match à Welford Road devrait au moins avoir le mérite de fournir des indications précieuses.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?